Si vous et votre partenaire avez survécu à ces 6 étapes difficiles, c’est bien parti pour durer pour toujours

Toute union est sujette à des difficultés et des discordes mais le plus important est de savoir les gérer pour les contrer et les empêcher de mettre en péril le bonheur du couple. Certes, des épreuves et des tribulations peuvent déstabiliser l’harmonie entre les partenaires et ces derniers penseront que leur mariage n’est pas à la hauteur de leur espérance, voire qu'il est insupportable à gérer au quotidien. Mais sachez qu’il n’existe pas de formule rapide et secrète pour réussir son mariage, mais bien un travail laborieux de dévotion et de concession.

Le succès dans le mariage repose sur deux choses : trouver la bonne personne et être la bonne personne. Lorsque deux individus tombent amoureux et décident de passer le reste de leur vie ensemble, ils pensent que les beaux jours vont durer d’une façon indéterminée. Mais dans une culture croissante d’échec conjugal, il est difficile de résister aux problèmes et défis que la vie maritale impose dans la plupart des cas. D’ailleurs, en France, près de 45% des mariages finissent par un divorce avec un âge moyen de 42 ans pour les hommes et de 44 ans pour les femmes et le plus souvent par consentement mutuel. Autant dire que les mariages, aujourd’hui, peuvent être assimilés à tout sauf à un franc succès.

Le plus dur est de dépasser la zone dangereuse du mariage et survivre à certains obstacles et barrières pour les transcender et les surmonter. Aussi, si vous franchissez la ligne rouge de ces phases, soyez-sûrs que votre bonheur durera aussi longtemps que vous le désirerez.

1.         Critiquer l’autre

partenaire avez survécu à ces 6 étapes difficiles

La critique n’a jamais été positive et engendre dans la plupart des cas des attaques ce qui ne fait que nourrir un échange malsain entre les deux partenaires. Le Dr John Gottman dans son ouvrage « les quatre cavaliers de l’Apocalypse », estime que pour communiquer avec son conjoint, il est nécessaire d’apprendre à utiliser les compétences nécessaires pour verbaliser ses émotions sans blesser l’autre et engendrer le mépris au sein du couple.

2.         Ériger un mur de pierre

partenaire avez survécu à ces 6 étapes difficiles

Souvent dans l’intention de se protéger ou d’éviter la confrontation, chacun des partenaires pourrait plonger dans un mutisme total ou encore construire un mur de pierre. Les hommes sont plus sujets à ce comportement qui leur est caractéristique. Et comme il est précisé dans le livre de John Gray « les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus », un homme n’a pas la même conception de l’amour, ni le même comportement ou la façon de s’exprimer que la femme. Un homme peut taire ses sentiments et les refouler tandis que la femme a tendance à les extérioriser en privilégiant les échanges et la communication. Un effort mutuel est de rigueur, se caractérisant par une discussion au moment opportun lorsque le calme aura gagné les esprits des deux partenaires.

3.         L’attirance envers d’autres personnes

partenaire avez survécu à ces 6 étapes difficiles

Etre attiré par une autre personne que son conjoint est une expérience qui pourrait éventuellement être vécue par les deux partenaires. Dans une enquête établie sur 160 femmes, la majorité a avoué avoir ressenti le béguin pour une autre personne sans que cela n’impacte leur relation avec leurs conjoints. Le plus important est de ne pas laisser ses émotions prendre le dessus et se laisser emporter par la tentation.

4.         Mépriser son conjoint

partenaire avez survécu à ces 6 étapes difficiles

Le mépris provient d’un sentiment de supériorité morale dans lequel le sarcasme ou le cynisme trouvent une place prépondérante. Il peut être sournois, ravageur et destructeur du couple et du mariage. L’éviter est le meilleur moyen de maintenir une relation dans la pérennité.

5.         La colère

partenaire avez survécu à ces 6 étapes difficiles

Le stress quotidien, l’éducation des enfants ou encore les exigences de la vie professionnelle, peuvent mettre nos nerfs à rude épreuve. Ce sentiment omniprésent dans notre quotidien miroite certains aspects négatifs du couple et le propulse incontestablement dans une dynamique d’insensibilité, de dénégation et de rage. Le mieux est d’empêcher la colère de nécroser la relation ; la gérer devient salutaire pour un bonheur paisible.

6.         Refuser le pardon

partenaire avez survécu à ces 6 étapes difficiles

Nous avons tous droit à l’erreur et quelle que soit son ampleur, il est possible de pardonner et passer outre pour aller de l’avant, à condition qu’elle ne soit pas récurrente. Car comme l’a cité Saint Augustin « se tromper est humain, persister dans son erreur est diabolique ». Sachez que pour pardonner, il ne suffit pas de le vouloir ou encore essayer d’oublier ; cela risque tout simplement de cristalliser la peine et la rancœur. Le mieux est d’exprimer son ressenti, de se mettre à la place de l’autre pour comprendre son point de vue. A ce moment, on se décharge des émotions négatives et il sera alors possible de tourner la page.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close