Jeûne intermittent 16:8 et un planning de repas adapté

Pour maigrir, le jeûne intermittent peut être une option. Basé sur des courtes périodes d’alimentation et des laps d’arrêt longs, cela permet de brûler les graisses en profondeur. Découvrez le mode de jeûne intermittent 16 :8 pour perdre du poids facilement avec des idées de repas à préparer pour l’adopter. Cette hygiène de vie est idéale pour ceux qui ont un rythme de vie soutenu.

Cassant la tradition qui impose de prendre 3 repas par jour, le jeûne intermittent est une autre façon de perdre du poids. Il est même devenu tendance et comprend plusieurs modes. Cette-fois, nous allons nous intéresser au mode 16 :8, très prometteur en matière de minceur. Découvrez comment ce dernier peut vous aider à maigrir mais également quels sont les repas que vous pouvez préparer chaque jour pour l’appliquer. Cette stratégie pour perdre du poids simplifie également la vie en laissant moins de temps à l’élaboration des assiettes.

Qu’est-ce que le jeûne 16 :8 ?

Si le jeûne intermittent est un régime qui alterne entre les périodes d’alimentation et de jeûne, l’atout de ce dernier est qu’il ne précise pas la quantité d’aliments. La seule restriction concerne les horaires auxquels vous allez les manger. C’est pour cette raison qu’il n’est pas véritablement considéré comme un régime au sens strict. Il s’agit surtout d’un modèle d’alimentation dont le plus populaire est le jeûne intermittent 16 :8. Découvrez la transformation de ces 22 femmes avec ce dernier. Pour le mode 16 :8, il s’agit d’une période d’alimentation de 8 heures par jour et d’une période d’abstinence des 16 heures restantes. Une privation qui provoque la perte de poids. Voici 3 smoothies qui aident à brûler les graisses en profondeur, qui peuvent être bus pendant cette période.

Comment appliquer le 16 :8 ?

Cette méthode appelée 16 : 8 repose sur 16 heures de privation couplée de 8 heures d’alimentation du choix de la personne qui le pratique. Cette forme de jeûne intermittent est très populaire. La raison ? La plus grande partie de privation d’alimentation est compensée par l’endormissement. Le grand atout de ce modèle alimentaire est que les huit heures d’abstinence sont choisies librement par le jeûneur. Pendant ce temps, il consommera tous ses repas et ses collations. Vous pouvez choisir de vous alimenter entre midi et huit heures du soir, à savoir le déjeuner, le goûter et le petit-déjeuner. Voici les 7 meilleures recettes de petit-déjeuner pour vous aider à perdre du poids.  D’autres horaires sont possibles tels que 10 heures à 18 heures, 11 heures à 19 heures ou encore de midi à 20 heures.

jeune intermittent

Jeûne intermittant – Source : spm

Le mode 16 :8 adapté à chaque style de vie

Pour le jeûne intermittent de type 16 :8, il est possible d’adapter les heures de repas habituelles aux horaires que vous choisirez. Vous pouvez également faire en sorte qu’il soit flexible avec vos heures de sommeil. Si vous êtes un lève-tôt, choisissez de rompre votre jeûne à 10 heures afin de pallier les heures sans alimentation. Vous pouvez aussi choisir vos heures de repas en fonction de vos pics d’appétit. Si vous avez des fringales le soir par exemple, choisissez une fenêtre de 8 heures de repas et de collation avant de reprendre le jeûne. Un rythme alimentaire adapté à ceux qui souhaitent se faire plaisir tout en perdant du poids.

Quel est le programme type pour un jeûne intermittent 16 :8 ?

7h30 : Eau citronnée

12h00 : Déjeuner

15h00 : En-cas

18h00 :  Dîner

19h30 : En-cas

20h00 : Arrêt de l’alimentation pendant 16 heures

Quels sont les atouts du jeûne intermittent ?

Pas de règles ou de restrictions pour ce mode de vie ! L’intérêt de ce « régime » particulier est surtout qu’il n’y a pas d’apport caloriques recommandé. Idéal pour ceux qui n’aiment pas s’attarder à regarder les valeurs nutritionnelles de chaque aliment et qui sont gourmands. C’est pour ces principales raisons que les jeûneurs intermittents le choisissent. Bonus : Cela signifie également que le temps pour préparer les repas est moins long et cela simplifie grandement la vie ! Toutefois, cela n’est pas une raison pour céder aux sirènes de la malbouffe ! Exit donc les aliments transformés, la charcuterie et les biscuits industriels. En plus de provoquer une perte de poids, ils favorisent l’hyperlipidémie, l’obésité et les maladies cardiaques. Il est donc capital de faire attention à privilégier les aliments sains comme suit.

