Selon une nouvelle étude, cette série populaire de Netflix pourrait contribuer au suicide chez les adolescents

Le suicide est une des causes prépondérantes de la mortalité chez les adolescents et des récidives aboutissent à 1 ou 2% de décès. Ce phénomène démontre, les difficultés que vivent certains jeunes et plusieurs facteurs peuvent mener à cette décision sans qu’ils soient réellement visibles. L’une des raisons du suicide, est l’apparition  en 2017 d’une série télévisée 13 Reasons Why, relayée par le Journal le Monde, dont l’impact psychologique a été foudroyant chez les jeunes.

Certains adolescents peuvent avoir des envies suicidaires sans pour autant passer à l’acte ; le seul but étant d’attirer l’attention de leurs parents ou de leur entourage. Néanmoins, il serait prudent de faire attention à certains signes précurseurs. Plusieurs raisons peuvent pousser un adolescent qui souffre d’un mal-être à penser au suicide ; un complexe physique, un deuil ou une rupture amoureuse ou encore un harcèlement scolaire pourraient y contribuer. Cependant, un phénomène est apparu et qui a entrainé la tentative de suicide d’un bon nombre d’adolescents ; il s’agit de la série américaine 13 Reasons Why.

Quelle est l’explication de ce phénomène ?

Selon une nouvelle étude de l’Université de Michigan, et publiée dans la revue Psychiatric Services,  la série controversée, 13 Reasons Why, a été montrée du doigt comme un facteur majeur, accroissant le risque de suicide chez les adolescents.

A cet effet, 87 jeunes patients, traités dans le service d’urgence psychiatrique, dont la majorité était des jeunes filles, ont participé à cette recherche. A cet effet, un questionnaire leur a été fourni afin de s’enquérir d’un maximum d’informations. Suite à cela, il s’est avéré que 49% des adolescents avaient visionné au moins un épisode de la première saison de la dite série et 84% d’entre eux l’avaient regardé, seuls.

Le lien de cette série avec les adolescents qui souffrent d’un mal-être, est que la plupart s’identifiaient au personnage principal, Hannah Baker, qui s’est suicidée au début de la série, en ayant fait au préalable des enregistrements relatant les raisons de son agissement et en mettant en cause  le comportement de certaines personnes faisant partie de son entourage.

Les résultats de cette recherche ont conclu que ces adolescents avaient enregistré une nette augmentation de la tristesse, de l’anxiété et de la dépression en regardant cette série et que ce sont les plus vulnérables, les plus fragiles et les plus dépressifs qui étaient les plus enclins à s’identifier au personnage de la série, bien que des recherches supplémentaires sont à prévoir concernant les réactions vis-à-vis de la visualisation de 13 Reasons why

En effet, selon le Docteur Victor Hong, cette augmentation significative du nombre des suicidaires, est en relation directe avec cette émission qui demeure un facteur d’influence et suggère de ce fait, que des mesures soient prises afin de pallier à ce problème qui devient alarmant puisqu’il touche la sécurité vitale de nombreux adolescents en mal de vivre. Pour ce faire, le Dr Hong estime que les producteurs de la série télévisée doivent revoir le concept présenté à ces adolescents et de tenir compte des conseils et des recommandations des consultants médicaux.  Cette recherche a conclu qu’il aurait été plus simple de nuancer les problèmes suicidaires et de démontrer de la résilience de la part du personnage principal et une demande d’aide extérieure au lieu de faire du suicide une chose inévitable.

Une tentative de suicide a-t-elle forcément un lien avec l’adolescence ?

Une tentative de suicide ne doit jamais être prise à la légère ou la classer dans la catégorie d’une crise de puberté. En effet, outre cette décision dangereuse qui mène le plus souvent à des récidives, peut se cacher des pathologies psychiatriques comme la dépression ou un déséquilibre émotionnel important pouvant induire une telle décision.

Aussi, des facteurs de risque sont à prendre en considération, tels que les antécédents de suicide dans la famille, des troubles psychiques importants ou encore un abus sexuel dans le passé.

Quels sont les signes précurseurs d’une tentative de suicide ?

Chez un adolescent qui souffre, on peut dénombrer un certain nombre de signes d’alerte :

  • Des propos qui ne sont pas souvent pris au sérieux comme « Je vais me foutre en l’air » ou « je ne vous dérangerai plus, vous serez bientôt tranquilles », font souvent allusion à de vraies pensées suicidaires,
  • Un retrait et un isolement inhabituel,
  • Des malaises physiques, tels que des maux de ventre ou des maux de tête,
  • Une baisse des résultats scolaires,
  • Une attitude agressive inhabituelle,
  • Une consommation chronique de drogues.

Bien d’autres facteurs peuvent être considérés comme un signe précurseur de suicide mais le plus important est de rester dans la vigilance et de détecter tout comportement inhabituel chez l’adolescent qui pourrait attirer l’attention des parents.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close