Pommes de terres germées : peux-t-on les consommer ?

Voilà une situation très fréquente : vous sortez les pommes de terre du placard pour faire des frites et vous réalisez que leur aspect a changé et qu'elles ont germé. C'est là que les doutes vous assaillent. Mais, les réactions des gens sont souvent mitigées : certains s'en débarrassent aussitôt, tandis que d'autres finissent par les consommer. Il est vrai qu'il existe beaucoup d'idées reçues sur le sujet. Ces germes sont-elles toxiques pour la santé ? Est-il vraiment dangereux de manger ces pommes de terre ? On lève le voile sur ce mystère.

Des pommes de terre germées

Des pommes de terre germées – Source : spm

Est-il bon ou non de manger des pommes de terre germées ?

Les conditions de conservation ne sont pas toujours optimales. Vos pommes de terre peuvent facilement germer si vous les garder dans un environnement trop chaud ou trop humide. Faut-il pour autant qu’elles finissent à la poubelle ? Concernant les pommes de terre germées, il convient d’appliquer les mêmes règles de sécurité alimentaire que l’on applique aux produits rassis. Autrement dit, si vous avez de gros doutes quant à leur qualité, mieux vaut les jeter. C’est aussi le conseil du National Capital Poison Center de Whashington. Et pour cause, les germes sont le signe qu’elles contiennent un niveau plus élevé de toxines.

Il faut savoir que toutes les pommes de terre renferment des toxines naturelles appelées glycoalcaloïdes (solanine et chaconine). « La teneur en glycoalcaloïdes d’une pomme de terre augmente à mesure qu’elle germe. Par conséquent, manger des pommes de terre germées signifie ingérer une quantité importante de ces substances toxiques« , a expliqué la nutrionniste Melissa Collins dans le magazine Reader’s Digest.

D’ailleurs, leur apparence ne trompe pas : vous pourrez remarquer notamment qu’elles ont viré au vert. Cette couleur est due à une production plus élevée de chlorophylle dans le légume causée par une importante luminosité. Sachez tout de même que ce pigment vert n’est pas dangereux en soi, mais lorsqu’il concentre davantage la solanine dans la pomme de terre, cette dernière peut alors être impropre à la consommation. La couleur verte indique donc que le taux de toxine a augmenté. La solanine peut éventuellement déclencher des vomissements et de fortes migraines.  Mais, attention, il faut tout de même nuancer la situation : les germes dans les pommes de terre ne sont dangereuses que si vous les ingurgitez en grande quantité et de façon régulière. A faible dose, ces toxines n’ont pas de réel impact sur la santé.

Acheter des pommes de terre

Acheter des pommes de terre – Source : spm

Quels sont les risques sur la santé ?

« Après avoir consommé des pommes de terre germées, les symptômes peuvent apparaître après plusieurs heures, voire le lendemain. Bien qu’il faille avaler plusieurs portions de n’importe quelle recette pour ressentir les effets de ces toxines, elles peuvent provoquer des vomissements, de la diarrhée et des douleurs abdominales« , poursuit l’experte. Par conséquent, les germes ne sont dangereuses que si vous les ingérer en grande quantité. Généralement, les symptômes sont plutôt bénins, mais peuvent être plus graves chez certaines personnes fragiles. Ils peuvent induire une pression artérielle basse, un pouls rapide, de la fièvre, des maux de tête et une désorientation.

Un conseil : si vous sentez que vos pommes de terre sont trop molles ou qu’elles dévoilent des taches sombres, elles sont probablement pourries, mieux vaut ne pas les cuisiner. Si elles ont un aspect correct, utilisez un couteau ou un éplucheur pour retirer les germes et les zones vertes. Il est davantage conseillé de peler toute la pomme de terre avant de la faire cuire. Cela aide à réduire considérablement le nombre de toxines auxquelles vous êtes exposé. En retirant soigneusement toutes les parties infectées, vous ne risquez pas d’être intoxiqué.

Comment conserver les pommes de terre pour éviter qu’elles ne germent ?

Même si, au bout d’un certain temps, les pommes de terre finissent par germer, il est possible d’empêcher une rapide germination en misant sur une conservation appropriée. Gardez à l’esprit que ce légume est plus susceptible de germer lorsqu’il est placé à la lumière directe et à des températures fraîches. Il est donc préférable d’éloigner vos pommes de terre du comptoir de la cuisine où elles pourraient être exposées au soleil et au réfrigérateur. Il va de soi qu’il ne faut jamais les conserver au frigo !

Pour éviter l’humidité, mieux vaut les stocker dans un placard ou dans un panier en osier à l’ombre des rayons du soleil. Rappelez-vous simplement que les pommes de terre ne tolèrent ni le froid ni la chaleur. Pour les conserver au mieux, l’environnement doit être frais et sec, à l’abri de la lumière et à une température entre 8 et 10°C.  Pour empêcher la formation rapide des germes, assurez-vous également qu’aucune n’est mouillée ou déjà germée, car elle risque de contaminer et de gâter toutes les autres.

Lire aussi L’astuce pour faire des pommes de terre rôties, croustillantes et moelleuses sans utiliser le four

Contenus sponsorisés