Psoriasis du cuir chevelu et de la peau : comment en venir à bout ?

Les plantes ont une longue histoire dans le traitement des affections cutanées. Des études récentes suggèrent que certaines d'entre elles peuvent aider à soulager les symptômes du psoriasis. Voici des solutions naturelles qui peuvent soulager le psoriasis de la peau et du cuir chevelu.

Cette maladie de peau assez fréquente se manifeste par des poussées au cours desquelles des plaques rouges parfois prurigineuses apparaissent à certains endroits du corps, les plus fréquents étant les genoux, les coudes et le cuir chevelu. Le stress, une infection ou la prise de certains médicaments peuvent déclencher une poussée.

Psoriasis, quand la peau vous fait des misères

Le psoriasis provoque des plaques squameuses rouges de dimensions variables, généralement sur le cuir chevelu et la région lombaire, de même qu’aux coudes, aux genoux et aux articulations des doigts. Sur les ongles des pieds et des mains, il fait apparaître des creux ainsi qu’une décoloration brunâtre. Il arrive parfois que l’ongle se soulève et se fende. La plupart du temps, ces éruptions se produisent chez les adolescents et les jeunes adultes. Le psoriasis peut persister pendant toute la vie d’un individu, avec des périodes plus ou moins graves.

Le psoriasis ne laisse pas de cicatrices. Il s’accompagne habituellement de démangeaisons, notamment dans les plis du corps. Dans les cas graves, il peut provoquer des crevasses et des pustules sur la paume des mains et la plante des pieds. Le psoriasis peut également entraîner une éruption sur les organes génitaux, une desquamation abondante de cellules mortes et même (quoique rarement) des symptômes d’arthrite affectant la colonne vertébrale et les principales articulations.

D’après les statistiques, le psoriasis affecte environ 2 millions de Français. Sur le plan médical, la maladie est difficile à soigner et impossible à guérir. Il n’est dû ni à une infection ou à une réaction allergique, mais plutôt au stress, à l’alimentation ou à certaines carences en vitamines ou minéraux. Il pourrait s’agir d’une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le système immunitaire attaque lui-même l’organisme. D’autre part, le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse. Nous savons aussi que le psoriasis n’est pas systématiquement héréditaire, même s’il implique une disposition particulière d’un bouquet de gènes. Dans 30% des cas, il peut se manifester chez plusieurs membres d’une même famille. La maladie, les disputes, la violence et les perturbations affectives peuvent l’aggraver.

Le psoriasis interfère on ne sait trop comment avec le cycle normal de croissance et de renouvellement des cellules cutanées. Normalement, le corps renouvelle les cellules de l’épiderme tous les 28 jours environ. Le psoriasis accélère ce processus qui se produit alors cinq à dix fois plus rapidement, provoquant l’accumulation de plaques squameuses.

La lumière du soleil contribue souvent à faire disparaître ces plaques. Nous sommes nombreux de nos jours à éviter les bains de soleil, car nous savons que l’exposition aux rayons solaires favorise l’apparition de mélanomes malins, c’est-à-dire de cancers de la peau. Cependant, pour les patients atteints de psoriasis, le soleil peut être bénéfique, en s’exposant avec les précautions d’usage. Quand le temps ou la saison ne le permettent pas, les lampes à bronzer sont toujours une possibilité.

Dans les cas bénins, les médecins recommandent parfois une pommade à base de 0,5 % d’hydrocortisone, et parfois des prescriptions plus fortes. Le dernier traitement du psoriasis, la puvathérapie, consiste à allier l’exposition à certains abrégé PUVA rayons ultraviolets du soleil, les UVA et la prise par voie orale de substances complexes appelées psoralènes. Ces dernières sont présentes dans diverses plantes et se retrouvent également dans certaines préparations pharmaceutiques. Comme la PUVA peut entraîner des effets indésirables potentiellement graves, elle ne doit être mise en place que pour des cas de psoriasis sévère.

