Implants dentaires : comment ne plus se ruiner ?

Contenus sponsorisés

La pose d'implant est une technique chirurgicale qui consiste à remplacer une ou plusieurs dents. L'implant sert alors de racine artificielle sur laquelle une prothèse vient se visser en guise de couronne. Cette solution qui est définitive s'adapte à toutes morphologies ainsi qu'à tous les types de dents. Se faire poser un implant coûte très cher. Heureusement, il existe des solutions qui permettent de le faire sans se ruiner.

C’est quoi, un implant dentaire ?

Un implant dentaire est une petite vis qui est réalisée en titane. Elle fait entre 6 et 13 millimètres de long et possède une forme conique identique à celle d’une racine dentaire. Les implants dentaires sont fabriqués dans deux principaux matériaux que sont le titane et la zircone.

À quoi sert l’implant dentaire ?

L’implant permet d’installer un pilier transgingival qui a pour rôle de soutenir une couronne ou un bridge. Une fois qu’il est posé, l’implant dentaire à la capacité de se lier à l’os grâce au phénomène d’ostéointégration. Il s’établit au bout de 2 ou 3 mois et permet à l’implant de supporter la force qui s’exerce sur lui lors de la mastication. La pose d’implant permet de remplacer une dent ou un groupe de dents. Cette technique convient également s’il est nécessaire de remplacer toutes les dents. Dans ce cas, la pose d’un implant dentaire est relativement chère. Heureusement (et nous y reviendrons plus tard), le coût de l’opération pour un implant dentaire peut être diminué en utilisant d’autres techniques ou en décidant de procéder à l’opération dans un établissement reconnu, hors du territoire français.

Il existe différents types d’implants dentaires. Pour les distinguer, il convient de les classer en fonction du nombre de dents manquantes, du type de prothèse ou de la position de la dent.

Les types d’implants en fonction du nombre de dents

Certains implants sont faits pour une seule dent et d’autres sont faits pour plusieurs dents. L’implant dentaire unitaire est la solution la plus courante. Elle est parfaite pour un patient qui ne souhaite pas un bridge dentaire ou qui a les dents non adjacentes manquantes.

Toutefois, si plusieurs dents sont manquantes, il est préférable d’opter pour l’implant multiple. Ce type d’implant permet de fermer la cavité qui s’est créée. Les implants multiples sont une alternative très intéressante comparée aux prothèses et aux dentiers.

Les types d’implants en fonction de la prothèse

Les types d’implants varient également en fonction du type de prothèse auquel ils sont reliés. Il existe des implants dentaires avec couronnes qui sont parfaits lorsqu’une seule dent est manquante. Ils conviennent également si plusieurs dents sont manquantes, mais qu’elles ne sont pas proches les unes des autres. Il existe aussi des implants dentaires avec bridges. Ils sont recommandés lorsque deux ou plusieurs dents voisines sont manquantes. Enfin, il existe des prothèses dentaires sur implants. Elles conviennent lorsqu’une arcade dentaire entière est manquante.

Les types d’implants en fonction de leur position

Le choix d’un implant dentaire peut aussi se faire en fonction de la position de la dent. Dans ce cas, il est possible d’utiliser un implant endostéal ou endo-osseux. Ces implants sont vissés dans la mâchoire. Autrement, il est possible d’opter pour un implant sous-périosté. Ce modèle se place entre la gencive et l’os de la mâchoire. Enfin, il est possible de choisir un implant zygomatique. Ce type d’implant est placé au niveau des arcades zygomatiques.

cout implants dentaires

Coût des implants dentaires – Source : spm

Pourquoi est-ce si cher en France ?

La pose d’un implant est une solution qui est couramment recommandée par les chirurgiens-dentistes. Toutefois, la procédure coûte assez cher en France pour de nombreuses raisons. Le prix de l’intervention peut varier en fonction des matériaux utilisés pour la fabrication de l’implant, du savoir-faire du praticien et du profil du patient.

En général, les implants sont fabriqués avec du titane, car ce matériau possède une faible densité et une excellente résistance à la corrosion. Le titane est également incapable de se déformer, peu importe la pression qui est exercée dessus. Le seul inconvénient de ce métal est qu’il coûte cher. Le coût de l’intervention dépend également du savoir-faire du chirurgien. C’est à lui que revient la tâche de choisir la technique la mieux appropriée afin de réaliser la connexion entre l’implant et la couronne.

Enfin, le profil du patient peut aussi agir sur le montant de l’intervention. Les tarifs seront plus élevés s’il rencontre des problèmes de cicatrisation ou de rejet. Le montant de la facture peut également grimper en fonction du nombre d’implants à poser, du type de dent à remplacer, des horaires du praticien ou de la renommée du cabinet.

