Une cliente se gargarise avec le rince-bouche, le recrache dans la bouteille et le remet sur l’étagère

Beaucoup de personnes et en particulier des adolescents, semblent prêts à tout pour attirer l’attention sur eux et ce, au point de nuire à leur entourage. La personne dont il est question dans ce fait divers est un adolescent qui a décidé de faire « le fou », en prenant une gorgée de rince-bouche dans un rayon de supermarché avant de recracher le contenu dans la bouteille et la remettre sur l’étagère du rayon. Ce geste fait sans doute écho à une génération plus narcissique et surtout soucieuse de son image. Ainsi, avec des moyens technologiques encore plus permissifs et plus accessibles, les envies s’en voient facilement matérialisées par le biais de l’image. Le journal The Epoch Times nous dresse « l’aventure » de cet adolescent qui a poussé « le bouchon un peu loin ».

Visiblement insoucieux de ce qui peut arriver au prochain consommateur du produit dans lequel il venait d’apposer ses germes, son comportement n’est qu’une suite logique d’une tendance dores et déjà en marche depuis l’avènement des réseaux sociaux du type Instagram ou le récent Tik Tok.

Parmi les vidéos qui circulent le plus, figure celle d’une autre adolescente, qui après avoir léché une glace dans un supermarché, l’a remise au réfrigérateur. Un schéma très similaire à celui de Bameron Nicole Smith, le rebelle du jour.

Un geste irresponsable

geste irresponsable

twitter

Dans la vidéo, Bameron est montré en pleine séance de dégustation.

« Mmm, agréable, mentholé et frais. Merci les gars », déclare l’adolescent en se rinçant la bouche avec le produit. Par la suite, un représentant du supermarché Walmart n’a pas tardé à assurer dans un commentaire au journal qu’ils « enquêtaient sur cet incident ».

À l’occasion, Walmart déclare : « Si quelqu’un manipule un produit et le laisse sur l’étagère, nous travaillerons avec les forces de l’ordre pour identifier et poursuivre les personnes jugées responsables dans tout le respect de la loi ». Par la suite, Bameron Smith a été accusé de falsification et de contamination de produits.

Des internautes révoltés

D’autre part, ce comportement s’est heurté à l’indignation de plusieurs internautes. L’un d’eux se révolte : « Honnêtement, tout le monde devrait appeler le service de police local pour pister ces gens à chaque fois que vous voyez une nouvelle vidéo, parce que cela devient hors de contrôle.

Bameron n’était pas le seul à utiliser la même bouteille

Encore plus dépitant, il semble selon l’observation de certains commentateurs que la bouteille était déjà utilisée avant l’arrivée de Bameron. En réponse à cela, l’un des commentaires voit ça comme une représentation édifiante « de ce qu’est devenue la société américaine pendant les 30 à 40 années passées ».

https://twitter.com/BlindDensetsu/status/1144954255318671366

Une autre suspecte identifiée

L’affaire du pot de glace a été éludée puisque la police a pu trouver la jeune fille qui léchait la crème glacée avant de la remettre au réfrigérateur du supermarché.  Cette séquence avait enregistré environ 11 millions de vues. Quant à la vidéo du rince-bouche, elle en avait raflé bien plus, à savoir 16 millions de vues environ.

Par ailleurs l’identité de la jeune fille restait à confirmer. En outre, la compagnie derrière le pot de glace critique l’incident en le qualifiant d’acte « malveillant d’altération des aliments ».

Le désir malsain d’attention

La question du désir de se mettre en scène a été étudiée par le professeur Dominick Gamach, du Département de psychologie de L’Université du Québec qui se penche sur l’impact psychologique lié à l’utilisation des réseaux sociaux.

L’une des explications qui justifient le rapport plus ou moins malsain qu’entretiennent certains utilisateurs avec ce genre de plateformes serait selon Dominick Gamach inhérent à des personnalités narcissiques. Il explique de ce fait que « ceux-ci ont besoin d’être admirés, de se mettre en valeur, et d’être reconnus pour leurs réalisations. Ils ont notamment l’impression de posséder des qualités et des aptitudes supérieures aux autres. Pour cette raison, ils passent beaucoup de temps à imaginer la ‘gloire’ et la reconnaissance qu’ils veulent atteindre ».

Lire aussi Cette femme affirme qu’elle laisse son mari « coucher » avec sa mère pour le bien de son couple

Contenus sponsorisés