Psoriasis

Lavage des cheveux – Source : spm

Les shampoings les plus efficaces pour lutter contre le psoriasis du cuir chevelu

Pour le psoriasis situé sur le cuir chevelu, les shampoings spécialement conçus à cet effet se révèlent être des alliés de taille. Le shampoing à base d’huile de Carapa procera est une solution 100 % naturelle recommandée en cas de psoriasis du cuir chevelu. Il doit être utilisé dès l’apparition des pellicules ou de squames, mais également en cas de rougeur ou de démangeaisons sur le cuir chevelu. On peut noter que le shampoing contre le psoriasis du cuir chevelu convient aux cheveux gras tout comme aux cheveux secs.

Sa teneur en huile de Carapa procera, grâce à la synergie de ses principes actifs, aide à la cicatrisation, la restructuration, la régénération de l’épiderme. Il réduit les démangeaisons après la première utilisation. Alors que la plupart des shampoings sont produits avec 90 % d’eau, sa formule est une concentration des principes actifs naturels, ce qui le rend très efficace. Son utilisation est possible comme « shampoing classique » à usage fréquent si vous souffrez de démangeaisons, ou bien de façon sporadique, en cure de 10 jours.

Il existe également d’autres types de shampoing qui peuvent soulager les personnes souffrant de psoriasis du cuir chevelu. Les shampoings qui luttent contre les démangeaisons comme ceux qui contiennent du Zanthoxylum sont parfois efficaces. Ils permettent d’éliminer les squames et ont également des vertus cicatrisantes.

Enfin, les shampoings hydratants à base d’ingrédients naturels sont particulièrement recommandés. Ils conviennent à ceux dont le cuir chevelu est particulièrement irrité et desséché. Souvent à base d’aloe vera, ils permettent de soulager les sensations de brûlure.

Les plantes au secours du psoriasis

Heureusement, il existe également un certain nombre de plantes qui peuvent parfois apporter un soulagement appréciable. Il y a tout d’abord, l’angélique (Angelica archangelica) et les autres plantes contenant des psoralènes. De nombreuses plantes contiennent des psoralènes. Pour obtenir une version naturelle d’un traitement souvent prescrit pour le psoriasis, ingérez n’importe quelle plante (ou mélange de plantes) contenant des psoralènes, puis passez un peu de temps au soleil. Parmi les plantes comestibles contenant des psoralènes, on peut citer un certain nombre, notamment les agrumes, l’angélique, les carottes, le céleri, le fenouil, les figues et le panais.

Si vous désirez un traitement agréable à appliquer, réservez un après-midi ensoleillé et préparez-vous un peu de jus d’agrumes : il suffit pour cela de mettre dans votre centrifugeuse un mélange d’agrumes (en conservant un peu de zeste), une carotte et une tige de céleri. Ou peut-être préférez-vous préparer un potage aux psoralènes en ajoutant à votre recette préférée de soupe de légumes, des carottes, du céleri, des panais et du fenouil. N’oubliez pas d’aller ensuite vous exposer au soleil ou de vous mettre immédiatement sous la lampe à bronzer dès que vous aurez dégusté ces préparations.

En revanche, soyez prudent si vous optez pour des plantes qui contiennent des psoralènes. À fortes doses, ces substances complexes peuvent être cancérigènes. D’autre part, si vous remarquez la moindre irritation, cessez immédiatement ce traitement.

L’avoine est un remède populaire très connu pour soulager des démangeaisons. Certains herboristes recommandent de traiter le psoriasis à l’aide de cataplasmes de pâte d’avoine ou de bains d’avoine. Vous pouvez soit jeter quelques poignées de flocons d’avoine dans un bain chaud, soit en remplir un sac de mousseline que vous fermerez ensuite et mettrez dans votre bain.

Des préparations à base de camomille sont fréquemment utilisées pour traiter le psoriasis, l’eczéma et la peau sèche et squameuse. Les naturopathes affirment que l’application externe de cette plante est particulièrement efficace pour traiter le psoriasis. Les flavonoïdes, des substances complexes présentes dans la camomille, exercent une activité anti-inflammatoire significative. On trouve dans la plupart des magasins diététiques des pommades toutes prêtes à base de camomille.

