Comment obtenir des roses épanouies et en parfaite santé ? Les conseils d’un jardinier

Quel bonheur de les avoir chez nous ! Symboles d’élégance et de féminité, les roses font partie des plantes les plus appréciées. Leurs variétés de couleurs représentent l’amour, l’amitié et la reconnaissance et apportent une touche chaleureuse à notre jardin. Cependant, une floraison réussie dépend de l’attention qu’on apporte à notre plante au quotidien. Voici quelques techniques d’entretien et d’arrosage qui donneront une seconde vie à vos fleurs d’après les conseils de Alain Tur, jardinier en Haute-Garonne.

Afin de préserver les caractéristiques décoratives d’un rosier, des précautions simples doivent être appliquées. Elles tiennent compte des paramètres indispensables à sa croissance comme son environnement, son exposition, sa fertilisation et son irrigation.

Les roses demandent un arrosage particulier pour qu’elles demeurent en parfait état ?

La question de l’arrosage est sans doute le point culminant dans tout processus de conservation des plantes. Le manque d’eau et à l’inverse, un arrosage excessif peuvent être nocifs pour vos fleurs et plantes.

– Un arrosage au bon moment selon la saison pour une bonne croissance des roses

rosier

Rosier – Source : spm

Au printemps et en été, le rosier est sans doute l’arbuste à fleurs qui est le plus prisé. Difficile d’en choisir un lorsqu’on est confronté à ses multiples facettes. En effet, cette plante à fleurs est disponible en plusieurs tailles, de quelques centimètres à plusieurs mètres et peut être cultivée dans le jardin. Utilisé en pot, en bordure ou au fond de votre extérieur, le rosier vous fera profiter de son feuillage, de tous ses parfums, formes et couleurs si vous en choisissez plusieurs variétés. S’il est bien planté, il vous sera facile de l’entretenir et vous serez même surpris de voir la quantité de fleurs qui poussent chaque année.

arrosage des roses

Arrosage des roses – Source : spm

De façon générale, les roses disposent d’un système racinaire qui se développe en profondeur dans le sol. C’est pourquoi, elles n’ont pas besoin d’un grand apport en eau. Bien évidemment, l’arrosage dans les saisons à haute température doit être plus abondant. Le sol ne doit pas pour autant être sableux au risque de retenir très peu d’eau. Contrairement aux plantes en pleine terre qui nécessitent une seule irrigation par semaine, les roses en pot demandent plusieurs arrosages par semaine. Toutefois, il est conseillé de prendre en compte les conditions climatiques et insérer régulièrement son doigt sur quelques centimètres pour vérifier si le sol n’est pas toujours humide.

– Le paillage, une alternative d’arrosage naturelle

paillage

Paillage – Source : spm

Afin d’obtenir dans la durée un sol humide et frais, vous pouvez opter pour un paillage qui apporte à votre plante tous les minéraux dont elle a besoin et qui réduit la fréquence de désherbage au pied du rosier. Pour obtenir un beau feuillage, il ne faut pas négliger cette technique très bénéfique pour le sol de votre rosier. Chaque année, vous pouvez lui apporter des engrais naturels comme le compost, le fumier décomposé. En optant pour le paillage, votre eau sera mieux conservée et l’évaporation sera limitée. Puisqu’il apporte des matériaux nutritifs à la plante, le paillage protège la plante et régule sa température, ce qui contribue à son développement. En adoptant cette méthode, vous réduirez de moitié votre fréquence d’arrosage.

– Les roses coupées demandent un arrosage abandon

bouquet de roses

Bouquet de roses – Source : spm

Les roses coupées sont parfaites pour composer un joli bouquet dans un vase. Elles sont également utiles lorsqu’il s’agit de réaliser un bouturage en fin de floraison. C’est pourquoi, il est essentiel de les entretenir en portant une grande attention à leur hydratation et exposition. Évitez alors d’exposer en plein soleil vos roses qui risquent de s’abîmer trop rapidement. Pour préserver leurs merveilleux pétales, il faut leur fournir une plus grande quantité d’eau. Le vase qui les contient doit non seulement rester propre mais doit être rempli à la hauteur des tiges. Pour ne pas se retrouver avec des fleurs fanées, il est indispensable de changer régulièrement l’eau de votre vase et tailler les tiges pour une meilleure hydratation. Pour donner plus de vivacité à vos roses, il faut garantir un équilibre du pH dans l’eau. Pour cela, jetez un cachet d’aspirine dans votre vase avant d’y mettre vos roses, une astuce de grand-mère redoutable.

Afin de prolonger la vie des fleurs de votre jardin ou de vos roses en pot, il faut accorder une attention particulière à l’arrosage. L’eau étant un besoin vital pour toutes les espèces végétales, il est essentiel de maîtriser les méthodes et les fréquences d’arrosage. En procédant ainsi, vous obtiendrez de belles roses fraîches et en parfaite santé !

Lire aussi Voici comment obtenir une eau d’arrosage sans calcaire pour vos orchidées

Contenus sponsorisés