Comment faire pousser un arbre de Jade plus rapidement ?

Plante succulente au magnifique feuillage persistant, l'arbre de Jade se distingue par ses feuilles rondes et épaisses qui ressemblent à de petites pièces de monnaie. Selon la tradition chinoise, et notamment la discipline Feng Shui, il apporterait chance, fortune et prospérité à ses propriétaires. Très décoratif en intérieur, il est facile à cultiver. Encore faut-il en prendre bien soin pour maintenir sa beauté et pour préserver son allure touffue.

Originaire d’Afrique du Sud, l’arbre de Jade est très populaire à travers le monde, c’est même l’une des plantes d’intérieur les plus prisées. D’apparence bonsaï, avec son tronc brun très ramifié, ce végétal apporte un vrai cachet luxuriant dans un balcon. Dépolluant et extrêmement résistant, cet arbre n’est pas exigeant et réclame très peu d’entretien. Cependant, si vous souhaitez qu’il pousse rapidement, vous devez en prendre soin correctement. Découvrons ensemble comment bien l’entretenir pour le maintenir en bonne santé.

La transplantation

Arbre de jade

Arbre de jade – Source : spm

L’arbre de jade se développe selon un mécanisme très simple : plus il dispose d’espace, plus il s’étend et grandit.

Cette plante est vendue en très petite taille dans un pot. Si vous voulez la voir pousser, rempotez-la dans un pot plus grand, ce qui lui permettra de mieux grandir et d’aider ses racines de se développer confortablement. Le rempotage est ainsi essentiel lorsque l’arbre de Jade est à l’étroit. Pensez à mélanger son terreau avec du sable. Et gardez-le dans un coin bien ensoleillé.

Le meilleur moment pour rempoter est certainement le début du printemps, lorsque la plante se prépare à grandir avec la hausse des températures.

Lors du rempotage, veillez toujours à ne pas endommager les racines de la plante, sinon elles risquent de mettre beaucoup plus de temps à repousser.

Arbre de jade en pot

Arbre de jade en pot – source : spm

La fertilisation

Rien de tel qu’un engrais bien sélectionné pour aider votre arbre de Jade à pousser dans les meilleures conditions !

Mais quel est l’engrais le plus approprié pour cette plante ? Comme c’est une plante grasse et succulente, il faut privilégier les engrais spécifiques à cette espèce, donc bien équilibrés en azote, phosphore et potassium.

Si l’engrais est liquide, ne l’appliquez jamais sur un sol complètement sec. En général, suivez toujours les instructions figurant sur l’emballage du produit en ce qui concerne les quantités.

Vous pouvez également fertiliser la plante avec un engrais naturel et organique, comme le marc de café. Grâce à son pH légèrement acide, il suffit de l’émietter et de le disperser sur le sol pour qu’il libère une forte concentration d’azote au fil du temps. En prime, c’est un parfait répulsif contre les parasites et ravageurs, tels que les escargots ou les limaces.

Cette méthode est très facile à utiliser et vous pouvez même l’appliquer sur d’autres plantes du jardin.

Attention : il est toutefois important de ne pas abuser du marc de café, car vous pourriez modifier le pH du sol.

L’emplacement adéquat

Les feuilles de l'arbre de jade

Les feuilles de l’arbre de jade – source : spm

Garder l’arbre de jade sur le balcon semble idéal pour l’encourager à devenir touffu et épais. Mais il faut se méfier de l’exposition excessive au soleil : évitez les rayons trop intenses qui risquent de brûler les feuilles et les rendre jaunâtre.

En hiver, la plante a tendance à pousser plus lentement, l’idéal serait d’installer la plante à l’intérieur. Surtout si les températures sont trop basses voire inférieures à 10°C sur le balcon.

Attention : si votre arbre de jade semble souffrir, demandez toujours l’aide de votre fleuriste ou de votre jardinier.

Faire des boutures

Si votre arbre de jade pousse trop lentement, vous pouvez créer un buisson en faisant pousser des boutures dans le même pot.

Effectuez des boutures en coupant une tige avec des feuilles saines à l’aide de ciseaux bien stérilisés. Ensuite, placez-les dans le terreau du même pot à une distance d’au moins 4-5 cm pour éviter que les racines ne s’entrelacent et ne s’étouffent mutuellement.

N.B : avant d’enterrer les boutures, il est utile de tremper la partie coupée dans un produit d’enracinement pour accélérer l’émergence de nouvelles racines.

Lire aussi Apprenez à faire revivre une plante morte avec cette astuce : elle redeviendra luxuriante

Contenus sponsorisés