À quelle fréquence devriez-vous arroser vos plantes d’intérieur ?

Pour apporter une dimension esthétique à votre intérieur et embellir vos différentes pièces, vos plantes nécessitent impérativement un bon entretien. En effet, certaines préfèrent des conditions humides tandis que d’autres sont à risque de développer des moisissures si elles sont arrosées trop souvent. Découvrez donc la bonne fréquence pour arroser vos plantes d’intérieur et prendre soin de vos végétaux.

De manière générale, on estime que la plupart des plantes d’intérieur ont besoin d’être arrosées toutes les 1 à 3 semaines. Cependant, la fréquence d’arrosage dépend aussi du type et de la taille de la plante, de son taux de croissance, de la température et de l’humidité ambiante.

Comment savoir quand arroser vos plantes d’intérieur ?

Pour connaître la bonne fréquence d’arrosage, il faut prendre en compte plusieurs critères. Au-delà du type de plante que vous avez à la maison, vous devez aussi vérifier :

La sécheresse du sol

Enfoncez votre index dans le terreau autour de la plante. Si les premiers centimètres sont secs, votre plante a besoin d’eau. A savoir que le terreau avec des quantités plus élevées de matière organique aura tendance à retenir l’eau plus facilement.

Le poids du pot

Votre pot est généralement plus lourd lorsque le terreau est humide. Au fil du temps, vous serez à même de remarquer la différence lorsque vous le portez. S’il est plus léger que d’habitude, pensez à arroser la plante. Sachez aussi que des températures intérieures plus élevées augmentent le taux d’évaporation de l’eau, ce qui poussera vos plantes à sécher plus rapidement. Sans oublier que la température intérieure varie grandement d’une saison à l’autre. Ainsi, les pièces très ensoleillées peuvent être beaucoup plus chaudes, ce qui impacte les besoins en eau de vos plantes.

Les trous de drainage

Ces derniers situés à la base du pot vous permettent de sentir le fond du terreau en utilisant le bout de vos doigts. Cela vous aidera à évaluer la sécheresse du sol pour savoir si l’arrosage est nécessaire. Sachez aussi que le type de pot utilisé peut avoir un impact sur les besoins en eau. Les pots en argile sont à privilégier pour les plantes qui préfèrent un terreau bien drainé et des conditions arides.

La saison

Evidemment, les saisons jouent un rôle important dans la fréquence à laquelle vous devez arroser vos plantes d’intérieur. Certaines plantes sont dormantes en hiver ou poussent beaucoup plus lentement, ce qui réduit considérablement leurs besoins en eau. Vous devrez donc adapter vos habitudes d’arrosage aux différentes périodes de l’année pour assurer la croissance de vos végétaux.

Des signes de flétrissement

Si vous constatez que vos feuilles tombent ou ne se dressent plus comme avant, cela peut signifier une maladie ou un arrosage inadéquat. Ce dernier peut être insuffisant ou excessif. Il est donc salutaire de vérifier le terreau et de déterminer la cause du problème pour ne pas l’aggraver.

Maintenant que vous connaissez les facteurs à prendre en compte pour vérifier les conditions de vie de vos végétaux, voici quelques exemples de plantes d’intérieur et la fréquence à laquelle vous devriez les arroser.

Guide pour arroser vos plantes d’intérieur

1. Les plantes succulentes

plantes succulantes

Plantes succulentes – Source: Oprahdaily

Les succulentes représentent un grand groupe de plantes qui s’adaptent à la sécheresse et préviennent la perte d’eau. Ainsi, vous pouvez laisser le terreau sécher complètement avant de les arroser. Pour un entretien optimal, vous pouvez également préparer un substrat maison pour succulentes.

2. Les Orchidées Phalaenopsis

orchidees

Phalaenopsis – Source : Urbanflower

Les orchidées phalaenopsis ou orchidées papillon peuvent être arrosées 1 fois par semaine. Si elles sont sujettes à un arrosage excessif, leurs racines commenceront à pourrir !

3. Le Lys de la paix

lys de la paix

Lys de la paix – Source : Mydomain

A l’instar des succulentes, le lys de la paix nécessite un sol assez sec avant d’être arrosé. Généralement, il est conseillé de subvenir à ses besoins en eau 1 fois par semaine.

4. Le Fittonia

fittonia

Fittonia – Source : Growjoy

Le fittonia a besoin d’un terreau continuellement humide, mais peut également être sujet à la pourriture s’il est arrosé trop souvent. L’idéal est de procéder à l’arrosage lorsque le sol est sec à la surface.

5. Le Ficus elastica

ficus

Ficus elastica – Source : Fastgrowingtrees

Pour entretenir votre ficus elastica, arrosez-le lorsque vous constatez que le premier centimètre du sol est sec. En règle générale, cette plante d’intérieur doit être arrosée à fréquence hebdomadaire durant l’été et une fois tous les 10 à 14 jours en hiver.

6. Le palmier Kentia

palmier kentia

Palmier kentia – Source : Leonandgeorge

Les palmiers Kentia sont modérément tolérants à la sécheresse et sont plus susceptibles de souffrir d’un arrosage excessif que d’un manque d’eau. Généralement, il est préférable de les arroser une fois par semaine en été et deux à trois fois par mois en hiver.

7. La misère

misere

Tradescantia zebrina – Source : Houseofplants

La misère ou Tradescantia zebrina peut voir ses racines pourrir en cas d’arrosage excessif. Si elle tolère quelques oublis, elle doit toutefois être arrosée 1 à 2 fois par semaine en été. Cette fréquence doit être divisée par deux durant les saisons les plus froides.

8. La plante de prière

plante priere

Maranta leuconeura  – Source : Crocus

Connue sous le nom de dormeuse, marante ou plante de prière, la Maranta leuconeura apprécie une terre fraîche, au risque de voir ses feuilles se rouler. L’idéal : un arrosage deux à trois fois par semaine entre les mois d’avril et septembre et une fois tous les 10 jours en hiver. A savoir qu’il faut privilégier une eau non calcaire.

9. La sansevière

sanseviere

Sansevière – Source : The Spruce

Surnommée la “langue de belle-mère”, la sansevière doit être arrosée une fois par semaine. Cependant, il est conseillé de vérifier que la terre a séché entre deux arrosages. En hiver, un arrosage une fois par mois est suffisant.

10. Le Ficus benjamina

ficus benjamina

Ficus benjamina – Source : The Spruce

S’il apprécie l’eau sur son feuillage, le ficus benjamina ou figuier pleureur ne nécessite qu’un sol légèrement humide. Dans ce sens, veillez plutôt à brumiser ses feuilles le plus souvent possible avec de l’eau de pluie ou de l’eau filtrée. Pour l’arrosage, attendez que le substrat soit sec pour éviter la chute des feuilles.

Combien de temps les plantes d’intérieur peuvent-elles rester sans eau ?

De nombreuses plantes d’intérieur peuvent survivre assez facilement jusqu’à 2 semaines sans être arrosées. D’autres en revanche sont beaucoup plus exigeantes et nécessitent un arrosage plus fréquent. Ainsi, si vous avez l’habitude de vous absenter pendant de longues périodes, il peut s’avérer plus judicieux d’opter pour des plantes faciles à entretenir ou qui tolèrent la sécheresse telles que le cactus, les succulentes, la sansevière ou encore le laurier rose.

Lire aussi 6 plantes qui chassent les mauvais esprits et les mauvaises énergies de la maison

Contenus sponsorisés