Comment obtenir une sansevieria ou « langue de belle-mère » à partir d’une seule feuille ? 1 méthode simple et efficace

La sansevieria ou langue de belle-mère est une plante verte d’intérieur facile d’entretien. Cette plante grasse vivace est caractérisée par son feuillage persistant en touffe rigide. La sansevieria se cultive en pot ou dans des jardinières. En revanche, sa croissance est lente et elle a besoin de longues années pour fleurir. La multiplication de cette plante se fait, entre autres, par bouturage. Découvrez comment reproduire la langue de belle-mère à partir d’une feuille.

Si votre sansevieria commence à flétrir ou que vous voulez simplement en avoir d’autres, vous pouvez la reproduire par bouturage des feuilles. C’est-à-dire qu’en prélevant une feuille de la plante mère, vous allez pouvoir obtenir de nouvelles sansevieria.

sansevieria

La sansevieria – Source : spm

Comment reproduire la sansevieria à partir d’une feuille ?

  • Bouturage des feuilles dans le sol

Étape 1 :

À l’aide d’un sécateur préalablement nettoyé et désinfecté, prélevez une feuille de votre plante et déposez-la sur une planche.

Étape 2 :

Coupez la feuille prélevée en petits tronçons, d’environ 8 cm et faites une petite incision sur la base de chaque tronçon et plus précisément sur l’extrémité. Ce marquage vous permettra de savoir quelle extrémité piquer dans le sol. En effet, pour réussir l’enracinement des boutures, il faut planter dans le sol l’extrémité de la bouture qui était la plus proche du pot, avant la découpe, afin de respecter le sens de la pousse de la feuille.

boutures de la sansevieria

Les boutures de la sansevieria – Source : spm

Laissez vos boutures sécher entre un et trois jours pour éviter leur pourrissement. Si vous le désirez, vous pouvez saupoudrer un peu d’hormone de bouturage sur l’extrémité de ces boutures pour cicatriser la coupe et favoriser leur enracinement.

Étape 3 :

Choisissez un pot en terre cuite et placez au fond des billes d’argile pour favoriser le drainage. Composez ensuite votre substrat en mélangeant le terreau avec le sable.

Étape 4 :

Plantez les boutures au centre du pot, et arrosez légèrement le substrat.

bonne façon de planter les boutures

La bonne façon de planter les boutures – Source : spm

Étape 5 :

Fabriquez une mini-serre pour votre plante. Pour ce faire, découpez une bouteille en plastique en deux et déposez la partie supérieure sur le pot en gardant le bouchon fermé. Pensez à retirer le bouchon au moins 10 minutes par jour pour éviter la condensation à l’intérieur de la bouteille. Profitez-en pour brumiser légèrement le substrat. Après un mois, vous allez remarquer la pousse de petites feuilles. Retirez dans ce cas la bouteille et repiquez les jeunes pousses dans de nouveaux pots.

  • Bouturage des feuilles dans l’eau

Prélevez une feuille de votre sansevieria et découpez-la en tronçons. Plongez vos boutures dans un récipient d’eau, en faisant attention à ne pas les retourner. Elles doivent être glissées dans l’eau en respectant le même sens qu’elles avaient avant la découpe. Gardez votre récipient à la lumière du jour, mais en évitant une exposition directe aux rayons de soleil. Changez l’eau dès qu’elle devient trouble.

Boutures de la sansevieria dans l’eau

Boutures de la sansevieria dans l’eau – Source : spm

De nouvelles racines apparaîtront dès la deuxième ou la quatrième semaine. Attendez qu’elles soient plus nombreuses pour repiquer les boutures dans des pots.

Notez que même si vous prélevez des boutures à partir des feuilles d’une sansevieria panachée, vous allez obtenir des sansevieria toutes vertes, sans rayures jaunes. Pour reproduire une sansevieria au feuillage panaché, vous devez opter pour une autre technique de multiplication, à savoir la division des touffes et des rhizomes de la sansevieria.

Comment prendre soin de la sansevieria ?

  • Arrosage

N’arrosez votre plante que lorsque le terreau est complètement sec. En effet, cette plante succulente a la capacité de retenir l’eau grâce à ses tissus charnus, et par conséquent elle peut survivre dans des climats arides ou des sols secs. Cela dit, en hiver, vous pouvez réduire l’arrosage de votre plante à une fois par mois. Pensez également à retirer l’eau stagnante dans la soucoupe ou le cache-pot. Un excès d’eau peut faire pourrir ses racines.

  • Température et humidité

La sansevieria apprécie la chaleur et l’humidité. Gardez votre plante à l’écart des courants d’air et des sources de chaleur comme le radiateur ou la cheminée, qui assèchent l’air ambiant.

  • Terreau et engrais

La sansevieria apprécie une terre sableuse. Choisissez pour votre plante un terreau pour cactées mélangé avec un peu de sable. Fertilisez votre plante pendant sa période de croissance, de préférence avec un engrais pour cactus ou un engrais liquide à libération lente, dilué dans l’eau d’arrosage. Évitez tout apport d’engrais en hiver.

  • Exposition

La sansevieria apprécie la lumière, mais sans exposition directe aux rayons de soleil. Un manque de lumière peut rendre son feuillage pâle.

  • Maladies et parasites

La sansevieria résiste aux maladies, mais elle peut subir une attaque de cochenilles farineuses. En cas d’infestation, nettoyez son feuillage avec un chiffon imbibé d’alcool à brûler ou d’eau savonneuse et rincez ensuite à l’eau claire.

À partir d’une simple feuille vous allez pouvoir multiplier votre sansevieria. En plus d’apporter une touche tropicale à votre intérieur, cette plante décorative est également efficace pour purifier et assainir l’air de votre intérieur.

Lire aussi Comment faire fleurir la sansevieria pour qu’elle parfume toute la maison ?

Contenus sponsorisés