x

Une mère se venge de trois hommes qu’elle a surpris en train de violer sa fille

Il y a des moments dans la vie où différents dangers peuvent guetter ceux auxquels on tient le plus dans la vie, il devient alors impossible de ne pas réagir et les frontières entre ce qui est permis et de ce qui ne l’est pas se brouillent et ne demeurent plus aussi nettes qu’auparavant. C’est ce qui s’est passé lorsque cette mère a surpris les violeurs de sa fille en plein acte, une histoire incroyable rapportée par nos confrères du Independent.

Le viol est un crime qui incarne à la fois la domination, la violence et la transgression, sachant que les dégâts qu’il cause, tant sur le plan psychologique que physique, sont souvent considérables. Ceci ne concerne pas uniquement les cas d’agression sexuelle envers une personne inconnue, les viols conjugaux font aussi partie de cette catégorie de délits, même s’ils ne sont  pas vraiment pris au sérieux dans un certain nombre de pays.

Le viol en France

Selon Muriel Salmona, psychiatre, les violences sexuelles en France, accusent  des chiffres alarmants. Les principales victimes en sont les femmes qui enregistrent un taux de 16%. Et comme le souligne la psychiatre, 93 000 femmes ont été violées l’année passée et seulement 10% d’entre elles ont porté plainte, même si les proportions sont différentes d’une investigation à une autre. Par ailleurs, 10% de ces plaintes ont abouti aux assises.

Une mère qui voulait protéger sa fille

mère venge fille

Un drame relatif au viol a eu lieu un soir, à Startwater en Afrique du Sud, lorsqu’une femme âgée de 57 ans préparait le dîner chez elle et apprit par l’un de ses proches qu’il avait vu sa fille se faire agresser par trois hommes dans les environs, il a même affirmé qu’ils lui avaient ôté ses vêtements puis traînée dans un immeuble.

La mère inquiète, a appelé les autorités afin qu’une intervention immédiate puisse se faire, ce qui n’a malheureusement pas été le cas. Elle décida alors de faire face au danger pour sauver sa fille, prit un couteau dont elle se servait pour la préparation du repas et se dirigea vers le lieu de l’agression qui était à environ à 3 kilomètres de distance. Les indications exactes du témoin ont permis à la femme d’intervenir rapidement.

Dès qu’elle s’approcha de l’appartement en question, elle entendit les cris de détresse de sa fille, elle entra alors et trouva trois hommes tout nus en train de violer la jeune femme de 27 ans. Dans une furie des plus totales, elle s’est jetée sur eux, les accablant de coups de couteau jusqu’à ce que l’un d’eux s’écroula et que les deux autres soient gravement blessés.

Un acte de bravoure contesté par la justice

justice

Le courage et l’abnégation de cette mère sud-africaine lui auront valu le surnom de « Lion Mama », mais elle était désormais confrontée à des accusations d’agression à l’arme blanche.

Cela aura suffi pour pousser les foules à se mobiliser pour soutenir « Lion Mama » et à lui collecter une somme de 12 623$, l’équivalent de 11 267,42 Euros, afin de couvrir les frais du procès, sachant qu’un avocat a même proposé de la défendre en proposant ses services gracieusement.

tribunal

Heureusement, toutes les charges retenues contre elle ont été aussitôt abandonnées par le parquet national sud-africain. Quant aux agresseurs ayant survécu, Zolisa Siyeka et Mncedisi Vuba, ils ont écopé d’une peine de prison s’élevant à 30 ans. Le juge en charge de l’affaire, Mbulelo Jolwana, a même déclaré que s’ils n’avaient pas reçu de blessures de la part de la mère vengeresse, il leur aurait réservé une peine de prison à perpétuité.

A l’issue de l’audience, « Lion Mama » a fait part aux médias ainsi qu’à la foule autour d’elle de son soulagement vis-à-vis de la décision prise par le tribunal : « Je suis satisfaite du jugement rendu… En fin de compte, tout ce que je veux, c’est que ceux qui commettent le mal soit punis. Je remercie également tous ceux qui m’ont soutenue, sachant que pour protéger ma fille j’aurais pu m’attaquer à un lion s’il le fallait, beaucoup de mères en auraient fait de même sans l’ombre d’une hésitation. J’espère que cela servira de leçon à certains. »

Sans la bravoure de cette femme, personne ne serait venu à la rescousse de la victime mais heureusement, l’amour maternel a pris le dessus et a permis d’éviter le pire.

Contenus sponsorisés
Loading...