x

Une maman arrête un homme dangereux juste devant une école

On entend souvent que les mamans sont des héroïnes silencieuses. Être mère n’est en effet pas facile : Cela requiert un effort totalement altruiste constant et quotidien, qui demande de la ténacité et du courage. Cette femme a eu la bravoure de s’interposer et de se défendre face au danger. La scène se passe au Brésil, tout juste devant une école. Voici le récit de cette histoire relayée par le journal britannique le Dailymail.

Katia Da Silva Sastre est une femme de 42 ans officière de la police militaire au Brésil. Mais c’est surtout en tant que maman qu’elle se trouve devant les portes de l’école Ferreira Master lorsqu’un voleur pointe son arme à feu face à un groupe de maman.

Des réflexes qui sauvent

Le jeune homme de 21 ans qui a été plus tard identifié comme étant Elivelton Neves Mereira, s’avance, habillé d’un blouson noir face à un groupe de maman devant la porte de l’école. Il ne tarde pas à sortir une arme à feu et la pointer sur les mamans et les enfants. La panique s’est emparée du groupe de femmes face à cette situation dangereuse.

C’est alors que Katia Da Silva sort son arme de son sac et tire sur le malfaiteur. Touché à la poitrine, celui-ci s’effondre par terre avant de laisser tomber son arme. Katia s’approche de lui afin d’éloigner son arme.  La maman de 42 ans a peut-être sauvé la vie de plusieurs enfants ce jour-là.

katia da silva

Une héroïne

katia femme police

Le geste et le réflexe de vouloir défendre ce groupe d’enfants a valu à Katia d’être vue comme une héroïne. Selon le Dailymail le gouverneur de São Paulo Márcio França récompense personnellement l’officière de police lors d’une cérémonie le lendemain des événements.

katia uniforme police

Celui-ci revient sur l’acte de Katia dans un Tweet : « J’ai plus tôt dans l’Est de Sao Paulo honoré une maman très spéciale : Caporale Katia Sastre. Hier, sa bravoure et sa précision ont sauvé des mères et des enfants devant les portes d’une école ».

Katia qui s’était rendue à l’école pour une fête organisée à l’occasion de la fête des mères avec sa petite fille de 7 ans déclare n’avoir agi que pour défendre les personnes présentes : « Je ne savais pas s’il allait tirer sur les enfants, les mères ou encore sur l’agent de sécurité de l’école », elle rajoute « C’est gratifiant d’avoir été au bon endroit au bon moment pour pouvoir sauver des vies ». La vidéo, validée par Snopes, a capturé l’événement et  s’est basée sur les enquêtes de deux médias brésiliens « Folha de Sao Paulo » et le site « Globo ».

Le suspect quant à lui aurait décédé de ses blessures à l’hôpital, le jour même de la tentative de vol.

Les vols à main armée en France

Selon l’institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), les vols à main armée en France ont été en baisse en 2018. En une décennie, leur nombre a chuté ; de 6059 en 2009, il diminue de 73% pour atteindre 1673 en 2018.

Cependant la criminalité est en hausse inquiétante, selon Le Point. Entre mai et juillet 2019, 248 homicides ont été enregistrés sans parler des divers faits morbides qui n’enregistrent aucune régression.

Contenus sponsorisés
Loading...