5 plantes d’intérieur qui éliminent la moisissure et la condensation à la maison

Dans une maison, une humidité excessive peut être due aux remontées capillaires, aux infiltrations ou au phénomène de la condensation. Ce dernier point est le seul sur lequel les occupants d’une maison peuvent agir au plus vite en changeant certaines habitudes. Pour lutter contre cette humidité, certaines plantes sont particulièrement efficaces. Ces dernières absorbent l’humidité et empêchent l’apparition de moisissures.

L’humidité peut apparaître sous forme de buée sur les vitres et rendre les murs humides. Outre la dégradation des murs, un air trop humide peut engendrer le développement de moisissures. Toutefois, certaines plantes d’intérieur peuvent limiter la condensation et représenter un traitement contre l’humidité.

Pourquoi la maison subit-elle une condensation ?

Quand la vapeur d’eau présente dans l’air ambiant entre en contact avec des surfaces froides, une condensation apparaît et la vapeur se transforme en eau, engendrant de fines gouttelettes sur les surfaces. Les problèmes de condensation peuvent se manifester dans des matériaux de construction récents ou anciens. Certaines activités humaines comme le simple fait de prendre une douche chaude, de respirer, de transpirer ou de cuire des aliments dans la cuisine peuvent augmenter le taux d’hygrométrie. Ce dernier représente le taux d’humidité dans l’air. Ainsi, la vapeur d’eau finit par se condenser, et par causer un problème d’humidité dans l’habitacle.

Quels sont les facteurs qui favorisent les problèmes de condensation ?

Plusieurs facteurs peuvent favoriser le phénomène de condensation. Une mauvaise aération de la maison, une ventilation insuffisante ou une panne dans le système de ventilation, une mauvaise isolation ou encore le passage d’un air chaud à un air froid sont autant de causes potentiellement responsables de la condensation d’une maison.

Quelles sont les conséquences d’un problème de condensation ?

Résultat d’un refroidissement de l’air chaud et humide, la condensation peut apparaître sous forme de traces d’humidité sur les murs, les plafonds et les miroirs. Conséquence ? Des traces de moisissure se manifestent sur les murs, la peinture s’écaille et les papiers peints se détachent. Outre son caractère inesthétique, la moisissure peut présenter des dangers pour la santé des habitants. En effet, ces champignons microscopiques se multiplient et peuvent dégager des spores et des mycotoxines. Ces substances toxiques peuvent irriter les voies respiratoires et causer de l’asthme, des rhinites ou des bronchites.

Quelles sont les plantes qui permettent de déshumidifier l’air ?

Pour réguler le taux d’humidité dans l’air et enlever la moisissure, certaines plantes d’intérieur sont particulièrement efficaces. Agissant tel un déshumidificateur, ces plantes vertes aident à assainir les pièces humides et à combattre les odeurs et les traces de moisissures.

1. Les cactées

les cactées

Une plante qui permet d’avoir un climat sain – Source : spm

Les cactées permettent d’absorber l’eau ambiante et de lutter contre la présence d’humidité dans la maison. Faciles à entretenir, ces plantes d’intérieur ne doivent être arrosées que de manière occasionnelle.

2. La fougère de Boston

fougère de boston

La fougère de Boston diminue l’humidité de la maison – Source : spm

La fougère de Boston est une plante tropicale qui aide à éliminer l’humidité présente dans l’air. Pour qu’elle puisse s’épanouir, son terreau doit rester humide. Veillez à placer cette plante dans un endroit lumineux mais à l’abri des rayons du soleil.

3. Les orchidées

les orchidées

Les orchidées sont de belles plantes dépolluantes – Source : spm

Très appréciées, les orchidées disposent de racines aptes à capter l’humidité ambiante. Placez votre plante dans une pièce lumineuse mais à l’abri du soleil et humidifiez-la une fois par semaine.

4. Le tillandsia

le tilandsia

Une plante anti-humidité – Source : spm

Aussi surnommé “fille de l’air”, le tillandsia emprisonne l’humidité dans ses feuilles. Placez votre plante dans une pièce lumineuse à l’abri du soleil et utilisez de l’eau sans calcaire une fois par semaine pour l’humidifier.

5. Le spathiphyllum

le spathiphyllum

Une plante qui permet de réguler le taux d’humidité – Source : spm

Le spathiphyllum est une plante tropicale qui permet de diminuer le taux d’humidité dans une maison grâce à ses feuilles. Pour lui permettre de s’épanouir, placez la plante dans un endroit lumineux, sans l’exposer directement au soleil. Arrosez-la régulièrement pour l’entretenir.

Lire aussi 5 plantes allergènes que vous devez sortir de votre chambre

Contenus sponsorisés