Ne jetez plus les tomates moisies : voici une façon brillante de les réutiliser !

Ce n'est un secret pour personne : la moisissure se développe souvent sur les fruits et les légumes. Elle se multiplie généralement à des températures comprises entre 15 et 30°C, mais se retrouve même parfois dans des produits bien conservés au réfrigérateur. Pour peu que le frigo soit trop encombré, mal nettoyé ou que l'emplacement des aliments ne soit pas adéquat, on n'échappe pas aux moisissures. Et c'est vraiment fâcheux, puisque cela entraîne le développement des bactéries et des mauvaises odeurs dans l'appareil. Cela peut même contaminer d'autres aliments. Toutefois, tous les fruits et légumes moisis ne doivent pas forcément finir à la poubelle. Les tomates, par exemple, ce serait un vrai gâchis de les jeter alors qu'elles peuvent encore vous servir de manière inattendue. On vous explique tout.

Vous grimacez aussitôt après avoir remarqué des taches de moisissures blanches ou noires sur vos tomates? Après la déception, vous avez immédiatement le réflexe de les jeter à la poubelle. Evidemment, bien que certaines personnes aient l’habitude de retirer ces parties disgracieuses afin de manger le reste, nous vous le déconseillons vivement. Car, même en vous débarrassant de la partie visible, certains champignons microscopiques ont peut-être déjà plongé à l’intérieur. Idéalement, pour ne prendre aucun risque pour votre santé, mieux vaut ne pas consommer les tomates touchées par la moisissure. Cependant, pas question pour autant de les jeter.

Eh oui, cela se recycle une tomate pourrie !

Pourquoi ne faut-il jamais consommer des tomates moisies ?

tomates moisies

Des tomates moisies – Source : spm

Nous savons tous que le gaspillage alimentaire est un énorme problème : pour l’éviter le plus souvent possible, il faut absolument prendre certaines précautions pour ne plus laisser la nourriture se gâter et ne plus jeter vos aliments à la poubelle. Malheureusement, malgré une bonne conservation, certains produits finissent par moisir. Les raisons sont diverses : une panne de courant assez longue, un mauvais tri dans le frigo,  l’oubli de certains aliments au fond de l’appareil, un mauvais entretien du réfrigérateur…

Alors évidemment, il y a un gros débat autour de cette question : peut-on oui ou non retirer les morceaux moisis et manger le reste sans risque pour la santé? Les experts avertissent qu’il ne faut pas seulement s’arrêter sur les taches de moisissures les plus flagrantes dans l’aliment. En effet, à l’intérieur du produit, il y a peut-être des hyphes, c’est à dire des cellules comme des champignons ou des bactéries, invisibles à l’œil nu et qui contiennent des toxines nocives pour la santé.

Lorsqu’il s’agit d’aliments secs et durs (comme certains fromages), dont seule une petite partie semble être couverte de moisissures, il est alors possible de couper la partie moisie. Bien que cela soit risqué, comme le soulignent certains spécialistes. En revanche, tous les produits mous et riches en eau comme les tomates, les concombres ou la confiture, ils ne doivent absolument pas être mangés. Et ce, même si vous ne remarquez que de très légers signes de moisissure.

Comment réutiliser les tomates moisies ?

moitié tomate moisissure

De la moisissure sur la moitié d’une tomate – Source : spm

Que diriez-vous de cultiver vos propres tomates à la maison? Imaginez toutes les économies que vous pourrez faire !

Les tranches de tomates ou, de préférence, les graines elles-mêmes peuvent être placées dans un sol humide pour germer, afin que vous puissiez en récolter les fruits. Le coton ordinaire sera efficace au début.

Il est préférable de commencer à les planter fin mars ou début avril. Rappelez-vous que jusqu’à ce qu’il fasse chaud, il faut les garder à la maison. Vous pouvez, si nécessaire, les placer sur le balcon pendant la journée, et les rentrer à l’intérieur durant la nuit. N’oubliez pas : cette  plante a besoin d’arrosage constant, de beaucoup de soleil et de chaleur pour germer.

Il faut bien laisser germer les graines. Assurez-vous surtout qu’elles reçoivent beaucoup de soleil et suffisamment d’eau. Vous remarquerez au bout d’un certain temps, l’arrivée des premiers fruits verts. La prochaine étape est de repiquer les tomates dans un pot plus grand (vous pouvez utiliser un seau de peinture de 10 litres) ou dans le sol du jardin (à condition qu’il fasse assez chaud). Idéalement, la température ne devrait pas descendre en dessous de 14°C.

Attention : il est important de séparer les tomates lors du repiquage. Il est également préférable de planter chaque pousse séparément. Cependant, il n’est pas toujours possible de les planter à la maison surtout si vous n’avez pas assez d’espace.

Bien que la plantation des tomates doive idéalement se faire autour des mois de mars et avril. Il n’est pas trop tard : si vous commencez à le faire dès aujourd’hui, il y a de fortes chances que vous obteniez rapidement vos propres fruits.

En prime, pour planter vos tomates, vous n’avez pas besoin d’attendre que l’une d’elle moisisse. Il suffit simplement de retirer la pulpe avec les graines de la tomate que vous allez manger et de les placer directement en terre ou sur du coton.

Lire aussi Mettez vous les tomates au réfrigérateur ? Voici pourquoi il faut les sortir maintenant

Contenus sponsorisés