Réglez le radiateur sur ce chiffre : votre intérieur sera chaud sans « faire exploser » votre facture d’énergie

La saison du chauffage est à notre porte. Mais si certains aiment l'effet cocooning et chaleureux que cette ambiance procure, cette année, néanmoins, nous avons quelques inquiétudes bien légitimes. Par peur d'avoir des factures élevées, certains n'osent même pas allumer les radiateurs. Mais, rassurez-vous, il y a toujours moyen de chauffer la maison sans vous ruiner. Il suffit de bien régler son chauffage électrique pour économiser de l'énergie.

Réglez le radiateur sur ce chiffre : votre intérieur sera chaud sans « faire exploser » votre facture d’énergie

Comme vous le savez, il y a plusieurs niveaux de chauffage, c’est donc à vous de faire le bon choix. Avant toute chose, il est important de comprendre la signification des chiffres inscrits sur la vanne thermostatique de votre radiateur électrique et d’identifier le programme le plus adéquat pour votre maison. Une température optimale vous aidera à faire quelques économies.

Que signifient les symboles sur le bouton du radiateur ?

Changer la température sur le radiateur

Changer la température sur le radiateur – Source : spm

Les vannes thermostatiques sont extrêmement simples à utiliser. Une fois montées sur le radiateur, il suffit de tourner la bague pour indiquer la température qui offre le plus de confort.
Comment dévisser le robinet du radiateur pour avoir une température confortable chez soi ? Le secret réside dans le réglage approprié du bouton, c’est-à-dire la sélection de la puissance fournie. Dans la plupart des cas, vous disposez de six programmes numérotés. Ceux-ci sont adaptés à chaque pièce.

Lire aussi : Réduisez vos factures de chauffage de 25% avec une astuce simple : fini les factures trop chères

Voici comment vous devez les utiliser :

  • 0 ou symbole « Flocon de neige », n’éteint pas complètement le chauffage. Le radiateur maintiendra une température aux alentours de 7°C : ce réglage est nécessaire, en particulier si vous vous absentez quelques jours et qu’il fait très froid, pour que vos canalisations ne gèlent pas.
  • Le niveau 1 fonctionne bien dans les buanderies ou dans l’escalier, il chauffe jusqu’à 13°C.
  • Le niveau 2 se situe déjà autour de 16°C. Il est notamment recommandé pendant le sommeil.
  • Le niveau 3 vous permet d’obtenir une température allant jusqu’à 20°C, ce qui représente la valeur optimale dans la plupart des pièces de la maison.
  • Le niveau 4 chauffe l’air à 22-24°C. A utiliser, par exemple, pour chauffer la salle de bain.
  • Le niveau 5 monte jusqu’à 28°C : il fera trop chaud dans la pièce, ce n’est pas donc pas un programme très utile.
  • Si la pièce est assez grande, la température de confort doit tourner autour de 19 à 20°C. Réglez donc votre radiateur sur l’icône « Soleil ».
  • En mode nuit, placez le curseur sur le symbole « Lune » pour bénéficier d’une température avoisinant 16 ou 17°C.

Astuce économique pour chauffer la maison

Vanne du radiateur

Vanne du radiateur – Source : spm

La température optimale dans la maison doit se situer entre 18 et 22°C. Cela signifie que l’indicateur sur la vanne thermostatique ne doit pas dépasser le niveau 4. Dans la plupart des cas, le niveau 3 suffira largement. Pour rappel, si vous régulez correctement votre radiateur électrique, vous pourrez faire jusqu’à 20% d’économies d’énergie.

Dès lors, pour un confort optimal, la pièce où vous restez le plus souvent doit être idéalement chauffée à 19 ou 20°C. Au moment où vous dormez, il serait plus judicieux de baisser la température à 16 ou 17°C. Et n’oubliez pas d’instaurer le mode hors-gel lorsque vous vous absentez de la maison durant plusieurs jours.

Lire aussi : Comment réparer un radiateur qui ne chauffe que par le haut ? L’astuce simple pour bien chauffer la maison

N.B : la vanne thermostatique fait donc office d’un petit thermostat, positionné sur chaque radiateur de chaleur individuel, capable de détecter la température ambiante et de réguler la puissance de l’appareil, fermant ou réduisant le débit d’eau chaude à l’intérieur.

Bon à savoir : plus la différence de température entre celle réglée et celle détectée est élevée, plus la vanne est ouverte (jusqu’à l’ouverture maximale). Mais à mesure que cette différence diminue, la vanne se ferme progressivement, atteignant la fin de l’arrêt (fermeture totale) une fois que l’écart entre les températures est nul. De cette façon, le radiateur devient indépendant du reste du système, pouvant réduire indépendamment l’apport de chaleur jusqu’à ce que la température souhaitée soit atteinte. C’est le moment pendant lequel la circulation de l’eau sera interrompue et que le radiateur s’éteindra.

Lire aussi : Radiateurs : attention à cette erreur courante qui augmente votre facture

Contenus sponsorisés