Les personnes âgées ont une odeur spéciale et voici d’où elle provient


Les personnes âgées ont une odeur spéciale et voici d’où elle provient

Il vous est certainement déjà arrivé de remarquer que les personnes âgées pouvaient dégager une odeur spéciale. Une espèce de parfum d’herbe ou de graisse, perceptible dans tous les établissements de soins pour personnes âgées et dans d’autres lieux similaires. Ainsi, plusieurs pensent à tort que cette odeur est due à un manque d’hygiène ou à une alimentation insuffisante. Pourtant, les scientifiques affirment qu’il s’agit en réalité d’une réaction tout à fait naturelle de notre peau face au temps qui passe. Explications.

Comme toutes les odeurs corporelles, l’odeur émanant des personnes âgées est le produit d’une réaction chimique de la peau. Au fil du temps, une décomposition oxydative provoque chez l’être humain une odeur spéciale apparentée à de la graisse ou de l’herbe. C’est donc un phénomène tout à fait naturel auquel nous devrons tous (ou presque) faire face un jour ou l’autre.

Pour mieux comprendre l’origine de ces odeurs

Ce n’est désormais plus un secret, notre métabolisme change au fil du temps et des années qui passent. Ainsi, la peau, qui est l’organe le plus répandu et le plus vaste de notre organisme, se retrouve affectée de façon manifeste. En effet, une étude publiée par le Journal of Investigative Dermatology a montré que cette odeur était en fait liée à une augmentation du 2-nonénal, un composé chimique associé au vieillissement. Ce dernier étant libéré lorsque les acides gras mono-insaturés oméga-7 qui sont naturellement présents dans la peau s’oxydent et se dégradent.

 Ainsi, à partir de 40 ans, la peau des femmes et des hommes produit des acides gras en quantité plus importante, et son mécanisme de défenses anti-oxydantes se détériore peu à peu. En d’autres termes, à mesure que ces défenses s’amenuisent, les huiles naturelles de notre peau s’oxydent plus rapidement, produisant du 2-nonénal.

C’est dans les années 2000 qu’une équipe de recherche japonaise annonce que la concentration du 2-nonénal augmentait considérablement avec l’âge. Il a été demandé à 22 personnes, âgées de 26 à 75 ans, de porter des chemises « anti-transpirantes » pendant quelques nuits. Les chercheurs ont par la suite analysé les molécules qui adhéraient au tissu et ont ainsi découvert que la concentration de 2-nonénal était présente en quantité beaucoup plus importante sur les chemises appartenant aux personnes de plus de 40 ans que sur celles des sujets plus jeunes.

Comment se débarrasser des odeurs provoquées par le 2-nonénal ?

Le 2-nonénal n’est pas soluble dans l’eau. Ainsi, les personnes âgées ont beau nettoyer leur peau en profondeur, l’odeur continue de persister. Par conséquent, comme pour se débarrasser de toute autre odeur corporelle, le plus important est d’avoir une hygiène de vie saine. Il est donc important de faire de l’exercice régulièrement, de consommer des aliments sains et équilibrés, de réduire votre niveau de stress et votre consommation d’alcool, de ne pas fumer, de s’hydrater régulièrement et de dormir suffisamment afin de reposer votre corps.

D’autres facteurs qui peuvent causer cette odeur chez les personnes âgées

La déshydratation : Les personnes âgées ont tendance à ne pas s’hydrater correctement. Avec l’âge, les personnes âgées ressentent moins la sensation de soif et consomment par conséquent de faibles quantités d’eau par jour. Les excrétions évacuées par l’organisme sont par conséquent plus concentrées, ce qui explique cette odeur spéciale.

La prise de certains médicaments : Avec l’âge, la prise de médication devient plus constante et régulière. Alzheimer, diabète, hypertension artérielle, arthrite ou encore problèmes thyroïdiens sont tant de maladies qui nécessitent des  traitements à vie, lesquels peuvent  parfois provoquer des odeurs particulières.

L’hygiène : Quelques fois, les personnes âgées, notamment celles qui sont le plus isolées, ont du mal à prendre des bains ou des douches fréquemment. Ces personnes souffrent généralement de rhumatisme et d’arthrite et ne peuvent pas s’occuper de leur hygiène corporelle de façon autonome, ce qui peut également développer des odeurs désagréables.