6 aliments qu’il faudrait ne plus réchauffer au micro-ondes

Par souci d’économie ou par envie de conserver un plat savoureux, nous avons quasiment tous pris l’habitude de garder les restes au réfrigérateur pour les consommer plus tard. Pourtant, il s’avère que certains aliments ne doivent pas être réchauffés, en particulier au micro-ondes, au risque de nous rendre malades et de porter atteinte à notre santé. Nos confrères de RTL les passent en revue.

Réchauffer certains aliments, c’est prendre le risque de s’exposer à un danger que peu de personnes soupçonnent. Il s’agit d’aliments susceptibles de devenir toxiques ou de porter atteinte à votre santé s’ils ont déjà été cuits au préalable. Ainsi, selon l’aliment en question, ils peuvent créer des problèmes de digestion ou encore entraîner des troubles plus importants. Afin de vous protéger de ces risques, voici 6 aliments qu’il ne faut jamais réchauffer au micro-ondes.

Le riz

riz

Medisite

Le risque d’intoxication alimentaire est réel si vous décidez de réchauffer votre riz au micro-ondes. En cause, une bactérie que l’on retrouve dans cet aliment, nommée le Bacillus cereus comme le souligne une étude publiée dans l’International Journal of Food Biology. Bien que la bactérie ne puisse résister à la chaleur du micro-ondes, elle produit des spores toxiques qui ne disparaissent pas malgré de fortes températures.

De plus, ces mêmes spores prolifèrent quand le riz est placé à température ambiante après avoir été réchauffé, d’après les chercheurs de l’Université de Cambridge, et pourraient de ce fait provoquer des vomissements et des diarrhées.

Les champignons

champignons

Medisite

Les attributs de cet aliment sont excellents pour la santé grâce à sa richesse en vitamines et en fibres. Mais il est indispensable de noter que ce dernier se consomme uniquement frais.

C’est principalement la raison pour laquelle il ne faudrait pas le réchauffer (et cela concerne tous les plats contenant des champignons) car si c’est le cas, vous soumettez l’aliment à une altération du goût non négligeable. De plus, cela présente le risque de le rendre difficile à digérer. Résultat ? gaz, ballonnements et douleurs à l’estomac. Autant de conséquences qui en appellent à une consommation immédiate de l’aliment après sa cuisson.

Le lait pour bébé

lait pour bébé

Futurasciences

Bien qu’il réchauffe assez vite les liquides, le micro-ondes peut s’avérer dangereux puisqu’il ne réchauffe pas de manière uniforme. Ainsi, lorsqu’il s’agit du lait pour bébé, il est impératif de se montrer prudent car certaines zones risquent d’être brûlantes tandis que d’autres seront encore froides.

A cet effet, il est préférable d’investir dans un chauffe-biberon qui vous assurera une répartition uniforme de la chaleur sans risque pour l’enfant.

Le poulet

poulet

Medisite

Si après avoir cuit votre poulet, vous vous apercevez qu’il a encore un aspect rosé à l’intérieur, évitez de terminer sa cuisson au micro-ondes et privilégiez le four ou la poêle. Un micro-onde n’est pas suffisamment apte à décimer les bactéries puisque la chaleur qu’il émet ne permet pas de cuire la viande de manière uniforme.

Par ailleurs, le poulet peut abriter les salmonelles qui sont des bactéries nocives. Ces micro-organismes que l’on retrouve dans l’intestin des volailles peuvent engendrer des diarrhées, des vomissements ou même de la fièvre.

Les oeufs

oeufs

Maxisciences

S’il est fortement déconseillé de réchauffer les oeufs au micro-ondes, c’est parce que ces derniers pourraient exploser ! Comme l’explique une étude mise en avant par nos confrères de RTL, il peut y avoir un gonflement dû aux radiations, susceptible de provoquer des brûlures si on plante un couteau ou une fourchette dans un oeuf dur.

Les viandes transformées

viandes

Paris Match

Des chercheurs ont révélé dans une étude publiée dans la revue Food Control que réchauffer la viande transformée pourrait être responsable de l’apparition de ce que l’on appelle les oxystérols. Ces derniers sont le résultat de l’oxydation du cholestérol et peuvent agir sur l’organisme en augmentant les risques d’athérosclérose ou de maladies cardiovasculaires, indique RTL.

Cela serait dû à la présence de conservateurs pour prolonger la durée de consommation de ces aliments, avec le risque de réactions chimiques néfastes lorsqu’ils sont réchauffés au micro-ondes.

Lire aussi Covid-19: Les aliments qui contiennent de la vitamine D pour renforcer notre immunité

Contenus sponsorisés