Si vous souffrez de rhume des foins, faites preuve de prudence en utilisant la camomille. Cette dernière appartient à la famille des ambroisies. Elle pourrait déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes. La première fois que vous l’utiliserez, observez attentivement vos réactions. Si elle semble vous apporter un soulagement, n’hésitez pas à en prendre régulièrement. Par contre, si vous constatez qu’elle provoque ou aggrave l’irritation et les démangeaisons, cessez de l’employer.

Psoriasis

Camomille – Source : spm

Diverses huiles végétales sont chimiquement proches des huiles de poisson, qui ont la réputation d’aider à soulager le psoriasis. L’huile de lin, par exemple, contient deux substances complexes bénéfiques : l’acide eicosapentaénoïque et l’acide alpha linolénique. J’ai passé en revue divers travaux scientifiques montrant que 10 à 12 grammes (soit cinq à six cuillerées à café) de ces acides peuvent contribuer à traiter le psoriasis. Notez toutefois que l’huile de lin est très calorique. Par conséquent, si vous optez pour ce traitement, il convient de revoir à la baisse le contenu calorique du reste de votre alimentation. L’huile de lin peut être remplacée par un mélange d’huile de tournesol (2 parts) et d’huile de germe de blé (1 part), ou par des graines de lin disponibles en magasins diététiques.

Vous pouvez également compter sur le mahonia à feuilles de houx. Les nombreux agents chimiques anti psoriasis du mahonia à feuilles de houx sont de puissants antioxydants. Ils ont le pouvoir de neutraliser les molécules hautement réactives appelées radicaux libres, qui ont pour effet de provoquer des lésions cellulaires et qui jouent un rôle dans divers troubles inflammatoires comme le psoriasis. Les mêmes agents chimiques sont également présents dans l’épine-vinette, la coptide et l’hydrastis.

Dans le cadre d’une étude, des chercheurs ont démontré que des substances complexes présentes dans ces plantes, les alcaloïdes du mahonia, ralentissaient la prolifération de certaines cellules cutanées.

Les naturopathes considèrent des applications externes de réglisse comme égales ou supérieures aux pommades à base d’hydrocortisone. Ils soulignent que la substance complexe que contient cette plante, l’acide glycyrrhétinique (ou AG), a une action comparable à celle de l’hydrocortisone pour le traitement du psoriasis, de l’eczéma et des dermatites allergiques. D’autres chercheurs ont démontré que l’hydrocortisone est considérablement plus efficace quand elle est utilisée conjointement avec l’AG. Si vous souhaitez utiliser cette plante, achetez un extrait de réglisse que vous appliquerez directement sur les régions concernées à l’aide d’un coton hydrophile ou d’un linge propre.

Le chardon Marie contient un principe actif, la silymarine, qui a la réputation d’être efficace pour soulager le psoriasis. La graine de chardon Marie contient au moins huit substances complexes anti-inflammatoires qui peuvent avoir une action bénéfique pour la peau. Cette plante se prend sous forme de tisane ou de teinture, ou encore en gélules.

La fumeterre peut également soulager les symptômes du psoriasis. Cette plante contient de l’acide fumarique, une substance complexe qui semble bénéfique pour traiter le psoriasis. Préparez une tisane de fumeterre bien concentrée que vous appliquerez directement sur les régions du corps affectées, à l’aide d’un coton hydrophile ou d’un linge propre.

Enfin, les aromathérapeutes suggèrent souvent d’utiliser l’huile essentielle de lavande en application externe, et d’appliquer ensuite une crème à base d’huile d’amande douce. Cela vaut la peine de l’essayer, mais surtout, n’ingérez pas d’huile essentielle, car même une très petite quantité peut être toxique.

Ainsi, même si le psoriasis est un trouble dermatologique qui peut impacter la vie de ceux qui en souffrent, il existe de nombreux remèdes naturels pour soulager les symptômes. Pour le cuir chevelu, l’utilisation d’un shampoing spécial sera le bienvenu.

Lire aussi Recette de savon naturel au citron qui soigne les maladies de la peau, y compris le psoriasis et l’acné

Contenus sponsorisés