Que signifient les chiffres sur les fruits ? Des informations utiles pour les consommateurs

Lorsque vous faites vos courses au supermarché, avez-vous déjà remarqué que certains fruits et légumes sont accompagnés de petites étiquettes informatives ? Par simple curiosité, n'avez-vous jamais pris la peine de lire ces informations sur ces fameuses étiquettes ? Si ce n'est pas le cas, c'est bien dommage. Car, elles n'ont pas été mises là par hasard : certains renseignements peuvent vous être très utiles. Découvrez de quoi il s'agit pour mieux saisir ces codes.

Tout d’abord, il convient de noter que les minuscules autocollants, apposés sur les fruits et légumes, contiennent généralement un code-barres ou un numéro de système. Ils affichent le nom du produit et son prix correspondant, comme presque tout autre article vendu dans le supermarché. Mais cela ne s’arrête pas là : ces étiquettes intègrent également d’autres informations importantes. Savoir les lire pour mieux les comprendre est une valeur ajoutée lors de votre achat. En effet, cela vous permet de comparer la quantité et la qualité des nutriments pour savoir si un produit est plus healthy qu’un autre, ce qui vous permettra d’instaurer des habitudes alimentaires plus saines. Nous allons donc tenter de vous éclairer sur le sujet. Ainsi, la prochaine fois que vous irez dans un supermarché ou une épicerie, vous serez plus alertes et vous ferez de meilleurs choix !

Pourquoi les fruits et légumes contiennent-ils ces étiquettes ?

etiquettes pommes

Étiquettes sur des pommes – Source : spm

Ces étiquettes contiennent le code PLU (Price Look Up, en anglais) et les supermarchés l’utilisent depuis 1990 pour faciliter le contrôle des stocks de fruits et légumes.

L’autorité qui attribue ces étiquettes n’est autre que la Fédération internationale pour les normes de produits (IFPS). Ces codes peuvent ainsi avoir quatre ou cinq chiffres pour identifier les produits frais, en fonction de paramètres précis tels que le type de marchandise, la variété, la taille et le type de culture.

etiquettes citrons

Des citrons – Source : spm

Il existe donc des informations importantes concernant les produits que nous achetons, aussi bien les produits emballés que les produits frais comme les fruits et légumes.

Le numéro d’identification contient des renseignements sur la façon dont le produit a été cultivé. Si vous arrivez à le déchiffrer correctement, ce petit nombre vous aidera à savoir si les fruits que vous achetez sont biologiques, génétiquement modifiés ou s’ils ont été en contact avec des engrais chimiques, des fongicides et des herbicides.

Cette identification est très simple à décrypter. Découvrez-la !

Comment déchiffrer tous ces codes ?

1. Un code à 4 chiffres qui commence par 3 ou 4

Si l’étiquette comporte 4 chiffres, alors ce fruit a été cultivé avec une quantité importante d’engrais et de pesticides, essentiels pour les technologies agricoles d’aujourd’hui.

2. Un code à 5 chiffres qui commence par 8

Ces fruits ont été cultivés à l’aide de la culture génétique (ou OGM)

etiquette banane

Des bananes au supermarché – Source : spm

3. Un code à 5 chiffres qui commence par 9

Ce code indique que le fruit a été cultivé dans une ferme, manuellement. Il s’agit donc d’un produit biologique, sans aucun ajout d’engrais chimique nocif.

4. Et s’il n’y a pas d’étiquette ?

Les fruits importés sont tous généralement marqués et se dotent tous d’étiquettes. Cependant, si vous constatez que certains fruits n’en contiennent pas, alors elles ont juste probablement été retirées. Il faut savoir que la plupart du temps, les gens sont dérangés par ces autocollants et essaient toujours de trouver des fruits ou des légumes sans étiquettes. Certains même ne se privent pas de les retirer sur place. Or, c’est une erreur et cela peut même être dangereux pour les autres consommateurs. Par mesure de sécurité et pour bien en connaître la provenance, les fruits importés doivent toujours porter ce genre d’autocollant.

Autre fait important : Certains aliments que nous consommons régulièrement sont issus d’une culture à base d’engrais chimiques et de pesticides. Certes, ils ne sont pas dangereux pour la santé, mais si vous préférez éviter les pesticides, il serait bon d’en avoir conscience. En voici quelques uns : l’avocat, le maïs, l’ananas, le melon, les haricots, les pois, la mangue et la papaye.

Lire aussi Voici ce que signifie vraiment les chiffres sur le grille-pain

Contenus sponsorisés