Voici le morceau de viande le moins bon d’après les bouchers : il est déconseillé

C’est l’une des viandes les plus consommées au monde. En effet, le bœuf ne laisse pas insensible les amateurs de viande rouge, particulièrement les morceaux dits "nobles". Ces derniers étant considérés comme les plus tendres et les plus goûteux. Encore faut-il savoir choisir le bon ? Malgré tout, un morceau peine à séduire par son goût. Lequel ? La réponse, dans cet article.

Quoi de plus savoureux, qu’une viande tendre et fondante en bouche. Malgré tout, votre palais ne peut être à l’abri d’une mauvaise surprise. La preuve, avec ce morceau de viande qui a du mal à convaincre même les palais les moins intransigeants comme l’indique Armand Jubillar, boucher à Nantes.

Quel est le morceau de viande de bœuf le moins savoureux ?

Parfois, la réussite d’un plat ne tient qu’à un ingrédient. En effet, la présence d’un ingrédient de qualité suffit à transformer un plat banal en véritable chef d’œuvre. Et la viande en est le parfait exemple. D’où la nécessité d’accorder une attention particulière à la qualité de cet aliment. Dans ce cas, le boucher peut vous être d’une grande utilité, notamment si vous vous sentez perdu au milieu d’un grand choix de morceaux de viande. Au final, celui à choisir dépendra du plat que vous comptez réaliser et du type de cuisson qui s’ensuit. Néanmoins, un morceau voire une partie de la viande a du mal à convaincre, notamment d’un point de vue gustatif.

Morceaux de viande exposés à la vente

Morceaux de viande exposés à la vente. Source : spm

L’œil de ronde, un morceau de viande moyennement apprécié

Situé dans la ronde, la partie qui comprend la cuisse et la fesse du bœuf, l’œil de ronde est un morceau de viande dit économique et surtout réputé pour être particulièrement maigre et moyennement tendre. Ce qui rend de facto, ce morceau de viande moins savoureux.

Même s’il ressemble fortement à un filet, l’œil de ronde est beaucoup plus dur et moins fondant en bouche. Il est généralement proposé sous forme de steaks ou de rôtis, mais peut également être utilisé pour préparer différents ragoûts. Par ailleurs, certains bouchers conseillent d’utiliser ce morceau de viande, pour la réalisation de différents tartares.

Comment bien réussir la cuisson de votre viande ?

Si vous souhaitez savourer des plats à base de viande, il est nécessaire, voire primordial, de réussir la cuisson de celle-ci. Afin d’obtenir une viande à la fois tendre et juteuse, voici les étapes de base à respecter.

  • Choisir le bon morceau de viande

Le respect du temps de cuisson ne servira à rien si vous ne choisissez pas le bon morceau de viande. C’est donc la première chose à prendre en considération. Ce qui doit impérativement attirer votre attention au moment de choisir votre morceau de viande, c’est sa couleur. Cette dernière doit avoir une apparence lumineuse. Autrement dit, elle doit paraître rouge et brillante. Par ailleurs, le persillé de la viande est un indicateur de qualité. En effet, durant la cuisson, le gras qui la compose fondera, rendant la viande plus tendre, plus juteuse et surtout plus goûteuse.

  • Préparer la viande avant la cuisson

Une fois que vous aurez opté pour votre morceau de viande, vous devrez envisager sa préparation. C’est la dernière étape avant la cuisson. Le but étant d’attendrir la viande le plus possible. Pour cela, vous pouvez opter pour une marinade de lait. En effet, l’acidité du lait permet de rendre la viande moins ferme sans pour autant altérer son goût. Autrement, vous pouvez également sortir votre viande du réfrigérateur, 30 minutes avant de commencer sa préparation. De cette manière, elle aura le temps de se détendre avant la cuisson, ce qui vous permettra d’obtenir une viande nettement plus moelleuse.

  • Opter pour la bonne cuisson de la viande

Il existe plusieurs façons de cuire un morceau de viande, autant dire que le mode de cuisson ne doit en aucun cas être aléatoire ou dû au hasard. Ainsi et si vous comptez poêler votre morceau de viande, la cuisson devra se faire à feu vif et la viande cuite dans de la matière grasse afin qu’elle puisse conserver toute sa saveur. Autrement dit, si vous souhaitez rôtir votre viande, cela devra se faire au four tout en pensant à l’arroser régulièrement de jus de cuisson. Enfin, si vous privilégiez un mode de cuisson sain, vous pourrez envisager de cuire votre viande à la vapeur. Cela permettra de conserver l’arôme ainsi que les bienfaits nutritionnels de la viande.

Néanmoins, bien que la viande soit intéressante sur le plan nutritionnel, il faut éviter de la consommer en très grande quantité pour ne pas engendrer de risques pour la santé. Pour une alimentation équilibrée, alternez la viande rouge avec de la volaille ou du poisson.

Vous l’aurez compris, le choix et la parfaite cuisson d’un morceau de viande sont primordiaux pour garantir la réussite d’un plat. Néanmoins et en cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre boucher.

Lire aussi Combien de temps la viande peut-elle rester au congélateur ? Le temps de congélation varie selon le type de viande

Contenus sponsorisés