Voici ce qui arrive quand du chlorophytum pousse dans votre maison

Les plantes d’appartement peuvent être une touche décorative qui ajoute une ambiance à votre intérieur. En plus de décorer votre maison, un chlorophytum vous permet de profiter de bienfaits sur votre air ambiant. Un argument convaincant de cultiver ces espèces végétales faciles d’entretien.

En plus d’être décoratif pour votre intérieur, le chlorophytum est une plante à feuillage persistant qui ne nécessite pas d’avoir la main verte pour la cultiver. Cette végétation vous permet de profiter de plus de verdure chez vous et bien plus encore.

entretien des plantes

Entretien des plantes – Source : spm

Quels sont les bienfaits d’avoir un chlorophytum à la maison ?

Alors que de nombreuses plantes d’intérieur peuvent purifier l’air, le chlorophytum est l’une des variétés au plus grand pouvoir assainissant. Certains végétaux peuvent purifier l’air de la maison avec moins d’intensité tandis que ce végétal est l’un des plus puissants. Et pour cause, il améliore la qualité de l’air à plus grande ampleur. La NASA a hissé le chlorophytum, originaire d’Afrique du Sud, comme l’une des plantes les plus efficaces pour son effet dépolluant. S’il absorbe une grande quantité de CO2, il diminue également le taux de dioxyde d’azote dans une pièce. Ainsi, dans un espace rempli de plantes araignées, ces niveaux sont proches de zéro au bout de 24 heures. Cela fait du chlorophytum une plante idéale à placer dans de grandes pièces telles que la salle à manger ou encore le salon. Autre avantage : elle ne nécessite pas d’être un aficionado du jardinage !

plante depolluante

Plante dépolluante – Source : spm

Comment cultive-t-on cette plante vivace ?

Vous pouvez vous procurer ce végétal à l’action de photosynthèse puissante en pot chez le pépiniériste ou dans une boutique de jardinage. Si le pot est trop petit, n’hésitez pas à procéder au rempotage dans un plus grand récipient pour que cette plante qui peut absorber le monoxyde de carbone occupe tout l’espace dont elle a besoin. Il est recommandé de rempoter le chlorophytum chaque année à la saison printanière dans un pot légèrement plus grand ou en pleine terre dans votre jardin. Pour que les plants soient bien cultivés, il est recommandé de percer des trous dans le pot pour absorber l’excès d’humidité lors de l’arrosage. Pour un drainage optimal, il est conseillé de placer des billes d’argile ou du gravier dans le contenant. Pour que ce végétal aux grandes feuilles s’épanouisse, il doit bénéficier d’un bon terreau. C’est ce sol qui le nourrit et accélère la pousse de ces plantes dépolluantes.

Chlorophytum

Chlorophytum – Source : spm

Quelles sont les mises en garde pour cultiver ces plantes en pot ?

Ce végétal décoratif peut être exposé à des maladies courantes qui concernent les plantes vertes d’intérieur. Parmi elles, l’invasion de la cochenille et de l’araignée rouge. Il est également recommandé d’être attentif à la couleur du chlorophytum. Lorsque le feuillage est terni, il est conseillé de le placer dans un endroit avec plus de luminosité. Si vous remarquez que les grandes feuilles deviennent plus sèches et jaunissent, cela est le signe d’un manque d’arrosage ou d’engrais. Dans ce cas, il faut vaporiser la plante avec un flacon muni d’un vaporisateur. Un arrosage à l’eau non calcaire et des éléments nutritifs doivent être ajoutés dans le terreau.

Chlorophytum plante interieur

Chlorophytum, une plante d’intérieur – Source : spm

Comment arroser cette plante d’intérieur ?

Pour que la culture aboutisse à la pousse d’une belle plante, il est recommandé d’arroser régulièrement mais modérément le chlorophytum. Pendant l’été, il est conseillé d’asperger les feuilles avec un brumisateur pour que l’humidité soit légère. Des conditions nécessaires qui sont similaires au lieu naturel à la naissance de ce végétal vivace.

chlorophytum facile entretien

Plante très facile d’entretien – Source : spm 

Comment cette plante verte d’intérieur doit-elle être exposée ?

Pour prendre soin de cette espèce végétale, il est important de passer le pot près d’une source de lumière. Une fenêtre ou une baie vitrée est l’espace tout indiqué sauf que le chlorophytum ne doit pas être exposé en plein soleil. Cette plante peut mieux pousser dans une salle de bain éclairée en raison de l’humidité de la pièce pour un beau feuillage vert-foncé. La température idéale est autour de 18 à 20 degrés.

Chlorophytum exposée lumière

La plante chlorophytum exposée à la lumière – Source : spm

Comment prendre soin de la plante à chaque saison ?

Durant la saison où les températures sont clémentes, les conditions sont optimales pour la pousse. Le tout est d’arroser la plante tous les deux jours pour que l’humidité dont bénéficie la plante soit suffisante. Aussi faudra-t-il incorporer de l’engrais liquide dans le terreau toutes les 8 à deux semaines car il s’agit de la période de pousse du chlorophytum. En automne et en hiver, il faudra se montrer plus prudent car le sol devra être sec entre chaque arrosage. Ce geste devra être moins fréquent pendant la saison automnale et hivernale.

Lire aussi 6 grandes erreurs que les gens font lorsqu’ils arrosent les orchidées d’après un expert

Contenus sponsorisés