3 jolies plantes d’intérieur qui ne nécessitent que peu d’eau et peu d’entretien

Les plantes d’intérieur au feuillage décoratif sont idéales pour décorer la maison et lui apporter une touche exotique. Certaines plantes sont faciles d’entretien. Elles demandent peu d’eau est sont de surcroît, résistantes. Elles ont la capacité de se protéger des parasites et des maladies cryptogamiques qui l’attaquent. Ces plantes conviennent particulièrement aux personnes qui n’ont pas la main verte. Découvrez ces 3 plantes d’intérieur très résistantes pour décorer votre maison.

Pour égayer votre intérieur toute l’année, optez pour des plantes vertes d’intérieur résistantes. Celles-ci ont l’avantage de résister aux attaques des nuisibles et par conséquent de durer longtemps.

Quelles sont les 3 plantes d’intérieur résistantes ?

  • La sansevieria

sansevieria1

La sansevieria – Source : spm

La sansevieria ou langue de belle-mère est une plante vivace au feuillage persistant vert olive ou panaché, c’est-à-dire bordé de jaune. Cette plante succulente se cultive aussi bien en pot que dans des jardinières. En plus de décorer votre intérieur, la sansevieria est efficace pour purifier l’air ambiant. En effet, grâce à ses propriétés dépolluantes, elle peut absorber les toxines comme le benzène qui provient de la peinture et du vernis, ou le trichloréthylène qui se dégage de certains produits de nettoyage.

Pour prendre soin de votre sansevieria, gardez-la à l’abri des courants d’air et des sources de chaleur comme le radiateur. N’arrosez votre plante que lorsque le terreau est sec. Cette plante grasse a en effet la capacité de retenir l’eau grâce à ses tissus charnus. Raison pour laquelle il faut réduire les arrosages en hiver. Concernant le substrat, choisissez un terreau pour cactées, mélangé avec un peu de sable. La sansevieria apprécie en effet un sol sableux et drainé. Évitez de fertiliser votre plante en hiver. Vous pouvez reproduire votre sansevieria facilement par bouturage des feuilles ou par la division des touffes et des rhizomes.

La sansevieria peut être sujette aux attaques de cochenilles farineuses. Nettoyez dans ce cas son feuillage avec un chiffon imbibé d’eau savonneuse, et rincez à l’eau claire.

  • Le Beaucarnea

Beaucarnea

Le beaucarnéa – Source : spm

Originaire d’Amérique Centrale, le Beaucarnea est une plante d’appartement facile d’entretien. Elle est surnommée pied d’éléphant à cause de son tronc massif. Le Beaucarnea est une plante grasse vivace au feuillage persistant. Sa croissance est lente et sa floraison donne de belles fleurs jaunes ou blanches. Cette plante apprécie un sol neutre et caillouteux, ou composé de humus. Concernant son entretien, le Beaucarnea demande peu d’eau. En effet, un arrosage par mois est suffisant pour que Beaucarnea s’épanouisse. En période de forte chaleur, vous pouvez augmenter légèrement la fréquence des arrosages, à deux fois par mois. En revanche, en hiver, n’arrosez votre plante que lorsque ses feuilles s’assèchent. Un excès peut en effet faire pourrir les racines. C’est pour cela qu’il est conseillé de déposer au fond du pot des billes d’argile ou un lit de gravier. Cela favorise le drainage et évite la pourriture. Si vous remarquez qu’un amas cotonneux s’est formé sur le feuillage, sachez que votre Beaucarnea a subi une attaque de cochenilles. Il faut dans ce cas traiter votre plante au plus vite pour éviter de contaminer le reste de vos plantes. Rempotez votre plante environ tous les 3 ans. Lors du rempotage, remplacez le pot de base par un autre à peine plus grand, car le Beaucarnea doit rester à l’étroit.

  • L’aspidistra

aspidistra1

L’aspidistra – Source : spm

L’aspidistra est une plante vivace, au feuillage persistant, originaire du Japon et de la Chine. C’est l’une des plantes vertes les plus résistantes. D’ailleurs, elle est tellement robuste que les Anglais l’avaient surnommée « plante en fer forgé ». Ce surnom lui a également été donné en raison de la forme de ses fleurs en petits boucliers. L’aspidistra convient parfaitement aux maisons peu lumineuses. En effet, l’aspidistra a besoin d’une exposition à mi-ombre pour s’épanouir. Un soleil direct risquerait de brûler ses feuilles. Arrosez votre plante deux fois par semaine en été. La fréquence doit être réduite en hiver. En effet, n’arrosez l’aspidistra que toutes les 2 semaines pendant cette période froide de l’année. Il est conseillé également de brumiser de temps à autre le feuillage. Privilégiez pour votre plante une eau de source non calcaire, et n’oubliez pas de retirer l’excès d’eau de la soucoupe ou du cache-pot. Pour favoriser le drainage, optez pour un pot troué et déposez au fond une couche de sable ou de gravier. Cette plante apprécie d’ailleurs les sols drainés et légers. Choisissez pour votre aspidistra un terreau pour plantes vertes. Notez que sa multiplication se fait par division du rhizome. Les parasites qui peuvent attaquer votre plante sont les acariens.

Grâce à ces plantes d’intérieur résistantes et faciles d’entretien, vous allez pouvoir égayer et décorer votre intérieur durant toute l’année !

Lire aussi Pourquoi faut-il vaporiser les plantes d’intérieur avec de l’eau et du vinaigre ? Une astuce peu connue

Contenus sponsorisés