Voici comment obtenir une eau d’arrosage sans calcaire pour vos orchidées

Pour favoriser la croissance saine de vos plantes et stimuler leur floraison, il est important de respecter leurs conditions de culture et leur offrir les conditions nécessaires à leur épanouissement. En effet, certaines plantes sont particulièrement sensibles à l’eau dure utilisée pour l’arrosage. C’est le cas notamment des orchidées qui supportent mal le calcaire. Découvrez ce que vous pouvez ajouter à l’eau d’arrosage de vos orchidées pour neutraliser le calcaire.

L’orchidée est une plante vivace, dotée d’un feuillage persistant. Appréciée pour sa floraison colorée, cette plante tropicale est facile d’entretien. Elle est idéale pour décorer votre intérieur ou égayer la terrasse ou le balcon. Pour stimuler sa pousse et favoriser sa floraison, voici ce que vous pouvez ajouter à l’eau dure utilisée pour l’arroser.

Que peut-on ajouter à l’eau d’arrosage des orchidées pour favoriser leur croissance saine ?

orchidées en pot

Orchidées en pot – Source : spm

La qualité de l’eau est très importante pour vos plantes d’intérieur, notamment pour les orchidées. Si on prend l’exemple du genre phalaenopsis, nommée aussi orchidée papillon, cette plante est très sensible. Le calcaire ne lui convient pas. En effet, en plus d’être nuisible pour vos orchidées, ce dernier laisse des dépôts blanchâtres inesthétiques sur le feuillage de votre plante. C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’arroser les orchidées avec une eau de source non calcaire, comme l’eau de pluie si possible. Toutefois, si vous ne pouvez pas récupérer l’eau de pluie, il existe une autre solution pour arroser vos plantes avec une eau filtrée, sans calcaire. L’astuce consiste à ajouter une dizaine de gouttes de jus de citron dans l’eau d’arrosage. Cette astuce permet de neutraliser le calcaire présent dans l’eau dure du robinet. Ainsi, vos orchidées pourront pousser et se développer sainement.

Pour stimuler la floraison de vos orchidées, vous pouvez également ajouter un engrais liquide, dilué dans l’eau d’arrosage de vos plantes. Veillez toutefois à ne pas fertiliser vos orchidées en excès au risque de produire l’effet contraire. Un apport en engrais tous les trois ou quatre arrosages, notamment durant leur période de croissance végétative est jugé suffisant pour favoriser la croissance et la floraison de vos plantes.

Comment réussir l’arrosage des orchidées ?

Brumiser le feuillage de l’orchidée

Brumiser le feuillage de l’orchidée – Source : spm

L’orchidée est une plante tropicale qui apprécie l’humidité. Toutefois, l’excès d’eau pourrait étouffer les racines de la plante et entraîner leur pourriture. C’est pour cela qu’il est recommandé de rempoter votre orchidée dans un pot transparent. Si l’apparence de votre pot vous dérange, vous pouvez lui choisir un cache-pot. Un pot translucide vous permettra de vérifier régulièrement l’aspect des racines, afin de savoir si votre plante a besoin d’être arrosée ou pas. En effet, si la couleur de ses racines vire au gris, cela veut dire que votre plante est déshydratée et qu’elle a besoin d’un arrosage. Avant d’arroser votre orchidée, vérifiez également le substrat. S’il est sec, c’est qu’il est temps de l’arroser. Une autre astuce consiste à soupeser le pot. S’il est lourd, cela veut dire que le substrat regorge déjà d’eau. Laissez-le sécher avant d’arroser à nouveau.

La meilleure façon d’arroser votre orchidée est le bassinage. Cette technique consiste à plonger le pot dans une bassine contenant une eau de source ou de l’eau du robinet mélangée avec quelques gouttes de jus de citron pour neutraliser le calcaire. Veillez à ce que seuls les trois-quarts du pot soient trempés. Laissez reposer pendant 10 minutes ensuite, retirez le pot de la bassine et laissez-le égoutter. Ainsi, vous allez réhydrater votre plante sans l’abîmer. En effet, arroser l’orchidée par le haut ou laisser les racines baigner dans l’eau, pourrait favoriser le pourrissement de ces dernières et entraîner le flétrissement de votre plante. Notez qu’il est également important d’utiliser une eau à température ambiante. Lorsque l’eau est froide ou encore chaude, elle pourrait provoquer un choc thermique à votre plante endommager son système racinaire.

Pensez également à brumiser de temps en temps votre orchidée. Pour cela, utilisez une eau non calcaire à température ambiante et éloignez votre plante des courants d’air et des sources de chaleur comme le radiateur. En effet, cette plante tropicale ne supporte pas un environnement sec. Notez que durant la période de floraison de votre orchidée, seul le feuillage doit être vaporisé, et non les fleurs.

Pour faire durer votre orchidée longtemps, vous pouvez la rempoter tous les deux ou trois ans. Pour cela, choisissez un terreau spécial orchidées. Celui-ci se compose, entre autres, d’un mélange de fibres de coco, de charbon, de paillis d’écorce et de billes d’argiles. Ce substrat permet de favoriser le drainage et d’assurer l’aération et les nutriments nécessaires à votre plante.

En ajoutant simplement quelques gouttes de jus de citron à l’eau dure utilisée pour arroser les orchidées, vous allez neutraliser le calcaire et favoriser une croissance saine à vos plantes.

Lire aussi Versez des glaçons sur vos orchidées : l’astuce géniale des jardiniers expérimentés

Contenus sponsorisés