Quels aliments privilégier pendant le jeûne intermittent ?

Pour mener à bien ce modèle alimentaire, il est important de choisir les bons aliments à consommer au quotidien. Les fruits et légumes sont donc les pierres angulaires de ce style de vie. Parmi les autres ingrédients à choisir pour ses repas, les grains entiers et les glucides complexes (riz brun, avoine, orge, son, avoine etc.) Les protéines maigres sont également intéressantes pour favoriser la perte de poids. Place donc à la volaille, au poisson, aux haricots, aux noix, graines et œufs. La viande rouge peut également être choisie si elle n’est pas intégrée plus de deux fois par semaine. Les bonnes graisses tels que les poissons gras, l’huile d’olive, les avocats, la noix de coco, les noix et les graines sont aussi à préconiser dans le cadre du jeûne intermittent. La raison : ils procurent une sensation de satiété idéale pour les périodes de privation.

Le jeûne intermittent vous aidera à perdre du poids

Cela va sans dire, cette hygiène de vie tendance est principalement prisée pour perdre du poids. Les mécanismes sont simples. En un premier temps, le jeûne intermittent fait maigrir parce que vous mangez moins de repas. Une privation qui diminue forcément l’apport calorique et la consommation d’aliments. Ceux qui préconisent le 16 :8 cessent de manger à heures fixes. Résultats : Ils ne surcompensent plus et finissent par s’alimenter moins pendant cette durée limitée de 8 heures. L’autre phénomène biologique est que ce mode d’alimentation ajuste les niveaux d’hormones et rend plus accessibles les réserves de graisses. Lors des périodes de disette, l’organisme puisera son énergie directement dans les stocks de glucose et de glycogène pour les brûler en profondeur. Perte de poids garantie mais pas seulement puisque la combustion se fait principalement dans la graisse.

Quels sont les repas à choisir pendant le jeûne intermittent 16 :8 ?

Si vous êtes convaincu, vous allez certainement adhérer à la préparation simple des repas. Voici une sélection d’assiettes sur 7 jours avec tout ce dont vous aurez besoin pour adopter le jeûne intermittent 16 : 8. Vous pouvez bien sûr les personnaliser en fonction de vos assaisonnements préférés mais également faire la part belle à la création. Pour observer des résultats concluants sur votre santé, nous vous conseillons de vous procurer des aliments d’origine biologique. Bon appétit !

Lundi

  • Repas : Une salade de poulet à l’avocat
  • En-cas : Une poignée de noix mélangées avec des tranches d’abricot
  • Repas :  Des pâtes de blé complet au pesto de macadamia et basilic
  • En cas : Une assiette de fromage

Mardi

  • Repas :  Une salade de pois chiches ou houmous
  • En-cas : Des tranches de pomme au beurre d’arachide
  • Repas : Du poulet Teriyaki au riz brun et au chou-fleur

En-cas :

  • Des fruits rouges nappés de lait de coco
  • Une assiette de pommes Granny

Mercredi

  • Repas :  Une salade de thon et d’avocat sur une galette de blé entier
  • En-cas :  Une tasse de yaourt grec
  • Repas :  Un bol de nouilles au lait de coco et citronnelle
  • En-cas :  Un crumble aux pommes et un verre de lait écrémé
  • Un carré de chocolat noir à 70%

Jeudi

  • Repas : Une salade de tofu au brocoli et au quinoa
  • En-cas : Deux morceaux de chocolat noir accompagnés d’un bol de baies mélangées
  • Repas :  Un pavé de saumon en papillote accompagné de riz brun et salade de parmesan-chou frisé
  • En-cas :  Crumble à la noix de pécan et à la cannelle

Vendredi

  • Repas :  Chili con carne de dinde et épi de mais
  • En-cas :  Quelques tranches d’edam et de lait d’amande bio
  • Repas  :  Des crevettes grillées servies avec sauce au maïs et haricots noirs
  • En-cas  : Salade de fruits aux noix et flocons d’avoine

Samedi

  • Repas :  Du saumon grillé accompagné de riz brun et légumes verts mélangés
  • En-cas : Une tasse de yaourt grec accompagné d’une tasse de de framboises
  • Repas : Une salade mexicaine de quinoa au tempeh
  • En-cas : Des tranches de pastèque saupoudrées de gros sel

Dimanche

  • Repas  :  Des germes de soja accompagné de son poulet et bol de quinoa
  • En-cas : Un bol de houmous et pain pita avec des bâtonnets de légumes crus
  • Repas : De la soupe au poulet copieuse avec du pain à l’ail
  • En-cas  : Des tranches de banane trempées dans du chocolat noir

Quels sont les mises en garde et précautions à prendre pendant le jeûne intermittent ?

