Neuf signes de glycémie très élevée

L’hyperglycémie se caractérise par un accroissement du taux de glucose dans le sang et lorsque la quantité d’insuline dans le sang est insuffisante ou inefficace. Le glucose ne pouvant donc s’introduire dans les cellules à cause du déficit d’insuline, celui-ci s’accumule dans le sang et fait monter la glycémie. L’hyperglycémie peut faire son apparition de manière aléatoire ou chronique, celle-ci pouvant provoquer à long terme des conséquences néfastes sur la santé.

Qu’est-ce que l’insuline ?

L’insuline est une hormone naturellement sécrétée par le pancréas ; celle-ci va stimuler les muscles et le foie à saisir le glucose et à le mettre en réserve en lui permettant de s’introduire dans les cellules du corps qui s’en serviront en tant qu’énergie ou le mettront en réserve pour un usage à venir.

Chez les personnes non diabétiques, l’insuline est sécrétée de manière constante. La provision requise d’insuline en fonction de ses besoins et des aliments consommés est produite par l’organisme. 

Chez les diabétiques de type 1, le pancréas ne peut produire d’insuline, d’où la nécessité pour eux de s’injecter de l’insuline plusieurs fois par jour afin de reproduire le fonctionnement normal du pancréas. Chez les diabétiques de type 2, ceux-ci ont la capacité de produire de l’insuline mais celle-ci n’est pas utilisée de manière appropriée par l’organisme, d’où la prise d’un traitement médicamenteux et dans certains cas, l’injection d’insuline également. 

Au-delà d’un certain seuil, une glycémie trop élevée peut entrainer l’apparition des symptômes suivants :

  1. Sensation de picotements, brûlures 

Une sensation de picotement de façon permanente dans les mains et les pieds est un des symptômes neurologiques de l’hyperglycémie. L’atteinte des nerfs également est une altérité fréquente en cas d’hyperglycémie d’où la sensation de brûlures, on parle alors de « neuropathie diabétique » ou « névrite ».

  1. Faim constante 

En cas d’hyperglycémie, la personne qui en est le sujet, ressent une sensation de faim permanente car ses tissus ont besoin de glucose qu’ils ne peuvent plus absorber naturellement. 

  1. Besoin constant d’uriner

Le fait que le taux de sucre dans le sang soit élevé, l‘insuline ne remplit plus son rôle. L’organisme se dessaisit alors du glucose sanguin en urinant constamment, conduisant également à une forte sensation de soif. 

  1. Soif intense 

Directement lié au besoin constant d’uriner, la soif intense. En effet, le taux de glucose dans le sang devenant trop élevé, l’organisme s’adapte et crée un besoin accru d’hydratation afin que les reins puissent éliminer une partie du glucose en excès via les urines.

  1. Prise ou perte de poids

Lors d’une hyperglycémie, les cellules qui normalement reçoivent le glucose, essayent de survivre en utilisant d’autres carburants, qu’elles fabriquent à partir des protéines et des graisses qui conduisent à la perte de poids. Si l’insuline est libérée en trop grande quantité, celle-ci peut aussi se transformer mais en triglycérides au profit du tissu adipeux et ainsi créer un excès de poids.

  1. Fatigue intense

L’hyperglycémie, intensifie la soif de façon supérieure à la normale et par conséquent, provoque une envie plus forte d’uriner car les reins ne peuvent plus absorber le glucose et créer l’énergie nécessaire à l’organisme occasionnant une perte de celle-ci et une intense fatigue. 

  1. Difficultés de concentration 

L’hyperglycémie peut également se traduire par une détérioration des fonctions cognitives, dont les difficultés de concentration, liées à la baisse de la production d’insuline.

  1. Cicatrisation lente 

Lors de blessures ou brûlures, de nouvelles cellules vont se créer sur la plaie avant la formation de tissu cicatriciel, qui apparaît pour guérir la plaie. Dans le cas d’une hyperglycémie, les nerfs sont affectés et ceci peut conduire à une mauvaise circulation sanguine compliquant ainsi, l’arrivée du sang nécessaire à la réparation de la peau et donc à la cicatrisation normale de celle-ci.  

  1. Vision floue ou étourdissements

Si la glycémie est trop élevée, à long terme, cela peut bloquer les petits vaisseaux sanguins qui permettent à la rétine de demeurer saine créant ainsi des troubles de la vision. Il est aussi tout à fait probable qu’une hyperglycémie entraine des étourdissements parce que le cerveau manque de glucose pour fonctionner correctement.

Causes

Une mauvaise alimentation et une hygiène de vie n’impliquant pas d’activités physiques régulières font partie des principaux facteurs de risques pouvant conduire à une hyperglycémie. Pour les sujets diabétiques, un mauvais dosage ou sous dosage d’insuline peut également conduire à une glycémie trop élevée. Un stress, une tristesse brutale, une joie intense, ou la prise de certains médicaments tels que la cortisone peuvent aussi entraîner une hyperglycémie.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close