6 conseils pour choisir la pastèque parfaite

Ce n’est pas toujours évident de deviner ce que vous pouvez découvrir à l’intérieur d’une pastèque avant de l’ouvrir. Mais si vous savez sur quels critères vous baser pour guider votre quête de la pastèque parfaite, vous compterez désormais beaucoup moins sur le hasard. Dans cet article, découvrez comment choisir la bonne pastèque à tous les coups.

La pastèque est pour beaucoup de personnes, un délice dont il est difficile de se passer, notamment en été. Et si elle bénéficie d’une aussi grande popularité, c’est parce qu’elle rafraîchit grâce à la quantité d’eau qui y est contenue.
En effet, la  pastèque est particulièrement gorgée d’eau, ce qui en fait un fruit de choix pour hydrater l’organisme et apporter à celui-ci de la fraîcheur sans pour autant risquer une prise de poids. Un fruit d’autant plus incontournable en été, qu’il possède un apport non négligeable en vitamines, en oligo-éléments et en minéraux. Ses bienfaits sont en effet nombreux.

La question qui se pose cependant est la suivante : Comment tomber à coup sûr sur une une pastèque de qualité et profiter de tous ces merveilleux avantages pour la santé et les papilles ?

Pour dénicher cette perle généreusement gorgée d’eau, à la texture singulière et au goût subtilement sucré, nous partageons avec vous toutes les astuces qui peuvent vous y aider.

Astuce n° 1 : La période idéale

Tout au long de la période de mai à septembre, les pastèques sont présentes sur les étals des marchés si vous habitez en France. Mais là où elles sont le plus disponibles c’est à partir de juin jusqu’en août. C’est leur pleine saison. C’est précisément durant ce trimestre d’été que vous aurez davantage de chance de tomber sur cette fameuse pastèque sucrée, exquise et si rafraichissante.

pasteque1

Pastèque  – Source : Shutterstock

Si on considère que l’intérêt de la pastèque réside principalement dans son goût, vous ne devriez pas vous préoccuper de toutes les variétés existantes. Elles ont quasiment le même goût et les mêmes caractéristiques gustatives susmentionnées.

Astuce n° 2 : La petite pastèque et la grande pastèque

Peu de personnes savent distinguer la pastèque bien allongée de la pastèque plus petite et celle plus ronde. Cette différence de forme et de taille n’est généralement prise en compte que d’un point de vue logistique par le consommateur. C’est-à-dire que celui-ci choisira l’une plutôt que l’autre selon l’endroit où il voudra et pourra la placer.

pastequeronde

Pastèque ronde Source : Shutterstock

Pourtant, ce choix ne devrait pas se résumer à la place que prendra la pastèque dans votre caddie ou votre réfrigérateur. En effet, il faut surtout savoir que le contenu d’une pastèque allongée est plus aqueux et désaltérant que celui de la pastèque ronde. Celles-ci se distinguent en revanche par une quantité plus généreuse en sucre et légèrement moins d’eau.

Le riche apport en eau de la pastèque peut d’ailleurs tout aussi être trouvé dans l’ananas qui en possède une quantité conséquente.

pasteque2

Pastèque allongée Source : Shutterstock

Astuce n° 3 : Sélectionner le bon fruit

Pendant que vous recherchez la pastèque ou n’importe quel autre fruit ou légume au marché, vous avez généralement tendance à toucher l’aliment avant de vous assurer de son achat. En effet, le toucher reste avec la vue, parmi les meilleures façons de vérifier la qualité des fruits et des légumes.
Pour la pastèque, vous aurez à vous fier à son poids car si elle est lourde, c’est qu’elle est particulièrement riche en eau. Vérifiez également si au toucher, la pastèque est ferme et si son écorce semble brillante et lisse. Si elle coche toutes ces cases, c’est à n’en pas douter, la bonne.

Enfin, pour ce qui est des tranches de pastèque, si sa chair est de couleur rouge franc,  vous pouvez vous servir. Une autre astuce encore, consiste à donner un petit coup sur l’écorce pour vérifier si cela résonne. Si c’est le cas, il s’agit alors d’une bonne pastèque.

En parlant d’écorce, sachez qu’elle peut servir à préparer de délicieuses recettes. Alors ne jetez plus la peau de la pastèque.

Astuce n° 4 : Des indicateurs pour dénicher une très bonne pastèque

Pour cette astuce vous allez compter un peu plus sur votre acuité pour vous renseigner correctement sur l’état et la qualité du fruit. Généralement, une pastèque est parsemée de taches, de raies ou de marques qui peuvent être des signes auxquels vous pouvez vous fier.
Si vous voyez des petites stries marron, c’est bon signe malgré une apparence « impropre ». Ces marques sont le résultat de la pollinisation de la fleur de pastèque par les abeilles. Cela veut dire que votre pastèque aura un agréable goût sucré.

pasteque3

Pastèques Source : Shutterstock

Un moyen de vous assurer de la maturité de l’aliment, est de voir si la tige est verte, preuve d’une pastèque pas assez mûre. Si en revanche, la tige est sèche, vous avez devant vous un fruit tout à fait mûr.
Enfin, les taches jaunes ne sont pas le témoignage d’une moisissure comme certaines personnes pourraient le penser. Contrairement à la tache blanche qui est le signe d’une pastèque qui a insuffisamment mûri, une tache virant vers le jaune ou l’orange est la preuve que le fruit a bien pu profiter du soleil pour arriver à maturité.

Astuce n° 5 : Optez pour un aspect uniforme de la pastèque

Comme évoqué précédemment, les pastèques se présentent sous différentes formes et tailles. Cependant, il convient de s’en tenir à celles qui ont une forme symétrique en évitant celles où se répandent des irrégularités comme des bosses ou des coupures.

Ces irrégularités peuvent être les signes que la pastèque n’a pas reçu une quantité suffisante en eau et n’a pas bénéficié d’une bonne pollinisation. Ces marques peuvent aussi témoigner de l’éventuelle présence de champignons ou d’insectes.

Astuce n° 6 : Identifier celles à éviter

Pour être sûrs des pastèques qu’il sera sage d’éviter, il vous faudra vérifier si elles présentent des signes montrant qu’elle peut être endommagée :

Une chair imbibée d’eau : Si la chair commence à s’affaisser, se désintégrer et à prendre une couleur plus sombre, une infection fongique peut en être la cause ou bien une sursaturation en eau.

Des taches foncées : Elles peuvent être le signe de la présence de bactéries et ou de champignons.

Une odeur aigre : Si la chair commence à fermenter, elle fera émaner une odeur particulière forte.

Une écorce infestée par les vers : Si vous voyez une marque irrégulière de couleur blanche ou brune sur la surface de la pastèque, cela veut dire que les insectes se sont nourris de cette partie de l’écorce.

Lire aussi Ne jetez plus la peau de pastèque : 3 délicieuses recettes à préparer à partir des restes

Contenus sponsorisés