9 raisons d’avoir des relations sexuelles fréquentes

La sexualité chez l’humain est un besoin biologique et complètement naturel qui a des bienfaits surprenants sur le corps. Nous pensons rarement à ce qui arrive à notre corps quand nous faisons l’amour activement depuis un moment. Dans cet article, vous allez mieux comprendre tous les avantages des rapports sexuels fréquents pour la santé.

Stuart Brody, psychologue à l’University of the West of Scotland, a dédié sa carrière à l’étude des questions relatives au sexe, et son rapport de 2010, intitulé «The Relative Health Benefits of Different Sexual Activities» a conclu que les pratiques sexuelles aussi différentes et nombreuses qu’elles soient, sont bonnes pour la santé.

Voici les 9 raisons d’avoir plus de relations sexuelles :

1. Faire l’amour renforce votre système immunitaire

Avoir des rapports sexuels réguliers permet à votre système immunitaire de passer à la vitesse supérieure et ce grâce au taux plus élevé d’immunoglobulines. Ces derniers luttent en fait contre les agents pathogènes responsables des maladies. L’activité sexuelle favorise un système immunitaire sain. Lorsque vous arrêtez d’avoir des relations sexuelles, vous ne bénéficiez plus de ces avantages et vous avez plus de risques de tomber malade ou de contracter des infections.

2. Pas de sexe = stress

Le sexe a aussi beaucoup à voir avec votre état mental. Le sexe régulier permet de libérer des hormones comme les endorphines, appelées aussi hormones du bonheur. Ces substances procurent un sentiment de sérénité et luttent contre toutes formes d’anxiété et de stress. En effet, des études ont confirmé ce propos en montrant que les personnes qui n’étaient pas actives sexuellement stressaient et risquaient ainsi une hypertension artérielle.

3. Le manque de sexe rend stupide

Dans le temps, les religieux ont essayé de faire croire aux gens que l’abstinence menait à l’intelligence. Cependant, les scientifiques ont prouvé le contraire. En fait, le sexe augmente les quantités de neurones et d’hormones dans l’hippocampe du cerveau ce qui permet  d’activer la pensée et de stimuler la mémoire.

4. Au revoir les MST!

Certes, ne pas avoir de rapports sexuels réduit vos risques de contracter une maladie sexuellement transmissible. Les infections urinaires apparaissent généralement lorsque les bactéries sont transférées dans les voies urinaires pendant les rapports sexuels, plus particulièrement pendant un rapport sexuel anal. Ce n’est pas vraiment une nouvelle. Vous pouvez les chopper aussi par le biais d’une activité non-sexuelle !

5. Votre hymen ne se régénérera pas

S’abstenir de sexe pendant un certain temps afin de régénérer l’hymen n’est pas une bonne idée. L’hymen ne se reforme pas, une fois déchiré, il ne peut plus se régénérer donc autant profiter de votre sexualité.

6. Manque de libido

Certains experts croient que le sexe régulier stimule la  libido, et que de la même manière, l’absence de rapports sexuels la réduit. Ceci est dû au fait que votre corps s’habitue au manque d’activité hormonale qui, normalement, se produit lorsque vous êtes excité.

7. Votre cœur pourrait souffrir

Une session de rapport sexuel a été comparée à un jogging de 30 minutes, ce qui signifie qu’environ 105 calories sont brûlées. C’est pourquoi le sexe est directement lié à la santé cardiovasculaire. Plus vous vous abstenez de faire l’amour plus vous devriez penser à investir dans une bonne paire de baskets et faire de la marche ou la course.

8. La lubrification peut devenir tardive chez les femmes

L’activité sexuelle régulière maintient vos organes internes productifs. Le fait de manquer de sexe pourrait signifier que votre chimie interne devra fournir plus d’efforts pour d’abord lubrifier et ensuite atteindre l’orgasme durant un rapport. Cela signifie des préliminaires, beaucoup de préliminaires. Ne vous inquiétez pas Mesdames, les hommes pourraient souffrir de quelque chose de pire. Découvrons-la dans la suite.

9. Le dysfonctionnement érectile

Il n’est pas surprenant que les hommes se fatiguent lors des rapports sexuels réguliers, mais l’abstinence est connue pour augmenter le risque de souffrir d’un dysfonctionnement érectile. Les études à ce sujet ont généralement été réalisées sur des hommes plus âgés. Mais pourquoi prendre ce risque au lieu de se faire plaisir à soi et à son partenaire ?

Lire aussi Le Peegasm : la dernière et dangereuse tendance sexuelle

Contenus sponsorisés