Comment entretenir les orchidées en septembre pour les préparer à l’hiver ? 4 astuces des fleuristes

L’orchidée est une plante surprenante. Avec la diversité de ses formes et couleurs, elle trouve sa place un peu partout dans la maison en apportant une touche d’élégance à notre intérieur. Sensible aux arrosages, elle peut rapidement perdre de son charme et flétrir. Découvrez dès lors, les 4 règles à connaître en septembre pour leur assurer une floraison saine et durable même en hiver.

Plante exotique issue des régions tropicales de l’Asie du Sud Est, l’orchidée se développe dans les hauteurs des branches et absorbe une quantité importante d’humidité. Contrairement aux plantes qui ont comme habitat principal le sol, l’orchidée requiert un arrosage particulier qui doit répondre parfaitement à ses besoins.

Quelles sont les règles d’arrosage à respecter pour obtenir de belles fleurs d’orchidées ?

L’arrosage est une étape cruciale dans l’entretien des plantes, notamment pour l’orchidée, car cela requiert une connaissance approfondie de la fréquence et des méthodes d’arrosage ainsi que des nutriments essentiels à son bon développement. Voici donc les règles à suivre pour une floraison réussie de vos orchidées.

  • Maîtriser la technique d’arrosage des orchidées

Orchidées dans une bouteille d’eau

Orchidées dans une bouteille d’eau. Source : spm

La technique la plus efficace pour arroser des orchidées est de plonger le pot dans un récipient d’eau durant une quinzaine de minutes, le temps que les racines puissent absorber l’eau sans que le cœur ne soit touché. Une fois passé ce délai, laissez le pot s’égoutter avant de le remettre à sa place. Contrairement aux autres plantes, les orchidées ne supportent pas d’être arrosées par le haut, ni de rester trop longtemps dans une eau stagnante. Puisqu’elle apprécie les environnements humides, il est possible de vaporiser de l’eau non calcaire sur ses feuilles notamment durant la saison chaude. Une couche de billes d’argile et d’eau peut être dressée sous le pot afin de préserver cette atmosphère humide.

  • Utiliser une eau adaptée pour l’arrosage des orchidées

L’orchidée apprécie particulièrement l’eau de pluie. Plus douce, elle convient parfaitement à cette plante tropicale. Cependant, il est conseillé de récupérer et de stocker cette eau d’arrosage à l’intérieur de votre maison à température ambiante. Les changements de températures pouvant être néfastes pour son développement. Autre alternative à l’eau de pluie : ajoutez quelques gouttes de jus de citron à l’eau du robinet. Cette méthode permet d’éliminer le calcaire de l’eau.

  • Adopter la bonne fréquence d’arrosage des orchidées

Arrosage d’orchidées

Arrosage d’orchidées. Source : spm

La fréquence d’arrosage de l’orchidée dépend de deux critères importants. D’abord, la température de la pièce dans laquelle se trouve la plante mais également du stade de sa floraison. De plus, la composition du substrat dans lequel est plantée l’orchidée, doit aussi entrer en considération car il peut sécher plus rapidement en fonction de son volume par rapport aux racines de la plante. En règle générale, un arrosage chaque semaine, voire tous les 10 jours sera suffisant en période de floraison dans un intérieur à la température oscillant entre 17 et 24 °C. Au bout de cette période, il est recommandé d’effectuer un arrosage tous les 15 jours ou 3 semaines.

  • Ajouter des engrais spécifiques pendant l’arrosage des orchidées

Pour se développer, il n’est pas forcément obligatoire de nourrir la plante avec des engrais, surtout ceux issus du commerce. Privilégiez plutôt l’azote pour la croissance de son feuillage et le potassium pour une pousse plus rapide des tiges. Afin d’apporter ces nutriments à votre plante, mélangez le fertilisant au moment de l’arrosage en respectant les doses indiquées. Cette technique est vivement conseillée lorsque les bourgeons font leur apparition.

Quelques erreurs à éviter pendant l’arrosage des orchidées

Les orchidées sont des plantes très sensibles. Vous devez dès lors, être aux petits soins tout en restant vigilant au quotidien. Certaines erreurs peuvent être fatales et compromettre leur développement voire les tuer. En voici quelques exemples.

  • Ne pas vérifier le substrat des orchidées avant l’arrosage

Racine d’une orchidée malade

Racine d’une orchidée malade. Source : spm

Vous l’aurez compris, un arrosage excessif est déconseillé lors de l’entretien de votre plante d’intérieur. Avant de sortir votre arrosoir, vérifiez que le substrat soit bien sec en surface, entre deux arrosages. Vous pouvez le constater en enfonçant votre doigt dans le terreau à environ 2 cm de profondeur. Par ailleurs, les racines doivent être grises et ternes.

  • Arroser les orchidées en plein soleil

Bien que cette plante apprécie la lumière, elle ne peut être trop longtemps exposée au soleil. Il est donc préférable de l’arroser le matin et de l’éloigner des rayons du soleil qui peuvent la brûler, particulièrement lors de l’été. Il est recommandé de brumiser les orchidées environ 3 fois par semaine, voire quotidiennement si nécessaire pour éviter les effets de la chaleur.

Pour des orchidées rayonnantes, rien de tel qu’un arrosage adapté. Ces quelques conseils permettront de prolonger leur durée de vie tout en leur garantissant une croissance saine et pérenne.

Enfin, pendant les périodes froides, pensez à disposez votre orchidée devant une fenêtre (coté intérieur) en contact direct avec le soleil.

Lire aussi N’arrosez plus les orchidées avec de l’eau : arrosez-les avec ceci pour une floraison spectaculaire

Contenus sponsorisés