x

6 signes précurseurs d’un problème cardiovasculaire

Les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité dans le monde, sont de plus en plus fréquentes. Dans l’Hexagone, on enregistre plus de 400 morts par jour, un bilan lourd qui touche aussi bien les femmes que les hommes, jeunes et adultes, comme le souligne la fédération française de Cardiologie. La prévention demeure ainsi le seul moyen de se prémunir de ce fléau. De ce fait, il est important de prêter attention à certains signes précurseurs d’un problème cardiaque.

Les artères transmettent du sang, de l’oxygène et des nutriments au cœur et au reste du corps. Lorsque l’artère du cœur, appelée aussi artère coronaire, se trouve obstruée par un caillot de sang, une crise cardiaque peut survenir. A noter que cette obstruction artérielle peut se faire au fil du temps, lorsqu’un dépôt de plaque se forme progressivement, menant ainsi à ce que l’on appelle l’athérosclérose ou le durcissement des artères. 

Comment reconnaître les symptômes d’un problème cardiaque ?

Les signes précurseurs d’un dommage au cœur, peuvent être les mêmes aussi bien pour les femmes que pour les hommes. Il est donc utile de reconnaître rapidement ces symptômes, présentés comme suit :

Essoufflement

lorsqu’un effort même minime, comme monter les escaliers ou tout simplement marcher, engendre une respiration forte et un essoufflement, cela peut indiquer une faiblesse cardiovasculaire. Il existe d’autres pathologies qui peuvent présenter les mêmes signes comme l’asthme, ou une diminution du niveau d’oxygène dans le sang, mais il serait judicieux de consulter un spécialiste pour en avoir le cœur net.

Douleur qui irradie le corps

Cette douleur peut concerner la poitrine, un ou deux bras ou encore le cou, la mâchoire ou les épaules. Même si ces douleurs peuvent avoir d’autres causes, il est important de savoir qu’une diminution de la circulation sanguine peut être à l’origine de ce mal et la douleur thoracique demeure un avertissement non négligeable d’un problème cardiaque.

Pâleur

Paleur – Source : Flickr

La pâleur peut avoir de nombreuses origines dont une carence en fer à titre d’exemple. Toutefois, la réduction du flux sanguin vers le cœur peut tout autant causer de la pâleur et peut être un signe précurseur d’une fluctuation de la pression artérielle.

Fatigue ou faiblesse générale

Lorsque l’apport en oxygène dans le sang est insuffisant, il en résulte une fatigue intense qui touche en particulier les femmes, avant une crise cardiaque, comme en témoigne une étude

Transpiration

Une transpiration peut survenir, même s’il ne fait pas chaud, se manifestant dans la plupart des cas par des sueurs froides. Cela pourrait traduire un problème cardiaque.

Inflammation des articulations

Inflammation – Source : Fabuloushealthnews

Les articulations enflées peuvent avoir plusieurs causes dont la tension artérielle élevée. Cette dernière étant un risque potentiel de maladie cardiaque, il est essentiel de la vérifier d’une manière régulière. 

Comment prendre soin de sa santé pour éviter une maladie cardiovasculaire ?

Selon l’OMS, 80% des crises cardiaques ou des AVC peuvent être évités, si on adopte un mode de vie sain :

Une alimentation équilibrée : elle serait primordiale pour garder un cœur sain et une bonne circulation sanguine. Les fruits et légumes seront les principaux alliés pour bénéficier d’une bonne santé cardiaque, sans oublier les céréales complètes, les viandes maigres, le poisson et les légumineuses. Par ailleurs, il est conseillé de réduire pour une bonne part, sa consommation de sel, de sucre, de graisse et de boissons alcoolisées.

La pratique d’une activité physique : elle doit être régulière et modérée pendant au moins 30 minutes par jour, afin de maintenir une bonne santé cardiovasculaire. La marche quotidienne peut être une bonne alternative.

La consommation de tabac : Fumer tue, c’est connu. Ses dangers ne sont plus à prouver et impactent la santé du corps en général. L’exposition à la fumée du tabac affecte les poumons, le cœur ou encore la gorge. Arrêter le tabac serait salutaire pour la santé et diminuerait le risque de se confronter aux maladies cardiovasculaires.

Faire un suivi médical régulier afin de contrôler le risque cardiovasculaire et prévenir son apparition. Pour ce faire, il est important de vérifier régulièrement la tension artérielle, d’analyser son taux de lipides et de glucides dans le sang.

Contenus sponsorisés
Loading...