Des soins dentaires moins chers en Hongrie

Pour profiter de soins dentaires moins chers, il est préférable de se faire soigner en Hongrie. Considérée comme la capitale des soins dentaires en Europe, la Hongrie dispose de cabinets dentaires qui offrent un excellent rapport qualité-prix. Les patients qui s’y rendent bénéficient de tarifs 50 % moins élevés qu’en Europe occidentale pour des prestations de qualité équivalentes. Par conséquent, aussi bien les Français que d’autres ressortissants de l’Union européenne y vont pour des soins dentaires importants. D’ailleurs, cela fait de nombreuses années que les cliniques hongroises ne cessent d’innover dans le domaine des soins dentaires.

Quels soins peuvent être réalisés en Hongrie ?

En Hongrie, tous les soins dentaires peuvent être réalisés. Cependant, ils ne nécessitent pas tous que le patient se déplace. Pour des soins conservateurs ou pour l’orthodontie, il est préférable de se faire soigner en France, car il est impossible de bénéficier d’un avantage financier. En revanche, s’il s’agit de soins prothétiques ou de la pose d’un implant, de belles économies peuvent être réalisées. Par conséquent, la Hongrie est une destination de choix pour les soins visant à réhabiliter partiellement ou complètement la dentition. Un autre type de soin qui permet de bénéficier d’un rapport qualité-prix vraiment optimal est la dentisterie esthétique.

Quel prix pour des soins dentaires en Hongrie ?

S’il est possible de payer deux fois moins cher ses soins dentaires en Hongrie, c’est majoritairement à cause du coût de la vie et du salaire des populations. Cependant, différents facteurs peuvent influencer le montant de votre facture. Il s’agit de la taille de la clinique, de la modernité des infrastructures et de la qualité des équipements. À cela s’ajoutent la conformité à la réglementation en vigueur, le respect de l’éthique, le suivi postopératoire et la qualité des services annexes.

Comment organiser un séjour à l’étranger pour se faire soigner les dents ?

Pour un voyage visant à se faire soigner les dents en Hongrie, il est important d’être bien préparé. Pour cela, il faut commencer par choisir la bonne clinique. Ce choix doit être effectué en fonction de critères bien précis. Lorsque la clinique est trouvée, il convient de réserver un logement. Certaines cliniques dentaires proposent des offres très complètes qui prennent en compte l’hébergement. Dans ce cas, il faut prendre le temps de parcourir les différents logements afin de choisir celui qui convient le mieux.

En Hongrie, les soins dentaires sont réalisés durant des sessions de 2 ou 3 heures par jour. Par conséquent, les patients ont assez de temps libre. Pour cela, avant même de partir, le mieux est de collecter des renseignements concernant les activités touristiques qui peuvent être pratiquées dans le pays. Pour trouver quoi faire en Hongrie, il est possible de consulter des sites web qui parlent de tourisme. Certains patients n’hésitent pas non plus à contacter un guide touristique.

Pour des soins dentaires en Hongrie, il est également recommandé aux patients de préparer leur dossier de remboursement. Qu’il s’agisse d’un remboursement partiel ou total, ils doivent commencer par rassembler les pièces à fournir à leur mutuelle et à la sécurité sociale.

Que faire si j’ai un souci avec mon implant dentaire ?

Différents problèmes peuvent survenir après la pose d’un implant dentaire. Qu’il s’agisse de douleurs ou d’un rejet, la majorité des cliniques hongroises offre un suivi qui est irréprochable. Celui-ci est réalisé par un interlocuteur unique qui est à la fois professionnel et compétent. De plus, les soins qui sont administrés sont réalisés par des experts dont les taux de réussite sont très élevés. Par conséquent, le risque qu’il y ait des complications est considérablement réduit.

Enfin, lors de la pose d’un implant dentaire en Hongrie, la clinque qui s’en est chargée offre une garantie au patient. Celle-ci lui permet de bénéficier d’une intervention gratuite en cas de défectuosité.

implantation dentaire

Implantation dentaire – Source : spm

Peut-on se faire soigner plusieurs dents en même temps ?

Les chirurgiens-dentistes sont capables de proposer des soins adéquats à leurs patients qui souhaitent remplacer une ou plusieurs de leurs dents. Cette situation peut être due à la présence de caries non traitées, à une infection ou à un accident. Peu importe les raisons pour lesquelles ils ont perdu des dents, il est possible de toutes les faire remplacer en une seule fois.

Afin de soigner plusieurs dents, le chirurgien-dentiste pratique une intervention sous anesthésie locale ou générale. Celle-ci a pour but de poser une prothèse complète sur implant ou des bridges fixes posés sur des implants. Si le patient choisit de se faire soigner en Hongrie, il bénéficie d’implants qui ressemblent en tout point à des dents naturelles. Le résultat est donc invisible à l’œil nu. L’un des avantages du bridge fixe est qu’il permet de conserver toutes les dents sans avoir à les retirer pour dormir. Et si l’une des dents présentes sur la prothèse doit être refaite, il est possible d’intervenir sans pour autant retirer le bridge.

Lire aussi Tourisme dentaire en Hongrie : Pourquoi choisir cette solution ?

Contenus sponsorisés