x

Une maman découvre son bébé dans un mauvais état – la caméra de surveillance révèle la terrible vérité

Petits, les enfants ont tendance à avoir des aptitudes langagières émergentes, cependant les coups et les morsures peuvent être une manière pour un bébé d’exprimer ses sentiments. Mais attention car cela ne doit pas dépasser certaines limites, il est important pour les parents de rappeler continuellement à leurs enfants qu’un comportement agressif est inacceptable. Cette maman a vu sa fille être victime du comportement agressif d’un enfant dans la garderie, par ailleurs les marques sur le visage de la petite étaient vraiment préoccupantes ! Voilà son histoire relayée par une antenne locale d’abc FOX.

Que les enfants se mordent les uns les autres n’est pas nouveau, ces choses se produisent chaque jour dans le monde entier. Cependant, ce qui est le plus préoccupant c’est comment un enfant peut-il être aussi agressif au point de laisser une dizaine de morsures dans le visage et le corps de cette petite et où est passé le personnel de la garderie ?

Tout s’est passé en une minute et demie

Dans un article paru dans Newsner, Tracy Blinov est une maman active d’un bébé de 7 mois Eliana qui vit à Montana, aux États-Unis. Comme à son accoutumée, Tracy dépose sa fille dans la garderie le matin pour revenir à la fin de journée la récupérer. Mais cette journée était différente, la garderie a appelé la maman plutôt pour l’informer que sa fille a été mordue par un enfant de deux ans.

A son arrivée à la garderie, Tracy était choquée par l’état de sa fille Eliana qui  n’avait pas été mordue une seule fois, tout son visage était couvert de marques qu’un enfant plus âgé avait causées.

Après avoir visionné des images de surveillance de la garderie, quelques jours après le calvaire, Tracy s’est renducompte qu’Eliana avait été attaquée pendant presque une minute et demie par un enfant de 2 ans avant que le personnel de la garderie intervienne.

Une maman découvre son bébé dans un mauvais état

Après l’incident, une enquête a été ouverte pour savoir exactement pourquoi cette négligence de la part de la garderie. Blinov a expliqué qu’Eliana prenait désormais des antibiotiques pour ses blessures.

Une maman découvre son bébé dans un mauvais état

L’enfant de deux ans coupable de l’attaque venait tout juste de fréquenter cette garderie. Une semaine seulement auparavant, le bambin avait été retiré d’un autre centre de petite enfance pour avoir mordu un autre enfant.

Pourquoi autant d’agressivité d’un enfant ?

Le comportement agressif est assez courant chez les tout-petits, mais dans la plupart des cas, il diminue dès l’âge de 5 ans. De nouvelles recherches suggèrent que les parents qui expriment des émotions négatives envers leur bébé ou le gèrent avec brutalité peuvent nuire par inadvertance à sa psychologie. Ce type de comportement parental qu’on peut décrire de négatif a pour résultat des enfants de la maternelle agressifs et provocants et affecte même leur comportement une fois adultes.

Les chercheurs ont étudié 260 mères et leurs enfants de la naissance à la première année. L’échantillon a été choisi parmi des mères ayant reçu des soins prénatals d’une clinique de santé publique. Les chercheurs ont évalué le tempérament des nourrissons et les styles de comportement des mères au cours des six premiers mois de la vie de ces derniers (en observant le couple pendant la tétée) et au cours des premières années. Les chercheurs ont fait un suivi auprès des mères et des enseignants des enfants en question lorsqu’ils étaient à la maternelle (âgés de 5 et 6 ans), leur demandant de noter le comportement des enfants.

Les chercheurs ont constaté que les enfants qui manifestent un comportement agressif, provocateur et explosif dès la maternelle ont très souvent des relations difficiles avec leurs parents dès leur plus jeune âge.

Dans son rapport, le professeur Michael Lorber révèle que la parentalité négative engendre des enfants très en colère, ce qui suscite davantage d’hostilité chez les mères. Il est possible que cette négativité soit causée par une source extérieure, peut-être par la génétique de la famille ou même par l’environnement qui l’entoure au cours de ces premières années. Dans les deux cas, les résultats de la petite enfance se prolongent plus tard pour les participants à l’étude.

Contenus sponsorisés
Loading...