Pourquoi faut-il remonter les cache-hublots de l’avion au décollage ? Beaucoup de gens oublient de le faire

Lorsque vous parcourez les consignes de sécurité de l'avion, vous remarquerez certaines exigences récurrentes : relever le siège, ranger sa tablette, éteindre son Smartphone, attacher la ceinture. On vous demande également de relever les volets des hublots au moment du décollage et à l'atterrissage. Le personnel de cabine est ainsi chargé de vérifier que tout est bien en ordre et que ces stores ne sont pas fermés, même si les passagers sont gênés par le soleil. Ce geste ultime n'est pas anodin, il a une raison bien précise. On vous explique pourquoi.

L’avion est un moyen de transport qui soulève toujours de nombreuses questions, mais aussi quelques angoisses chez certains voyageurs. Même si cela reste l’un des moyens les plus sûrs de voyager en toute sécurité, certains passagers préfèrent suivre à la lettre la moindre petite consigne d’usage. Et c’est une bonne chose, mieux vaut prévenir que guérir. Mais au fait, pourquoi faut-il à tout prix relever les stores des hublots durant le décollage et l’atterrissage ? Même si le passager dort profondément dans son siège, l’hôtesse de l’air se chargera à ce moment-là de remonter le rideau. Cette exigence relève surtout d’une mesure de sécurité qui a son importance.

Pourquoi faut-il relever les cache-hublots de l’avion au moment du décollage et de l’atterrissage ?

Un hublot de fenêtre d’avion levé

Un hublot de fenêtre d’avion levé – spm

· Pour faciliter un éventuel sauvetage

Le fait de laisser le cache du hublot relevé permettra au personnel navigant d’identifier plus rapidement la sortie de secours la plus appropriée en cas d’évacuation urgente. Vous n’avez généralement que 90 secondes pour évacuer un avion, donc avoir cette vue dégagée rend l’évacuation encore plus efficace. C’est donc un bon réflexe que tout le monde doit avoir pour pallier à toute urgence.

· Pour détecter une panne

Les manœuvres de décollage et d’atterrissage sont les plus importantes lors d’un vol. Le fait d’avoir les stores levés permet même aux passagers les plus alertes d’avoir une vue d’ensemble et peut-être de détecter un éventuel problème technique, notamment au niveau des ailes de l’appareil. Si tel est le cas, ils peuvent rapidement en informer l’un des membres de l’équipage.

· Pour réduire l’impact du décalage horaire

Cette raison concerne principalement les passagers de l’avion. En particulier ceux qui prennent un vol long-courrier de plusieurs heures, passant d’un continent à l’autre. Après avoir fait un long somme durant la nuit dans l’obscurité ou en restant longtemps sous une luminosité artificielle, il est important de se réhabituer à la lumière du jour. Ainsi, le fait de relever les stores des hublots vous donne la possibilité de voir à nouveau la lumière naturelle à tout moment. Vous serez également moins affecté par le décalage horaire, en vous adaptant progressivement à ce nouvel horaire.

2 conseils pratiques pour pouvoir dormir tranquillement dans l’avion

Lever le cache-hublot de la fenêtre

Lever le cache-hublot de la fenêtre – spm

· Ne changez pas votre routine du coucher

Lorsque vous êtes dans l’avion pour une longue durée, il est bien tentant de laisser son esprit vagabonder en contemplant le paysage à travers le hublot, de regarder un film, de dévorer votre roman ou de discuter avec le voisin. Mais ce n’est pas parce que vous n’êtes pas dans votre lit qu’il faut se laisser distraire. Pour éviter les perturbations du sommeil, mieux vaut suivre vos heures habituelles du coucher. Il est important de ne pas changer vos habitudes et d’écouter votre corps. S’il est l’heure de dormir, malgré le décalage horaire, il est important de respecter ses horaires de sommeil. Vous pouvez d’ailleurs suivre votre routine du coucher : allez vous brosser les dents, nettoyez-vous le visage, écoutez un peu de musique pour vous détendre, méditez quelques minutes pour vous reposer l’esprit ou demandez une infusion chaude. Ce dernier remède vaut mieux que plusieurs verres d’alcool qui vous empêcheront de dormir !

· Porter des vêtements confortables

Entendons-nous bien, nous n’allons pas vous conseiller de vous présenter en pyjama au terminal de l’aéroport avant l’embarquement. Mais lors d’un long voyage, il est vivement recommandé de porter une tenue confortable, comme un jogging par exemple. Oubliez les chaussures de soirée et les ensembles trop ajustés dans lesquels vous n’êtes pas à l’aise. N’oubliez pas d’emporter une petite laine ou une veste, car il est fait souvent frais dans l’avion. Ce serait dommage d’attraper un coup de froid avant même d’entamer vos vacances. Vous pouvez d’ailleurs réclamer une petite couverture si les températures sont vraiment basses. Pour plus de confort, pensez également à ramener avec vous un oreiller spécial pour ce genre de voyage. Cela vous aidera à reposer votre nuque et vous aurez ainsi l’impression de faire la sieste paisiblement sur votre canapé.

Lire aussi Comment trouver mon Ikigai ?

Contenus sponsorisés