Laissez-vous votre voiture en marche pendant que vous mettez du carburant ? Voici ce que vous devez savoir

Depuis quelques années, le respect de l’environnement est devenu une problématique majeure qui fait appel à la conscience collective. Peu importe le type de moteur, les voitures sont considérées comme des polluants atmosphériques. Toutefois, ce moyen de transport reste essentiel pour assurer nos divers trajets. Mais si vous avez l’habitude de laisser le moteur allumé pendant que vous mettez du carburant, voici ce que vous devriez savoir.

Essence, diesel, GPL, biodiesel ou encore bioéthanol … Tous ces carburants permettent d’alimenter notre moteur en énergie pour permettre à la voiture de fonctionner. Pour ne pas endommager le moteur, il est nécessaire de connaître leurs différents types pour choisir celui qui convient à notre véhicule. Mais une fois arrivé à la station d’essence pour mettre du carburant, certaines précautions sont à prendre.

Pourquoi faut-il éteindre le moteur quand on met du carburant ?

Que vous ayez un moteur diesel ou un moteur essence, le respect de certaines règles est de rigueur lorsqu’on met du carburant. En réalité, même lorsque le moteur fonctionne au ralenti, il continue de consommer cette source d’énergie. Pourtant, certaines personnes laissent leur moteur allumé pendant qu’elles mettent le plein d’essence dans leur véhicule.

Laisser le moteur tourner lorsqu’on fait le plein d’essence est une mauvaise habitude

Laisser le moteur tourner lorsqu’on fait le plein d’essence est une mauvaise habitude – Source : 12tomatoes

En réalité, il est nécessaire de couper son moteur lorsqu’il est à l’arrêt pour une conduite économique. Et pour cause, une voiture dont le moteur est allumé à l’arrêt consomme 0,8 litre de carburant par heure. Lorsque la durée de l’arrêt est d’une minute ou plus, éteindre le moteur s’avère essentiel pour faire des économies. Durant l’arrêt, le moteur reste chaud et n’utilise que peu d’énergie pour redémarrer.

Ce simple geste aide à faire des économies

Ce simple geste aide à faire des économies  – Source : 12tomatoes

Par ailleurs, l’essence et le diesel étant inflammables, il est vivement conseillé de respecter les précautions suivantes :

  • Arrêtez le moteur lorsque vous faites le plein d’essence
  • Sachez utiliser les dispositifs d’arrêt d’urgence
  • Informez-vous du mode d’emploi des extincteurs et de leur emplacement
  • Gardez toujours le pistolet de distribution d’essence en contact avec le contenant pour éviter les risques d’électricité statique
  • Évitez d’inhaler les vapeurs pendant que vous remplissez votre contenant
  • Ne fumez pas et n’allumez pas d’allumette, de flamme ou de bougie si vous êtes en contact avec de l’essence
  • En cas de manipulation de l’essence avec vos mains, lavez-les immédiatement à l’eau savonneuse
Arrêter le moteur pour éviter qu’il ne surchauffe

Arrêter le moteur pour éviter qu’il ne surchauffe – Source : 12tomatoes

Comment consommer moins d’énergie au volant ? 

De nos jours, les automobilistes font face à une remontée du prix des carburants. Selon Bertrand-Olivier Ducreux, ingénieur transports mobilité à l’Agence de l’environnement de la maîtrise de l’énergie, certaines astuces peuvent vous être utiles pour consommer moins de carburant :

  • Éviter d’acheter une SUV 

Les SUV consomment jusqu’à un litre de plus qu’une berline aux 100 km, ce qui peut rapidement présenter un impact environnemental conséquent.

  • Privilégier un moteur diesel 

Aujourd’hui, la part de diesels dans les ventes automobiles a considérablement baissé, au profit des voitures essence. Pourtant, un moteur essence peut rapidement consommer plus en cas de conduite sportive, d’embouteillages ou de trajets courts avec un moteur froid.

  • Choisir une hybride pour la ville

Rouler en mode électrique permet de consommer moins d’énergie tout en polluant moins.

  • Freiner moins

Les freinages à répétition peuvent engendrer une dépense énergétique importante. En accélérant au démarrage puis en relâchant l’accélérateur à chaque ralentissement, la consommation de carburant grimpe.

  • Essayer de regrouper vos déplacements

Pour éviter d’utiliser votre voiture plusieurs fois dans la journée et laisser le moteur refroidir entre chacun de vos trajets, regroupez vos déplacements.

  • Éviter l’usure et l’encrassement du moteur 

Que vous ayez un moteur électrique, diesel ou essence, soyez attentif à tout changement comme un ralentissement instable ou une augmentation de la consommation. Rendez-vous régulièrement chez un garagiste pour vérifier l’usure et l’encrassement de votre moteur.

  • Vérifier le filtre à air 

Souvent responsable d’une surconsommation, le filtre à air doit être changé régulièrement à cause de la pollution. Vous pouvez le démonter seul ou vous rendre chez un spécialiste.

  • Faire examiner les bougies

Si vous avez un moteur essence, vos bougies doivent tenir de 60 000 à 120 000 km. Ce kilométrage n’est malheureusement pas toujours possible si vous utilisez votre voiture uniquement en ville. Parfois, il faut remplacer les bougies avant terme.

  • Faire la vidange et faire des révisions plus souvent

Pour entretenir votre moteur, il faut faire la vidange à temps, vérifier le niveau d’huile, nettoyer les injecteurs, contrôler l’étanchéité de l’admission et régler l’injection. Les pneus doivent également être regonflés tous les deux mois.

  • Nettoyer votre véhicule régulièrement

Dans une logique éco-responsable, vous pouvez nettoyer votre voiture avec du vinaigre et du bicarbonate de soude pour faire briller le chrome.

Lire aussi 11 astuces au vinaigre et bicarbonate de soude pour une voiture toujours propre sans faire d’efforts

Contenus sponsorisés