Ce garçon de 12 ans se donne la mort et laisse un message ou il explique qu’il a souffert


Ce garçon de 12 ans se donne la mort et laisse un message ou il explique qu’il a souffert

La psychologie d’un enfant doit être considérée comme une priorité par les parents car c’est un enjeu crucial dans le développement de sa personnalité. Raison pour laquelle il devrait toujours avoir quelqu’un d’adulte à qui confier ses secrets, peines et espoirs et c’est là que le manque de communication dans certaines familles se fait ressentir et peut même mener à des conséquences graves.

Comment le harcèlement scolaire peut faire de la vie d’un enfant un véritable enfer ?

L’estime de soi d’un enfant se base avant tout sur l’idée que ses parents et proches se font de lui ainsi que du regard qu’ils lui portent. C’est un élément si crucial qu’il est à double tranchant et dépend essentiellement de la façon dont les familles gèrent leurs rapports à leurs enfants et qui sera soit constructive, soit néfaste et toxique. Mais à partir d’un certain âge, notamment le début de l’adolescence, l’estime de soi de l’enfant ne repose plus autant sur les parents que sur ses semblables qui sont soit des amis, des enfants de voisins ou des camarades de classe et qui finissent par représenter une référence à part entière à ses yeux.

Il ne faut pas également oublier que c’est une étape où l’individu établit un nouveau rapport avec son corps par la découverte de la sexualité, ce qui fait que la moindre humiliation, rabaissement ou intimidation détruit une partie de son amour-propre jusqu’à l’anéantissement total de ce dernier. Il finit d’ailleurs bien souvent par endosser le rôle du bouc émissaire. Et pour certains, l’histoire ne s’arrête malheureusement pas là…

Une vie entière détruite à cause du harcèlement

Andrew Leach, un élève en sixième année de primaire s’est pendu et a laissé une note derrière lui où il disait qu’il avait souffert pendant des années d’intimidation et que sa décision venait de là. Il s’agit en fait d’un élève du collège Southaven au Mississipi qui s’est ôté la vie le 6 Mars de cette année par pendaison dans le garage familial dans la banlieue de Memphis, juste au nord de la frontière du Tennessee.

Ce garçon de 12 ans se donne la mort et laisse un message

La famille d’Andrew a déclaré que le corps de l’adolescent avait été retrouvé par son frère de 16 ans. Son père, Matt Leach, affirme que le harcèlement est survenu suite à la décision de son fils de devenir bisexuel : « Il menait une réelle lutte en ce qui concernant son orientation sexuelle. Il a finalement su à l’école qu’il pouvait être bisexuel et c’est à ce moment-là que le harcèlement s’est enhardi. »

La mère quant à elle, Cheryl Hudson, déclarait que son fils défunt avait un « sourire contagieux » et que c’était quelqu’un de très aimable qui aimait aider tout le monde. Elle a aussi dit qu’Andrew était sociable, qu’il passait pas mal de temps à l’extérieur et qu’il faisait souvent du camping. 

Ce garçon de 12 ans se donne la mort et laisse un message

L’adolescent souffrait en silence

Elle a, par la même occasion, expliqué que de tels incidents d’intimidation étaient endémiques à l’école où ses deux fils ont étudié et ont eu des soucis. Elle n’a pas manqué de préciser qu’elle a fini par apprendre qu’il y avait un groupe d’élèves qui lui disaient qu’il était gros, laid et bon à rien et qu’elle en avait déjà parlé au directeur de l’école ainsi que son mari qui a déjà évoqué le sujet auprès d’un enseignant.

Ce garçon de 12 ans se donne la mort et laisse un message

Elle a ajouté que le suicide d’Andrew n’est pas le premier en son genre dans cette école car il paraît que quelques années plus tôt, une jeune fille s’était pendue dans un château d’eau suite au harcèlement qu’elle subissait sans parler des tentatives échouées que d’autres enfants ont déjà faites.

Matt, de son côté, dit que le harcèlement subi par son fils allait de pire en pire et qu’il était arrivé au stade de la menace physique. Il souhaite que les responsables réalisent à quel point leurs actes ont un impact sur les autres. Il espère également que les parents feront toujours attention aux changements de comportement ou des habitudes alimentaires de leurs enfants afin de leur éviter le pire.

Ce garçon de 12 ans se donne la mort et laisse un message

Suite à cette regrettable tragédie, une page « GoFundMe » a été créée à la mémoire d’Andrew, elle a permis de récolter 10 000$ (l’équivalent de 8600 euros) rien qu’en l’espace de quelques jours. 

L’histoire d’Andrew n’est pas seulement triste parce qu’elle se termine tragiquement pour un jeune garçon, mais parce qu’elle s’est déjà répétée et qu’elle se répétera encore et encore tant que les familles et les établissements scolaires n’auront pas tout mis en place pour mettre fin au harcèlement scolaire et aux dégâts qu’il cause.