Langue de belle-mère : Comment faire fleurir cette plante et faire durer son parfum plus longtemps ?

La langue de belle-mère est une plante qui possède de nombreuses appellations : La sansevière ou sansevieria, la langue du diable ou encore la plante serpent. Non seulement il s’agit d’une belle plante mais elle fait partie des plus faciles à cultiver et à entretenir. Dans cet article, nous partageons avec vous des conseils pour la faire fleurir et profiter de ses senteurs.

Si nous aimons la sansevière, c’est parce qu’elle est particulièrement robuste et a la capacité de survivre dans les espaces même peu éclairés. Sachez par ailleurs qu’il s’agit d’une plante dépolluante qui peut absorber des molécules néfastes comme le formaldéhyde, le trichloréthylène et le benzène qu’on retrouve dans nos intérieurs. Elle fait ainsi partie des meilleures plantes pour purifier l’air.

Sansevière-1

Une sansevière – Source : spm

Les variétés de la sansevière

Sansevieria trifasciata : Il s’agit de la version la plus courante et la plus classique de la sansevière. Elle est dotée de feuilles épaisses, rigoureuses et dont la longueur varie entre 30 et 60 cm. Ses couleurs virent vers le vert foncé ou gris argent.

Sansevieria trifasciata golden hahnii : Il s’agit de la plus petite des variétés de sansevières. Elle se caractérise par des feuilles larges de 10 cm de haut dans lesquelles on peut voir une bande grise entourée de deux autres de couleur jaune.

Sansevieria trifasciata laurentii : La seule différence entre cette plante et la sansevieria trifasciata, c’est la ligne qui borde ses feuilles.

Sansevieria cylindrica : Comme suggéré par son appellation, c’est une plante à la forme cylindrique dont les feuilles sont enroulées sur elles-mêmes ou tressées. De par son esthétique particulier, c’est une plante appréciée des partisans de la déco moderne.

Sansevieria trifasciata argentea : Là encore, comme suggéré par son appellation, ses feuilles se caractérisent par une couleur argentée.

Ces variétés font également partie des plantes d’intérieur qui n’ont pas nécessairement besoin de soleil pour pousser.

langue-de-belle-mère

plante, langue de belle-mère -Source : spm

Entretien de la plante

Comme la sansevière est une plante peu exigeante et résistante, elle ne nécessite que peu de démarches pour l’entretenir. La première consiste à l’exposer à une luminosité sans pour autant que ce soit en plein soleil.

En effet, si elle a besoin de lumière, trop de soleil ne fera qu’altérer le feuillage qui va s’assécher et jaunir avec le temps. Si en revanche, elle est capable de survivre dans des endroits mal éclairés, l’idéal est de la placer à l’intérieur près d’une zone lumineuse comme la fenêtre et de la faire bénéficier d’une température ambiante idéale se situant entre 18 et 21°C.

Le rempotage

Si vous remarquez que les racines de la plante commencent à envahir le pot ou si elle a dépassé une durée de 3 ans, il va falloir la rempoter. Pour cela, il vous suffit de passer à un pot de 2 à 3 cm plus grand que le précédent en termes de diamètre. Ensuite, choisissez un terreau de qualité dont la composition est propice à un drainage de qualité.

rempotage-1

Rempotage de la plante – Source : spm

L’arrosage

Si cette plante accueille parfaitement des arrosages intermittents, un excès d’eau ne fera que la pourrir. Il est conseillé de l’arroser une fois que le terreau est sec.

plante-sanseviere

Sansevière – Source : spm

En prenant en compte la phase de croissance de la sansevière qui se situe entre mars et juin, augmentez graduellement la fréquence d’arrosage. Quoi qu’il en soit, vous pouvez vous tenir à des apports réguliers d’eau selon le besoin du terreau en eau.

Pour la période estivale entre juin et septembre, il conviendra d’arroser la plante une fois par semaine sachant que vous pouvez la placer à l’extérieur mais sans l’exposer directement au soleil.

plante-serpent-exterieur

Placez la plante serpent à l’extérieur sans l’exposer au soleil – Source : spm

Pour les mois suivants, de septembre à novembre, vous reviendrez à un arrosage plus rare mais non moins régulier. Pendant cette période, la plante serpent entre petit à petit en phase de repos qui aura lieu en hiver et n’aura alors besoin que d’un arrosage mensuel. Vous l’aurez compris, la sansevière préfère globalement une atmosphère sèche.

Les engrais

Si vous souhaitez ajouter de l’engrais, vous pouvez vous contenter de l’engrais liquide prévu pour les plantes vertes. Gardez toutefois à l’esprit que si vous faites des apports réguliers de terreaux, vous n’aurez pas besoin d’engrais.

Soigner les feuilles

Pour entretenir les feuilles, rien de sorcier. Vous n’aurez qu’à les couper dès que vous vous apercevez qu’elles s’assèchent. Pour dépoussiérer la plante, un coup de chiffon doux et humide suffit.

Le bouturage

Pour multiplier la langue de belle-mère, profitez du rempotage pour diviser les touffes. Pour cela, tranchez la motte des racines en 2 à 3 parties pour ensuite les replanter dans un autre substrat. Il s’agit de la meilleure méthode pour favoriser la multiplication de la variété à feuillage panaché.

Maintenant que vous savez comment profiter de belles sansevières, vous pouvez aussi consulter les 7 secrets de jardinier pour avoir de belles plantes chez vous.

Lire aussi Comment obtenir une sansevieria ou « langue de belle-mère » à partir d’une seule feuille ? 1 méthode simple et efficace

Contenus sponsorisés