x

Les types de selles . Aspect, forme, couleur, consistance

Saviez-vous que nos selles représentent une source d’information inestimable qui permet de déceler d’éventuels troubles intestinaux ? Bien que ce soit un sujet rarement évoqué, il a toute son importance dans une démarche préventive. En sus, dans les pays industrialisés, de nombreuses personnes souffrent de problèmes de transit et n’osent pas aborder le sujet. Dans ce sens, il est important de lever le voile sur les mystères qui perdurent autour des fèces. Découvrez les différents types de selles, leur aspect, leur forme, leur couleur ainsi que leur consistance. 

Pour repérer les signes potentiels d’un trouble du transit intestinal, il est essentiel de connaître les types de selles qui existent. Faisons le point sur quelques informations clés.

types de selles

cuisine et sante

D’où proviennent les matières fécales ?

Les matières fécales représentent des résidus de la digestion. Chaque année, une personne produit en moyenne 55 kg de matières fécales. Après un repas, les nutriments qui n’ont pas été assimilés passent dans le côlon. Initialement à l’état liquide, ils se déshydratent grâce aux glandes présentes dans le gros intestin. Les selles se constituent d’eau et de déchets biologiques comprenant des bactéries mortes, des résidus alimentaires, des cellules du tube digestif desquamées et des sels biliaires.

Qu’est-ce que des selles “normales” ?

La qualité des selles peut constituer un gage de bonne santé. Le Dr Guy Scemama, gastro-entérologue, explique comment reconnaître des matières fécales saines :

matieres fecales

rougeframboise

1.Couleur

La couleur des selles indique l’état de santé d’un individu. On considère que les matières fécales doivent être marrons. Cette couleur s’obtient grâce à la dégradation de la bile libérée dans le foie par les voies biliaires dans le duodénum. Cette bile sert à digérer les graisses mais aussi à atténuer l’acidité dans l’estomac. Lorsqu’elle poursuit son trajet vers l’intestin, elle se dégrade par la flore intestinale pour donner une couleur brune aux selles.

2.Forme

On considère que des selles normales ont la forme de saucisses. Toutefois, cette forme peut varier d’un individu à un autre.

3.Taille

La taille idéale des selles doit être de quelques centimètres de longueur. En sus, les matières fécales doivent être évacuées aisément par le rectum.

4.Consistance

Des matières fécales en bonne santé ne doivent être ni trop molles ni trop dures. Lorsque la consistance des selles est différente, cela peut révéler des troubles du transit intestinal. En effet, un transit long peut donner lieu à des selles trop dures. À contrario, un transit court engendre des selles molles, voire liquides.

5.Fréquence

D’après le professeur Jean-Louis Frossard, chef de service de gastro-entérologie et hépatologie des Hôpitaux universitaires de Genève, une personne en bonne santé va en moyenne une à deux fois par jour à la selle.

6.Durée de la défécation

Un transit sain ne doit pas provoquer de douleurs lors de la défécation, et celle-ci doit durer au maximum trois minutes, indique le Dr Frossard.

duree de defecation

wikimedia

Que révèle l’échelle de Bristol sur les différents types de selles ?

Selon une étude scientifique menée sur un échantillon composé de 2000 individus, il plusieurs catégories de selles distinctes. L’échelle de Bristol, créée par les chercheurs de l’Université de Bristol en 1997, met en évidence les différentes formes et textures des selles.

Première catégorie

Petites boulettes dures et séparées qui sont très difficiles à évacuer : une constipation.

Deuxième catégorie

Petites boulettes sous forme de saucisses, plus faciles à évacuer que celles de la première catégorie, mais qui requièrent quand même des efforts : une constipation moins sévère.

Troisième catégorie

Des selles en forme de saucisses avec quelques fissures sur la surface : des selles saines, notamment si elles sont faciles à évacuer.

Quatrième catégorie

Des selles moulées et lisses, ressemblant à une limace. L’évacuation est facile et rapide et révèle une bonne santé intestinale.

