5 conseils pour réussir la culture des concombres et obtenir des légumes juteux

Le concombre est un légume d’été apprécié pour sa teneur en eau et son effet rafraîchissant. Originaire d’Asie, le concombre est une plante annuelle au feuillage caduc. En cuisine, il peut être consommé cru, dans une salade, ou avec des crudités. Découvrez ces 5 conseils pour obtenir des concombres croquants et juteux à la récolte.

Pour déguster des concombres frais, croquants et juteux, il est important de réussir la culture, mais aussi la récolte de cette plante potagère. Pour cela, on vous livre ces 5 conseils.

Comment cultiver des concombres et en obtenir une récolte croquante et juteuse ?

Pour obtenir des concombres croquants et juteux pendant la récolte, il faut d’abord réussir leur culture. Pour cela, vous pouvez suivre ces 5 conseils.

Semer les concombres durant la bonne période

Avant de semer ou planter une plante potagère, il est important de connaître d’abord sa période de plantation. Concernant les concombres, vous pouvez les semer entre mars et mai. D’ailleurs, le concombre apprécie une exposition ensoleillée, et un climat tempéré.

À partir du mois de mars, semez les concombres sous abri chauffé, en mettant 2 ou 3 graines par pot, exposés à une température de 20°C. Après la levée des graines, vous pouvez repiquer les plants vigoureux en pleine terre, seulement à partir de mi-mai, à la fin des gelées. Gardez un espacement de 1 m entre les plants.

Notez que les concombres n’apprécient pas le froid et le gel. Si vous voulez les semer directement en pleine terre, ne le faites qu’après les gelées, généralement vers mi-mai. Plantez jusqu’à 3 graines par poquet, c’est-à-dire par trou, en gardant également un espacement d’un mètre entre les plants.

 

plants de concombre

Plants de concombres – Source : spm

Maîtriser l’arrosage des concombres

Le concombre aime l’humidité, mais n’apprécie pas un sol détrempé. Cela dit, maintenez la terre humide autour des plants de concombres, mais sans excès, afin d’éviter le pourrissement des racines. N’arrosez pas avec de l’eau froide car cela pourrait rendre votre légume amer. Privilégiez en l’occurrence une eau tiède pour obtenir des concombres sucrés.

Arrosez généreusement vos concombres à la plantation, et maintenez ensuite une fréquence d’arrosage régulière. Un stress hydrique pourrait également donner un goût amer à vos concombres. Tâchez de ne pas mouiller le feuillage durant l’arrosage, afin d’éviter les maladies fongiques. Vous pouvez également ajouter du paillis au pied des plants afin de conserver la fraîcheur du sol.

Tailler les plants de concombres

Tailler les végétaux est important, cela permet de les protéger des maladies, de favoriser leur croissance saine et vigoureuse et de stimuler leur fructification ou leur floraison. Cela dit, il est important de tailler vos concombres afin d’optimiser leur croissance et d’obtenir une belle récolte. Pour cela, pincez au-dessus de la 2ème feuille, une fois que les plants développent 4 feuilles. Cela entraînera la formation de deux nouvelles tiges. Pincez ces dernières à la 4ème feuille, dès qu’elles posséderont 6 feuilles. Après la formation des concombres, ne gardez que 4 feuilles par tige. Notez que pincer une plante signifie tailler l’extrémité de la tige, en supprimant sa pointe de croissance.

Fertiliser les concombres

Le concombre est une plante potagère gourmande qui apprécie les sols riches, notamment en azote et potasse. Fertilisez le concombre durant la plantation et tout au long de la culture. Notez qu’il est également conseillé de fertiliser le sol, durant l’automne qui précède la plantation, afin de le préparer à la culture des concombres. Vous pouvez pour cela ajouter au sol du fumier décomposé.

Durant la culture du concombre, faites des apports réguliers en purin d’ortie, pour stimuler la croissance des plants, mais également pour renforcer leur résistance face aux maladies.

Récolter les concombres au bon moment

concombres

Concombres – Source : spm

Pour obtenir des concombres tendres, il est important de les récolter dès qu’ils arrivent à maturité. Le fait de trop attendre causerait le durcissement des graines, et par conséquent des concombres aussi. Cela dit, vous pouvez récolter les concombres dès que les plants atteignent environ une dizaine de cm, généralement entre 3 et 4 mois après le semis. Cueillir des concombres encore jeunes vous permettra d’avoir des légumes plus croquants et juteux.

Grâce à ces 5 conseils, vous allez réussir la culture des concombres, et obtenir des légumes croquants et juteux à la récolte.

Lire aussi 6 choses importantes à faire pendant la culture des semis de concombres pour avoir une bonne récolte

Contenus sponsorisés