Cette habitude courante augmente de 15% la consommation de carburant. Comment l’éviter ?

La désactivation de certaines fonctions dans la voiture nous permettrait d’économiser du carburant. La climatisation joue-t-elle également un rôle dans cette économie ? Une recherche sérieuse menée par un expert du bureau de recherche allemand Küs, Johannes Kautenburger, nous éclaire.

« Selon la voiture et les performances requises, une voiture consomme environ 10 à 15 % de carburant en plus aux 100 kilomètres lorsque la climatisation est en marche« , a déclaré l’expert au Welt, journal allemand.

rouler avec fenetres ouvertes

Rouler avec les fenêtres de voiture ouvertes – Source : spm

Rouler avec les fenêtres ouvertes est-ce une solution ?

Selon Kautenburger, éteindre la climatisation à des températures élevées pourrait nuire à la concentration au volant. « Ce n’est d’ailleurs pas forcément moins cher de rouler avec les vitres latérales ou un toit ouvrant ouvert : ils gênent le flux d’air, ce qui coûte plus cher en carburant, surtout à vitesse élevée. »

Ne pas utiliser du tout le climatiseur en hiver peut également avoir un impact négatif sur sa durée de vie. « Car ce n’est qu’avec une utilisation régulière que les joints et le compresseur restent bien lubrifiés », explique Kautenburger. « Une utilisation régulière empêche également la propagation de moisissures ou de bactéries à l’intérieur ». L’aspect sécurité entre également en ligne de mire : le système de climatisation assèche l’air et aide à empêcher les vitres de s’embuer.

En gros, rouler avec les fenêtres ouvertes peut consommer plus de carburant que de rouler avec la climatisation allumée, mais votre manière de conduire a plus grande influence sur la consommation de carburant.

clignotant carburant

Clignotant carburant allumé dans la voiture – Source : spm

Autres astuces pour réduire la consommation du carburant

  1. Gardez les pneus gonflés

Les pneus sous-gonflés ont une plus grande résistance au roulement sur la route. Cela signifie qu’à chaque kilomètre parcouru, vos pneus génèrent plus de friction et de résistance au roulement, et par conséquent, augmenteront la consommation de carburant. Si tous vos pneus sont sous-gonflés de 10 psi (mesure de pression des pneus), cela pourrait réduire l’efficacité énergétique de 10 %.

  1. N’allez pas trop vite ou trop lentement

Lorsque vous roulez sur une autoroute, votre moteur travaille dur pour vaincre la résistance au vent. Vous consommerez jusqu’à 15 % de carburant en plus à 100 km/h et 25 % en plus à 110 km/h. Cela pourrait vous inciter à rouler lentement, mais si vous roulez à moins de 50 km/h, votre moteur passera à un rapport inférieur, consommant ainsi plus de carburant. En conclusion, une vitesse constante de 50 à 90 km/h sur l’autoroute est préférable pour obtenir une économie de carburant optimale.

  1. Restez stable lorsque vous accélérez

Évitez de faire tourner votre accélérateur à un nombre élevé de tours par minute (RPM). Cela est préférable pour l’économie de carburant, car votre moteur consomme moins de carburant lorsqu’il tourne plus lentement, à un régime inférieur.

  1. Évitez de freiner de manière agressive

Appuyer brusquement sur les freins augmente la consommation de carburant car vous devez accélérer à nouveau plus tard. Cela est particulièrement vrai si vous suivez de trop près le véhicule qui vous précède. Sans oublier que le talonnage est dangereux et à éviter.

  1. Ne restez pas longtemps inactif

Si vous attendez quelque chose ou quelqu’un plus de trois minutes, coupez votre moteur. Vous ne bougez peut-être pas, mais tant que votre moteur est allumé, il brûle un carburant précieux.

Lire aussi Cette mauvaise habitude en avion est à bannir pour votre propre bien. Ne le faites plus

Contenus sponsorisés