Ce petit garçon est resté à l’hôpital plusieurs jours après avoir été piqué par un insecte

Chaque parent doit savoir que protéger un enfant et veiller sur lui est une responsabilité à plein temps. Le fait étant que les dangers pouvant menacer la santé ou carrément la vie d’un enfant ne sont pas rares, ils sont même très nombreux et nécessitent une attention particulière. L’histoire de ce garçon, rapportée par Tech Times nous le rappelle de toute évidence

Une simple balade en famille qui aura viré au cauchemar

Ce petit garçon est resté à l’hôpital plusieurs jours après avoir été piqué par un insecte

C’est à Louisville, dans l’Etat du Kentucky que notre histoire se déroule, lorsqu’il a suffi d’une simple promenade familiale pour que le jeune Jackson Oblisk se retrouve à l’hôpital dans un état inquiétant et ce, pour plusieurs jours.

Ce petit garçon est resté à l’hôpital plusieurs jours après avoir été piqué par un insecte

Sa mère raconte qu’environ deux semaines plus tôt son fils de deux ans était sorti avec son mari et le beau-père afin de profiter du beau temps dans un parc avoisinant. « C’était un jour comme les autres », dit-elle. « Ils sont rentrés puis se sont assis pour remarquer peu de temps après que Jackson avait une tique accrochée au cou. »

Ils ont du coup pris les choses en main et ont veillé à ce que la tique soit entièrement retirée. Quelques jours plus tard, la famille était vraiment passée à autre chose et avait même oublié cet épisode-là. Ils seront néanmoins ramenés à la réalité, lorsque le jeune Jackson a commencé à avoir de la fièvre ainsi que des éruptions cutanées.

Au départ, la mère a cru à une infection de l’oreille, mais dans le doute, elle a préféré aller consulter le pédiatre pour avoir son avis. Ce dernier prescrira quelques médicaments pour l’enfant ainsi que du repos. Mais les choses ne s’arrangeaient toujours pas et la fièvre de Jackson s’aggravait, ce qui lui a valu un départ précipité aux urgences.

La situation était bien plus dangereuse qu’il n’y paraissait

Une fois à l’hôpital, les parents ont aussitôt appris que leur garçon souffrait très probablement de ce qu’on appelle « la fièvre pourprée des montagnes rocheuses » et qu’il s’agissait d’une affection qui pouvait être fatale si elle n’était pas traitée à temps. Sa mère se remémore ce moment : « Ils nous ont dit que cette fièvre était rarement perçue chez les enfants de son âge et qu’elle était généralement mortelle au bout du huitième jour, sachant qu’on était déjà au septième ».

Peu après le début de son traitement, le pauvre Jackson est resté cloué à son lit d’hôpital depuis Dimanche et n’a ouvert les yeux que le Jeudi qui a suivi. Il lui arrivait souvent de pleurer, on sentait également qu’il souffrait pendant les examens médicaux.

D’après la mère, il ne trouvait le sommeil que le soir et dormait toute la nuit, tout ce qu’il faisait c’était se réveiller inconsciemment pour hurler tant sa douleur était intense. Elle avait aussi remarqué que sa tête ainsi que ses membres avaient atrocement gonflé et plus cela durait, plus elle se demandait si son fils allait vraiment survivre.

Le petit garçon, a pu enfin se réveiller, plusieurs jours plus tard. Malgré le fait qu’il ne soit pas encore capable de marcher, il est arrivé tout au moins àparler et a retrouvé son beau sourire. D’après les médecins, il reste de nombreuses semaines de kinésithérapie et de visites médicales devant Jackson, mais ils sont rassurés quant à l’issue que prend son traitement.

Sa mère espère en fin de compte que cette histoire sensibilisera les parents au sujet de la protection de leurs enfants et que cela leur fera comprendre que les morsures de tiques ne sont pas à prendre à la légère.

Faites attention aux tiques

Si vous partez pour une petite balade en pleine nature, oubliez l’idée de porter une robe courte car c’est le meilleur moyen pour que des bestioles comme les tiques s’agrippent à votre peau. Privilégiez plutôt les vêtements fermés et aussi longs que possible. Veillez également ce qu’ils soient assez clairs afin que vous puissiez repérer la moindre tique dessus.

Limitez votre contact avec la végétation environnante et suivez plutôt les sentiers. Vous pouvez également utiliser un répulsif que vous pourrez appliquer sur vos habits ou même sur votre peau.

A votre retour à la maison, fouillez bien la surface de vos vêtements ainsi que votre sac. Prenez une douche en veillant à vous laver correctement sans oublier le moindre endroit de votre corps.

Lire aussi « Oui, je l’ai tué » Ce garçon de 14 ans s’effondre en avouant les raisons pour lesquelles il a poignardé son beau-père à mort

Contenus sponsorisés