C’est officiel ! Les hommes ne sont matures qu’à l’âge de 43 ans

C’est officiel ! Les hommes ne sont matures qu’à l’âge de 43 ans


Les hommes ne sont matures qu’à l’âge de 43 ans

Les hommes n’atteignent pas la maturité avant l’âge de 43 ans. Une information publiée par le site anglais The telegraph, cet âge est 11 ans de plus que celui où la majorité des femmes mûrissent. Selon une étude commanditée par Nickelodeon UK, des participants hommes et femmes se sont accordés sur le fait que les femmes atteignaient leur maturité plusieurs années plus tôt que les hommes plus précisément à l’âge de 32 ans.

La maturité est très importante dans une relation de couple. C’est la capacité de prendre des décisions pour le bien du couple tout en laissant ses désirs personnels et son égoïsme de côté. C’est savoir faire des compromis pour la longévité de la relation et le bonheur de tous. Toutefois, certains comportements immatures de la part de l’un ou de l’autre peuvent briser l’union. 

Enfant un jour, enfant pour toujours !

L’étude a été commandée par Nickelodeon UK pour tenter de faire connaître le lancement de leur nouvelle émission télévisée. Cela a permis de comprendre comment les deux sexes perçoivent la maturité émotionnelle chez les deux sexes.

« En tant qu’homme qui travaille pour une chaîne pour enfants, la question de savoir si les hommes n’atteindront jamais la maturité est celle à laquelle je suis bien habituée », a déclaré Tim Patterson, vice-président et directeur de la programmation de Nickelodeon UK

Trente pour cent des femmes participant à l’étude ont déclaré avoir mis fin à un mariage ou à une relation en raison du manque de maturité de leur partenaire masculin. Quarante-six pour cent des femmes ont déclaré être impliquées ou avaient été impliquées dans des relations dans lesquelles elles estimaient devoir être une mère pour leur partenaire masculin. Un quart des femmes participant à l’étude ont déclaré qu’elles prenaient toutes les décisions importantes, et non leur partenaire masculin. 

Huit femmes sur dix ont expliqué que les hommes restaient puérils dans la manière dont ils jouent constamment aux jeux vidéo, mangent des fast-foods tôt le matin, restent silencieux lors des disputes, portent des vêtements avec des bandes dessinées, font la course avec un conducteur lambda sur l’autoroute ou encore sont incapables de cuisiner même les plus simples des repas. 

Tim Patterson ajoute dans une déclaration que l’immaturité a son côté positif car elle permet au couple d’avoir un quotidien peu ennuyant. 

Mais qu’est-ce qu’une maturité émotionnelle ?

La maturité émotionnelle est définie par la capacité de contrôler vos émotions et d’assumer l’entière responsabilité de votre vie, avec ses opportunités et ses drames. Etre émotionnellement mature repose en grande partie sur la capacité à gérer la colère, la déception, la culpabilité, le ressentiment, la peur, la jalousie, la déception, le chagrin, l’insécurité et une myriade d’autres sentiments. La maturité émotionnelle est définie lorsque vous avez la capacité de vivre ces émotions et de les laisser partir rapidement. Les personnes immatures semblent rester coincées dans ces émotions négatives, incapables de les surmonter.

Les personnes immatures sur le plan émotionnel peuvent être extrêmement difficiles à gérer, car leur capacité à interpréter et à réagir aux divers défis de la vie est souvent altérée. Si vous êtes marié à une personne qui est immature sur le plan émotionnel, vous devrez probablement faire face à de grands défis pour gérer son humeur et son comportement.

La maturité émotionnelle est une compétence importante à avoir dans la vie. Des individus immatures sur le plan émotionnel traversent la vie en attribuant leurs problèmes aux personnes dans leur vie ou à leurs situations et circonstances. Ils blâment les autres pour leur colère, leur tristesse et leur dépression, mais ils regardent rarement leur intérieur. 

Une personne mature émotionnellement doit :

  • Etre capable d’écouter les autres même lorsqu’ils se plaignent d’elle.
  • Etre prête à examiner toutes les parties et à changer d’opinion s’il existe des arguments évidents pour le faire.
  • Ne pas manipuler les autres pour arriver à ses fins.
  • Etre honnête et sincère.
  • Chercher à trouver des compromis.
  • Attendre que les émotions fortes (comme la colère) se calment avant de pouvoir prendre une décision importante.
  • Equilibrer ses besoins personnels avec des motifs altruistes.

Vous avez apprécié l’article ? Partagez-le avec vos amis.