Cinquième catégorie

Des petits morceaux mous avec des contours bien dessinés. Bien qu’elles soient faciles à évacuer, ces matières fécales sont molles et peuvent révéler un dysfonctionnement intestinal.

Sixième catégorie

Des selles pâteuses avec des contours irréguliers. C’est le signe d’une diarrhée légère qui peut laisser des traces sur la cuvette.

Septième catégorie

Ces selles sont très liquides et signalent une diarrhée sévère. Cela signifie que le transit intestinal est trop court et qu’il faut veiller à changer son alimentation pour y remédier.

Comment interpréter la couleur des matières fécales ?

La couleur des matières fécales peut également être un indice sur votre santé intestinal. Le Dr Scemama apporte à nouveau des éléments de réponse à ce sujet.

Des selles noires

Si les selles sont noires, on parle de “méléna”. Ce symptôme indique la digestion de sang que l’on retrouve dans les fèces. Cela peut être causé par un saignement au niveau de l’oesophage, l’estomac ou encore le duodénum. Ce signe doit pousser à consulter son médecin traitant au plus vite pour déceler la cause du saignement. Toutefois, si vous avez ingéré de la betterave, du réglisse, des épinards ou encore du boudin noir, vos selles peuvent noircir.

Des selles vertes

Les selles vertes peuvent être dues à l’ingestion excessive d’aliments tels que les épinards ou d’autres légumes verts. Ainsi, ce changement de couleur reste bénin, explique le Dr Scemama.

Des selles pâles ou blanches

Des matières fécales pâles et crayeuses peuvent indiquer un déficit en stercobiline, le pigment de couleur brune qui donne habituellement cette couleur foncée aux selles, explique le Dr Véronique Labbe, médecin généraliste. Un déséquilibre alimentaire, la prise de certains médicaments ou encore les maladies qui touchent les voies biliaires peuvent causer ce changement de couleur des selles.

Des selles rouges

Des matières fécales rouges peuvent révéler la présence de sang dans les selles. Chez un individu jeune, cela peut être causé par une maladie anale telle que des hémorroïdes ou encore une fissure anale. Chez un individu de plus de 40 ans, ces saignements doivent faire l’objet d’une consultation médicale en urgence.

Des selles jaunes

Les selles jaunes peuvent être dues à une mauvaise absorption des graisses ou encore un trouble du pancréas. Il est nécessaire de faire appel à son médecin traitant pour connaître la cause de ce symptôme.

Pourquoi ça “flotte” par moment ?

Lorsque les selles flottent dans la cuvette, cela peut parfois soulever certaines interrogations. Mais ne vous inquiétez pas, ce signe est généralement passager. Il peut provenir d’une mauvaise absorption des nutriments ou encore d’une quantité importante de gaz intestinaux.

constipation

plantes et sante

Quand peut-on parler de constipation ?

Lorsqu’un individu va à la selle moins de 3 fois par semaine et que l’évacuation semble difficile en raison de selles dures, on peut parler de constipation, indique la Société Nationale Française de Colo-Proctologie. En effet, si une personne a l’habitude d’émettre des selles 3 fois par semaine sans ressentir d’inconfort intestinal, cette fréquence reste bénigne.

Dans quels cas faut-il consulter un médecin ?

Dans cet article, vous avez appris à identifier des selles dites “normales” selon leur couleur, leur forme et leur consistance. De ce fait, si un changement s’observe pendant plusieurs jours, il est vivement conseillé d’en parler à son médecin traitant.

Il est bon de savoir que lorsqu’une constipation devient chronique, elle est susceptible d’obstruer les intestins. À l’inverse, une diarrhée qui dure dans le temps peut causer une mauvaise absorption des aliments et entraîner des carences.

Parfois, constipation et diarrhée peuvent être des signes avant-coureurs de pathologies plus sévères. De ce fait, il est primordial de veiller à signaler tout dysfonctionnement du tube digestif à un professionnel de la santé.

Contenus sponsorisés
Loading...