Débarassez-vous des moisissures de la salle de bain avec un ingrédient que vous avez à la maison

Cela va sans dire, la salle de bain demeure l'une des pièces maîtresses de la maison où la propreté est primordiale. C'est là que nous maintenons notre hygiène et que nous nous nettoyons quotidiennement. Malheureusement, la saleté a tendance à s'accumuler insidieusement dans les toilettes, le lavabo et la douche.

En cause assurément, les différents produits que nous utilisons au quotidien : ils peuvent entraîner l’apparition d’humidité dans l’environnement qui déclenche des moisissures dans notre douche ou notre baignoire.

Il est donc important de savoir comment s’y prendre pour l’éliminer. Voici des astuces de nettoyage faciles, efficaces et surtout bon marché !

eau de javel001

Eau de javel – Source : spm

Avec de l’eau de Javel

Mélangez l’eau de Javel et l’eau dans un flacon pulvérisateur et agitez. Appliquez-le sur toutes les surfaces, aussi bien les murs que le carrelage et le receveur de douche. Après avoir pulvérisé le mélange, attendez entre 15 et 10 minutes. Ensuite, utilisez une brosse ou une éponge pour frotter les surfaces. Une fois bien rincés, les murs sont tout propres.

bicarbonate moisissures

Bicarbonate de Soude – Source : spm

Bicarbonate de soude et vinaigre pour éliminer l’humidité et la moisissure

Si vous souhaitez nettoyer votre salle de bain sans utiliser de produits chimiques, le bicarbonate de soude et le vinaigre restent la  solution idéale. Versez ces produits dans une bouteille en plastique et secouez fort jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés. Puis, appliquez la solution sur les zones de la douche où la moisissure est bien visible et attendez environ trente minutes pour qu’elle agisse.

Après ce temps, utilisez une brosse pour frotter la surface, rincez à l’eau chaude et séchez le tout avec un chiffon propre.

moisissures

Moisissure – Source : spm

De l’ammoniac pour bannir les odeurs de moisi et la moisissure

Dans les zones les plus difficiles à nettoyer, il est préférable d’appliquer de l’ammoniaque. Mélangez ce produit avec un peu d’eau dans un seau et versez-le sur les surfaces moisies. Au bout d’un moment, frottez toutes les zones à l’aide d’un chiffon ou d’une éponge et vous remarquerez que le champignon s’enlève très facilement.

N’oubliez pas d’aérer la salle de bain pendant et après le nettoyage. Pour vous protéger, en terme de sécurité, mieux vaut vous munir d’un masque et de gants.

Les produits de nettoyage indispensables à la maison

Le bicarbonate de sodium (ou de soude) est incontournable pour détacher tapis et moquettes, désincruster casseroles et poêles, désodoriser les chaussures ou la litière du chat. En plus, il fait briller l’argenterie comme la robinetterie, et l’émail des vasques et de la baignoire. Cette poudre blanche, légèrement abrasive, possède également des vertus anti-tartre. Elle élimine donc les dépôts calcaires dans le lave-linge et les sanitaires. Elle remplace donc de nombreux produits industriels sans aucune toxicité pour l’organisme ni pour l’environnement ! Il faut compter environ 4 € pour 1 kg.

Le vinaigre blanc, aussi appelé vinaigre d’alcool, est entièrement biodégradable. Et c’est un véritable couteau suisse ! À base de sucre de betterave, il est transformé en alcool puis en acide acétique titré à 8°. Utilisé pour l’alimentation, il s’avère être aussi excellent produit ménager multi-usage : à lui seul, il détartre et dissout le calcaire, désodorise, désinfecte et adoucit une eau trop dure. Il assouplit également le linge. Prévoyez environ 0,50 € pour 1 l de vinaigre.

Le savon de Marseille, à base de soude et d’huiles végétales, est l’ingrédient principal des lessives zéro déchet. On le trouve en paillettes, en bloc ou en version liquide. Ses propriétés dégraissantes et détachantes excellent aussi bien sur les cotons que sur les textiles plus délicats ou les lainages. Il détache aussi tapis et moquette, et nettoie des surfaces comme la pierre ou le marbre. Surveillez sa composition : il ne doit afficher ni colorant, ni conservateur, ni graisse animale, ni aucun additif. Le label Véritable Savon de Marseille est le garant de sa qualité. Quel est son prix ? Environ 4 € pour 400 g.

Le citron est un formidable antiseptique et antibactérien. Quelques gouttes de jus suffisent pour détacher le linge et, grâce aux huiles essentielles contenues dans son zeste, il désodorise toute la maison tout en laissant un parfum revigorant : lave-vaisselle, réfrigérateur et four (traditionnel ou à micro-ondes). Il vient aussi à la rescousse pour détartrer un robinet ou la bouilloire. Comptez 0,40 € environ pour un citron jaune.

Le percarbonate de soude, fabriqué à base de carbonate de sodium et d’eau oxygénée, est un bon dégraissant. Il possède également des qualités de blanchiment. Une fois dissoute dans l’eau tiède, cette poudre blanche viendra à bout des taches tenaces comme le sang, le vin ou les traces d’herbes. Grâce à ses propriétés antibactériennes, elle est aussi efficace contre les moisissures.

La terre de Sommières absorbe les taches de graisse sur les vêtements ou les textiles d’ameublement (du tissu du canapé au tapis) sans laisser d’auréole. On l’utilise également pour dégraisser le cuir ou le daim. Elle neutralise aussi les taches de vin sur la nappe ou l’urine sur un tapis ou des coussins. Cette argile en poudre ultra-fine peut en effet absorber jusqu’à 80 % de son poids en eau ! Pour 1 kg, prévoyez environ 7,50 €.

Quelques gouttes d’huiles essentielles peuvent être glissées dans nos recettes. On retiendra le citron, pour ses qualités antibactériennes et son odeur vitaminée. Le tea tree, antiseptique et antifongique, vous débarrasse des mites et des moisissures, et assainit le linge. En période hivernale, diffusez l’huile essentielle d’eucalyptus dans la maison pour ses propriétés antiseptiques et antivirales, ainsi que celle de lavande qui, depuis la nuit des temps assure, des fonctions antibactériennes, antivirales, antiseptiques et antifongiques, tout en favorisant le sommeil. Bien sûr, ces produits sont à utiliser avec quelques précautions.

Chiffons en microfibre pour le nettoyage

Pour le ménage au naturel, la microfibre est idéale. Avec leurs fibres 50 fois plus petites que celle du coton, ces chiffons captent les saletés dans les moindres recoins et possèdent une belle capacité d’absorption. Efficaces sans détergent, ils permettent de belles économies de produits et d’eau ! Leurs formats et leurs couleurs sont variés et adaptés à la tâche ménagère à effectuer. Pour trouver le bon modèle, sachez que plus la matière contient de polyamide, plus elle sera absorbante. Ainsi, pour nettoyer vitres ou miroirs, préférez une microfibre lisse, affichant au moins 30 % de polyamide : résultat sans traces garanti ! En ce qui concerne les éclaboussures et les liquides renversés en cuisine ou au salon, optez pour un tissu plus dense, 50 % polyester, 50 % polyamide. Vous pouvez aussi récupérer du linge usagé pour réaliser vos propres chiffons: chemises ou tee-shirts en coton, vieux draps et torchons déchirés seront utiles pour astiquer. C’est le ménage zéro déchet !

Lire aussi Moisissures dans le bac du lave linge ? L’astuce géniale pour le nettoyer

Contenus sponsorisés