Quelle quantité d’eau faut-il pour arroser chaque plante ?

Pour bien pousser et s’épanouir, les plantes ont besoin d’éléments nutritifs, de lumière, mais aussi d’eau. En effet, l’arrosage n’est pas à négliger lorsqu’on cultive des plantes, en intérieur ou en extérieur. C’est ce qui permet aux plantes de ne pas faner et de maintenir leur feuillage vert et vigoureux. Découvrez l’astuce d’un expert britannique de plantes d’intérieur pour réussir l’arrosage des plantes.

Pour avoir de belles plantes, il est important de savoir comment s’y prendre, et de quelle quantité d’eau elles ont besoin.

Comment savoir si les plantes d’intérieur ont besoin d’être arrosées ?

plantes dinterieur

Plantes d’intérieur – Source : spm

Pour savoir si votre plante a besoin d’eau ou pas, il faut se fier à deux indicateurs : le terreau et l’aspect des plantes

  • Le terreau : enfoncez votre doigt dans le terreau pour voir s’il est sec en profondeur ou s’il est encore humide. Arrosez votre plante si le terreau est sec à plus de 4 cm de profondeur. Si en revanche il est humide, voire détrempé, il est fort possible de trouver des traces de moisissure, aussi bien sur le terreau que sur les racines de la plante.
  • L’aspect des plantes : si les plantes souffrent d’un manque d’eau, leur feuillage commence à jaunir progressivement, et le bord des feuilles devient brun et sec. En plus de cela, la plante commence à faner et à perdre ses bourgeons et ses feuilles.

Comment bien arroser les plantes d’intérieur ?

aroser plantes interieur

Arroser plantes d’intérieur – Source : spm

Selon Alex Young, un expert de la Royal Horticultural Society, une organisation caritative de jardinage du Royaume-Uni, les plantes d’intérieur n’ont pas toutes les mêmes besoins en eau. En effet, les cactus et les plantes succulentes ont besoin d’une faible quantité d’eau. D’ailleurs, ces plantes supportent bien les climats arides et secs, en raison de leurs feuilles épaisses et charnues qui retiennent l’eau. En revanche, les plantes qui possèdent un feuillage, le plus souvent fin, ont besoin d’un arrosage régulier. Notez que c’est le cas également des plantes qui comportent des bourgeons ou des fleurs, ou qui poussent dans des pots plus petits.

Concernant la façon d’arroser les plantes d’intérieur, cet expert distingue deux méthodes. La première, qui est la plus courante, consiste à utiliser un arrosoir. Alex conseille toutefois de faire attention à arroser le terreau et non pas les feuilles. Pour éviter que l’eau ne glisse à travers les trous de drainage du pot, sans hydrater les racines, vous pouvez poser votre plante sur un plateau d’égouttement. Ainsi, elle pourra absorber suffisamment l’eau, sans que celle-ci ne s’échappe par les trous. En revanche, ne laissez pas votre plante longtemps sur le plateau, pour éviter tout excès d’eau susceptible de faire pourrir les racines. D’ailleurs, lorsque vous arrosez abondamment votre plante, les feuilles deviennent molles, enroulées et jaunes. Quant aux racines, elles pourrissent et deviennent brunes et pâteuses.

La deuxième méthode pour arroser les plantes consiste à tremper le pot de votre plante dans une bassine d’eau. L’eau s’infiltre ainsi par les trous du pot. Retirez votre plante de la bassine lorsque les bulles arrêteront de se former sur le terreau. Notez que cette méthode d’arrosage ne convient pas à toutes les plantes. Elle correspond surtout aux plantes dont le feuillage est duveteux ou cireux, aux plantes dont le terreau est très sec ou qui ne supportent pas que leurs feuilles ou fleurs soient humidifiées.

Finalement, quelle que soit votre façon d’arroser les plantes, veillez toujours à retirer l’eau stagnante dans la soucoupe ou le cache-pot, pour éviter que les racines ne s’asphyxient ou ne pourrissent.

Si la quantité d’eau dont chaque plante a besoin dépend de son type, qu’elle soit succulente ou autre, l’apport en eau dépend également, selon cet expert, des saisons. En effet, les plantes ont besoin d’une quantité importante d’eau, durant leur période de croissance végétative, c’est-à-dire du printemps à la fin de l’été. En revanche, les arrosages doivent être réduits en hiver, car la plupart des plantes entrent en dormance. Si on prend l’exemple des succulentes, si elles doivent être arrosées tous les 10 ou 14 jours durant leur période de croissance, un arrosage une fois par mois est toutefois suffisant entre l’automne et l’hiver.

Quels sont les conseils pour réussir l’arrosage des plantes d’intérieur ?

aroser plantes interieur arosoir

Arroser les plantes d’intérieur avec un arrosoir – Source : spm

Pour réussir l’arrosage des plantes, il est important de faire attention à l’eau que vous utilisez. Celle-ci doit être à température ambiante, ni trop froide, ni trop chaude, pour ne pas créer un choc thermique à la plante et abîmer son système racinaire. Veillez également à utiliser une eau non calcaire. Pour cela, pensez à récupérer l’eau de pluie, ou simplement, à laisser reposer l’eau dure du robinet pendant quelques minutes dans l’arrosoir, pour laisser le temps au calcaire de se déposer dans le fond.

Pendant que vous arrosez vos plantes, pensez également à brumiser celles qui apprécient l’humidité comme les orchidées ou le ficus. D’ailleurs, en plus d’hydrater les plantes, la brumisation permet de dépoussiérer le feuillage et d’éliminer certains parasites et nuisibles.

Grâce à ces conseils, vous allez réussir l’arrosage de vos plantes et éviter ainsi qu’elles ne fanent.

Lire aussi Accrochez des savons autour des plantes, vous vous débarrasserez du plus grand problème du jardin

Contenus sponsorisés