Comment avoir un bon Karma ?

Dogme issu des pratiques hindouistes et bouddhistes, le karma dont la signification littérale n’est autre que « action », donne lieu à un principe très simple : chaque acte débouche sur une conséquence. Cette loi de cause à effet repose alors sur une logique de rétribution. Si une personne génère des actions bienveillantes et positives, elle se verra récompensée. Si au contraire, elle fait du mal, critique ou rabaisse les autres, elle attirera le malheur dans sa vie.

Lorsqu’on a été trahi, malmené ou blessé d’une quelconque manière, on peut éprouver le besoin de se venger. Cette pulsion émane de la volonté de faire ressentir à l’autre toute la haine, la colère et la tristesse que l’on ressent. Comme le disait Aristote « un certain plaisir suit la colère aussi parce qu’on vit mentalement sa vengeance ». Très souvent, l’être humain se comporte de façon irréfléchie pour obtenir gain de cause. Certaines décisions reposent sur une impulsivité marquée et engendrent des réactions négatives.

Femme joyeuse 

Femme joyeuse – source : spm

L’intelligence émotionnelle et le Karma : un lien évident

Le Karma est le pouvoir qu’a le cosmos de rendre justice. Dans sa dimension spirituelle, le Karma représente un certain équilibre selon lequel chaque personne reçoit ce qu’elle donne. Ainsi, si une personne se comporte de façon injuste en causant un préjudice à autrui, l’Univers lui rendra la pareille. Le Karma invite alors à réfléchir à deux fois avant de faire du mal. De son côté, l’intelligence émotionnelle est la faculté dont dispose une personne pour identifier, comprendre et gérer ses émotions de façon appropriée. Lorsqu’on dispose de cette forme d’intelligence, on parvient à repérer certaines émotions négatives, la peur, la colère, la tristesse ou encore la frustration, et à les contrôler. En étant à l’écoute de nos émotions, on ne les subit pas et on ne réagit pas de façon impulsive. On parvient alors plus facilement à atténuer ce désir de vengeance qui peut nous surprendre et nous pousser à des actes préjudiciables.

Homme joyeux 

Homme joyeux – source : spm

Comment avoir un bon karma ?

Un bon karma est le résultat d’un flux d’énergies positives. Alors que nos actions sont le fruit de nos pensées et de nos émotions, si ces dernières sont maitrisées, de belles choses peuvent se produire. Voici comment avoir un karma qui génère de la joie et de la réussite :

  1. Prendre conscience que la meilleure vengeance c’est d’être heureux et en bonne santé

Garder sa haine et sa peine en soi ne fait qu’engendrer une frustration pernicieuse. Parfois, on a du mal à aller de l’avant lorsqu’un proche nous ment, nous blesse ou s’attaque à notre estime personnelle. Pourtant, la meilleure chose à faire est d’accepter les faits, de prendre conscience de ses propres émotions et de puiser dans son énergie pour en tirer des leçons de vie. En prenant soin de soi et en laissant de côté cet esprit de vengeance, on parvient à dépasser sa souffrance et à nourrir des pensées de joie et d’harmonie.

  1. Être bienveillant

Partager de l’amour est un moyen redoutable pour solliciter un Karma positif. Quand on pense aux autres, qu’on les soutient dans les moments difficiles sans les juger mais simplement en leur offrant des conseils bienveillants, on ne peut que récolter de l’amour.

  1. Sélectionner les choses dans lesquelles on s’investit

Parfois, on s’investit dans des relations et dans des activités qui n’en valent pas la peine. On épuise notre énergie à essayer de faire fonctionner des choses qui ne nous apportent rien de positif. Il est nécessaire de peser le pour et le contre avant de s’investir dans une quelconque action. Notre temps est précieux et doit être géré au mieux pour éviter d’avoir des remords par la suite.

  1. Exploiter son énergie

Quand les aléas de la vie prennent le dessus sur le bien-être, il est nécessaire de puiser en soi pour faire émerger son énergie profonde. S’il le faut, on peut réaliser une introspection pour mieux se connaitre, évaluer ses qualités et ses points faibles, et retrouver ainsi la motivation nécessaire pour avancer vers le bon chemin.

  1. Savoir que le mal revient toujours à celui qui le fait

Plutôt que de ressentir le besoin de se venger, faire confiance au Karma permet de retrouver son calme et sa sérénité d’esprit. La justice universelle finit toujours par s’appliquer et punir ceux qui font du mal et à récompenser ceux qui le méritent.

Lire aussi Karma Familial : 6 signes que vous payé les dettes de vos ancêtres et comment s’en débarrasser

Contenus sponsorisés