Pourquoi faut-il ne jamais conserver les pommes de terres au réfrigérateur ? Une dangereuse erreur

Après les courses, on est bien content de stocker nos produits au réfrigérateur. C'est effectivement l'endroit idéal pour les garder au frais, éviter le gaspillage et faire quelques économies d'argent. Le problème, c'est que vous avez tendance à remplir le frigo à ras-bord. Or, il est important de savoir que tous les aliments n'y ont pas forcément leur place. Notamment lorsqu'il s'agit de fruits et légumes. Découvrez pourquoi il serait néfaste, voire même dangereux d'y conserver les pommes de terre.

Tout ce que vous mangez n’est pas systématiquement destiné à être réfrigéré. Les experts sont formels sur le sujet : certains aliments ne doivent pas être conservés au réfrigérateur, au risque même de mettre votre santé en danger. Les pommes de terre en font partie.

Gardez vos patates à température ambiante !

Vous aviez coutume de stocker les pommes de terre dans le bac à légumes du réfrigérateur ? Très mauvaise habitude. D’après les spécialistes, les raisons sont nombreuses et l’une d’entre elles est plutôt alarmante.

D’un côté, la température froide altère leur goût, en transformant l’amidon en sucre. Ce qui perturbe également la texture du légume qui devient plus dure et granuleuse après la cuisson.

De l’autre, lorsque l’amidon est dénaturé, il peut provoquer une réaction chimique dangereuse lors de la cuisson des pommes de terre.

Les pommes de terres ont tendance à pourrir plus vite au contact du froid. Les patates sont riches en amidon et ce dernier va sécréter des toxines à provoqués par le froid. L’amidon est un sucre lent que se transforme au contact de basse température en fructose et glucoses, des sucres rapides. Cette réaction s’appelle « l’édulcoration à froid ». Cette modification augmente le taux d’acrylamide. Cette substance est réputée comme cancérigène pour l’Homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC). Ce qui vous fera réfléchir avant de mettre les pommes de terre au réfrigérateur la prochaine fois !

Enfin, sachez qu’elles ont tendance à pourrir beaucoup plus rapidement lorsqu’elles sont dans un environnement froid. Ce serait donc un vrai gâchis !

D’où viendrait donc le danger ?

Des pommes de terre conservées au réfrigérateur

Des pommes de terre conservées au réfrigérateur – Source : spm

Les pommes de terre sont très riches en amidon, un sucre lent qui peut rapidement virer de bord lorsqu’il est en contact du froid. En effet, au frigo, il peut se transformer en sucres rapides (fructose et glucose). Ce phénomène est appelé « édulcoration à froid ». Dès lors, une fois que vous ferez frire ou cuire vos pommes de terre à des températures élevées supérieures à 250°C, les sucres vont se mélanger à l’acide aminé asparagine qui va alors produire un produit chimique appelé « acrylamide », une substance que les experts considèrent comme cancérigène.

Aussi, la meilleure façon de protéger votre foyer contre cette substance toxique est de conserver les pommes de terre dans un endroit frais et sec comme le garde-manger. De plus, au moment de la cuisson, évitez le brunissement excessif pour réduire le taux d’acrylamide.

Bon à savoir : la fumée de cigarette est l’une des principales sources d’exposition à l’acrylamide.  Mais il est possible de l’ingérer par le biais de sources alimentaires, notamment les chips, les frites, le pain, les biscuits, les céréales, les olives noires en conserve, le jus de pruneau et le café.

D’autres aliments à garder en dehors du frigo

Si les pommes de terre réfrigérées peuvent constituer une menace pour votre santé, il y a également d’autres aliments qui doivent être tenus à l’écart du réfrigérateur pour diverses raisons.

Oignons

L’oignon (comme l’ail d’ailleurs !) ne devrait pas être stocké au réfrigérateur. Pourquoi pas ? Tout simplement parce que cet aliment est facilement victime de l’oxydation. Et s’il moisit rapidement à cause de l’humidité, il perd alors sa fermeté et sa saveur, devenant ainsi plus mou et moins agréable à manger. De plus, au frigo, l’odeur forte de l’oignon peut affecter d’autres aliments. Laissez donc vos oignons dans le garde-manger où ils pourront durer pendant des mois.  .

Tomates

Mettre des tomates dans le réfrigérateur

Mettre des tomates dans le réfrigérateur – Source : spm

Voilà une révélation étonnante qui risque d’en surprendre beaucoup. Eh non, il n’est pas recommandé de garder les tomates dans le tiroir du frigo ! C’est pourtant le réflexe que nous avons quasiment tous : justement, pour éviter que nos tomates pourrissent trop vite, les mettre au frais semblait être une évidence. Sauf que, si vous trouvez que leur goût est parfois fade, c’est justement à cause du froid qui altère leur saveur, qui les fait ramollir et les rend plus farineuses. La conservation des tomates au réfrigérateur interrompt leur processus de maturité, d’où la perte de saveur. Mieux vaut donc les laisser sur le comptoir, mais ne tardez pas trop à les consommer.

Poivrons

Vous souhaitez préserver la texture croquante des poivrons ? Cessez donc de les mettre automatiquement au réfrigérateur. Ces légumes ne supportent pas le froid ! Pour garder leur chair tendre et leur goût mi-amer mi-sucré,gardez-les plutôt dans un panier sur le comptoir ou dans le garde-manger.

Basilic et autres herbes aromatiques

Vous venez d’acheter des herbes toutes fraîches ? N’envisagez même pas de les mettre au réfrigérateur, elles risquent de vite noircir et de flétrir avant l’heure. Basilic, coriandre ou ciboulette sont connues pour absorber toutes sortes d’odeurs. Autant dire qu’à l’intérieur du frigo, leur saveur en sera forcément altérée. Au lieu de cela, laissez-les dans une tasse d’eau comme si c’était des fleurs coupées. Vous pourrez ainsi les conserver une dizaine de jours en n’oubliant pas de changer l’eau de temps en temps.

Gâteaux

Très souvent, après une fête ou un anniversaire, on n’imagine même pas laisser nos gâteaux à l’air libre. Votre premier réflexe est de glisser le reste dans le réfrigérateur. Là encore, vous avez tout faux ! Vous ne le saviez peut-être pas, mais entre l’humidité et la basse température, la pâte sucrée de votre gâteau finira rapidement par durcir. En revanche, votre petite pâtisserie restera bien fraîche dans un récipient hermétique sur le comptoir de votre cuisine.

N.B : les exceptions sont les gâteaux à la crème au beurre, à la ganache et les crèmes glacées.

Lire aussi Comment empêcher les pommes tranchées de brunir ? Il suffit juste d’y verser quelques gouttes de ce liquide

Contenus sponsorisés