x

Une future mariée meurt après avoir voulu perdre du poids pour son mariage

Quand une personne est sujette à une accumulation importante de graisses corporelles c’est qu’elle est atteinte d’obésité. Faisant face à des régimes qui n’aboutissent pas, une personne en surpoids, est tentée de déployer les grands moyens et se tourner vers la chirurgie. Les résultats peuvent être probants certes, mais les complications possibles peuvent être conséquentes aussi. Pour paraître plus mince le jour de son mariage, cette jeune femme y a laissé la vie. Une histoire relayée par Mirror.

L’obésité est une maladie qui apparaît principalement quand la personne est sédentaire, sans aucune activité physique, ou très peu, tout en ayant un apport calorique alimentaire important : le corps se met alors à stocker sans pour autant avoir l’occasion de brûler le surplus calorique.

Pour savoir si la personne souffre bien d’obésité, il lui suffit de calculer son IMC qu’est l’indice de masse corporelle. Mais dans le but d’éviter les différents risques pathologiques qui peuvent accompagner l’obésité, ainsi que de préserver leur santé d’éventuelles complications, plusieurs personnes ont recours à la chirurgie de l’obésité.

Le bypass, qu’est-ce que c’est ?

Le bypass ou pontage gastrique est une opération qui a su porter ses fruits dans plusieurs cas d’obésité. Elle repose sur le fait de réduire la taille de l’estomac de la personne tout en changeant le circuit alimentaire initial de l’organisme, ce qui modifie le processus d’assimilation des aliments.

Complications de l’intervention

Bien que les risques de cette opération ne soient pas monnaie courante, Ceux-ci ne doivent en aucun cas être négligés. Pendant son opération, le patient peut faire face à :

–         Une hémorragie ;

–         Une fistule : qui est définie comme une connexion anormale entre deux organes du corps ;

–         Un abcès

En ce qui concerne les complications postopératoires, qui restent tout de même rares, le patient risque de subir des saignements, un ulcère de l’estomac, des carences nutritionnelles ou encore des vomissements.

Conséquences de l’opération

Après cette intervention, les aliments consommés se dirigent vers l’intestin grêle. Bien que le patient perde plusieurs kilos, des conséquences liées au fonctionnement de son corps accompagnent le résultat esthétique obtenu :

–         Une baisse d’appétit qui s’explique par un taux de ghréline bas : ce dernier est l’hormone de la faim ;

–         Une mauvaise digestion des aliments sucrés, ce qui peut engendrer des nausées, des malaises, des crampes, voire même des diarrhées ;

–         Des difficultés à manger et à s’alimenter convenablement : avec un estomac plus petit désormais, les quantités changent et deviennent                           considérablement plus petites.

Toutefois, ce genre d’intervention chirurgicale est destinée aux personnes souffrant d’obésité, et non à celles qui ont quelques kilos à perdre. En plus des risques précités, il est important de noter que celui de la mort est lui aussi probable.

Une opération qui finit mal

Une future mariée meurt après avoir voulu perdre du poids pour son mariage

Ayant été souvent sujette de moquerie quant à son apparence, Jana Moreels a décidé de changer son corps en subissant un bypass gastrique un peu avant le jour de son mariage qui avait lieu quelques jours plus tard. Elle souhaitait être plus mince à l’arrivée du jour J ; Une opération faite dans une optique purement esthétique.

Une future mariée meurt après avoir voulu perdre du poids pour son mariage

Après avoir quitté l’hôpital, la jeune femme commençait à ressentir des douleurs au dos qui ne faisaient que s’intensifier avec le temps. Après deux aller-retour à l’hôpital, on lui a diagnostiqué une embolie pulmonaire ainsi qu’un infarctus pulmonaire. L’embolie pulmonaire est une complication de l’infarctus pulmonaire et qui est définie par « la présence d’un caillot sanguin qui obstrue une artère coronaire ». Des complications auxquelles est venue s’ajouter une insuffisance hépatique, qu’est une anomalie au niveau des cellules du foie. Aussi, une transplantation de cet organe était nécessaire. La première ayant échoué, une deuxième transplantation a été effectuée mais en vain ; Jana Moorels perdit la vie à l’hôpital.

Conseils pratiques :

Jana Moorels a connu une fin tragique à cause d’une opération dont son corps n’avait pas forcément besoin. Pour les personnes qui subissent un bypass gastrique pour protéger leur santé, leur vie est aussitôt chamboulée après l’opération. Leur rapport avec l’assiette change, et il leur est également conseillé de :

–         Avoir un suivi médical de qualité ;

–         Suivre les conseils nutritionnels de son médecin ;

–         Surtout faire attention d’éviter les carences nutritionnelles ;

–         Maintenir une activité physique.

Et pour finir, tout n’est pas figé et les risques comme les résultats ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Chaque personne, et chaque corps est un cas particulier et différent des autres.

Contenus sponsorisés
Loading...