Si le jeûne intermittent est bien sûr une approche sûre et efficace pour mincir et se faciliter la vie, ce mode alimentaire n’est en revanche pas adapté à tout le monde. Et pour cause, cette privation peut provoquer plusieurs effets indésirables. Parmi eux, une faiblesse musculaire, de la fatigue qui peut avoir lieu pendant la période de jeûne et ce, surtout dès les premiers jours. Des signes à considérer car ils peuvent représenter un danger et exiger l’arrêt de ce mode alimentaire. La surcompensation ou l’hyperphagie peut également être provoquée par cette hygiène de vie. Ces tendances peuvent entraîner l’obésité, des troubles digestifs mais également des troubles du comportement alimentaire. Pour rappel, tout régime devra être envisagé après concertation avec le médecin. Ceux qui souffrent d’insuffisance pondérale ne devront pas choisir cette option alimentaire car elle peut nuire à la santé. Les personnes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire devront également éviter ce type de régime car il ne repose pas sur une alimentation traditionnelle. D’autres personnes atteintes de maladies doivent éviter ce régime comme ceux atteints de diabètes, ceux qui prennent un traitement médicamenteux lourd ou encore ceux qui ont une pression artérielle basse. Les personnes qui souffrent de malnutrition, les femmes enceintes ou allaitantes ne devront pas envisager le jeûne intermittent. Celles qui souhaitent procréer sont également concernées. Les personnes qui ne sont pas convaincues par une période de privation de 16 heures peuvent choisir un autre type de jeûne intermittent tel que le 23 :1 par exemple. Il n’y a pas une seule option possible pour perdre du poids mais à l’inverse plusieurs solutions adaptées à chacun d’entre nous.

À quelle fréquence pratiquer le jeûne intermittent 16: 8?

Ce type de jeûne est à pratiquer selon les possibilités. Il est important d’adapter ce modèle alimentaire à son style de vie. Certains peuvent le pratiquer deux jours par semaine tandis que d’autres moins. Cela dépendra des objectifs de poids de chacun mais également des jours où l’on devra manger. Certaines personnes peuvent faire l’impasse sur le jeûne intermittent quelques jours en raison d’un repas important ou d’un anniversaire par exemple. Ils rattraperont leur cycle 16 :8 un autre jour.

Combien de temps faut-il pour que le jeûne intermittent 16: 8 soit efficace?

L’efficacité du jeûne intermittent 16 :8 est variable selon le contexte et la personne qui le pratique. Il dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge, le sexe, les gènes, le poids de départ, la santé globale mais également la diminution de l’apport calorique. Globalement, ce « régime » est efficace au bout de trois à quatre semaines. Une raison suffisante d’être persévérant tout en continuant à se faire plaisir. En plus, ce style de vie est flexible à chaque routine et est personnalisable au quotidien. Cela peut être une habitude durable et efficace pour mincir mais également profiter des vertus du jeûne sur la santé, notamment celui d’éliminer les toxines qui provoquent le vieillissement cellulaire prématuré mais également l’apparition de maladies. Il est également important de capitaliser sur un mode de vie sain en privilégiant des aliments nutritifs pour répondre à vos besoins énergétiques. Une hydratation suffisante et un bon sommeil vous aideront également à atteindre votre objectif plus rapidement. Pour rester déterminé, vous pouvez tenir un journal pour suivre vos progrès et vous motiver au quotidien !

Quels sont les autres conseils à appliquer ?

Ceux qui optent pour le jeûne intermittent doivent principalement privilégier les aliments naturels tels que les fruits, les légumes et les protéines. Pendant le jeûne, ils pourront bien sûr s’hydrater comme ils le souhaitent avec plusieurs boissons telles que le jus de fruits frais, le thé, les verveines, le café pour pallier la sensation de fatigue. Un médecin pourra également vous aider à choisir le type de jeûne adapté selon vos particularités physiques et votre état de forme. Pour tenir lors d’une telle routine alimentaire, il est également important de pratiquer une activité sportive légère pendant les périodes où les repas sont autorisés.  Si les résultats sont apparents au bout de trois semaines, il est important de s’atteler à une discipline pour atteindre ses objectifs de perte de poids. Le jeûne intermittent n’est pas permanent mais il introduit simplement un nouveau rééquilibrage alimentaire avec la consommation de repas sains aux hautes valeurs nutritionnelles. Vous pouvez également vous renseigner sur les autres types de jeûne selon votre rythme de vie.

Lire aussi 14 collations pour un régime cétogène parfait (Keto diet)

Contenus sponsorisés