Un père donne son bébé à l’adoption et découvre 24 ans plus tard que son enfant a toujours vécu près de lui

Will Russell était un jeune homme sur le point de devenir papa. En proie aux dérives de l’alcool, il décide de confier son enfant à l’adoption, se sentant incapable d’assumer ses responsabilités de père. Plusieurs années plus tard, Will réussit à transformer sa vie. Il est devenu pasteur et ne peut s’empêcher de regretter d’avoir abandonné sa petite fille. Par le plus grand des hasards, il parvient à reprendre contact avec elle. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est qu’elle se trouvait à ses côtés pendant de nombreux mois. Découvrez le récit de cette histoire touchante relayée par Fox News.

Certaines personnes croient au destin, d’autres non. Mais si vous posez la question à Will Russell ou Amy Roberson, leur réponse penchera certainement vers l’affirmative. Séparés à la naissance d’Amy, ils se retrouvent 24 ans plus tard et se rendent compte qu’ils n’étaient qu’à quelques mètres l’un de l’autre. Découvrez cette histoire digne d’un scénario de film hollywoodien.

willrussell
Source : Dailymail

La rédemption et le grand regret d’un homme

Cette histoire commence au début des années 1990. Will Russell est alcoolique et sa vie est sens dessus dessous. Il ne peut se permettre d’élever sa fille et la confie alors aux services adoption. Ce n’est que plusieurs années plus tard qu’il se reprend et décide de ne plus toucher à l’alcool. L’homme à la vie chaotique change du tout au tout, trouve la foi et devient pasteur. Cela ne l’empêche pas de ressentir une tristesse profonde : Il regrette sa décision d’avoir abandonné son enfant. 24 ans plus tard, il ne peut s’empêcher de croire qu’il ne la retrouvera jamais mais il garde quand même espoir. Parallèlement, Will choisit d’être bénévole pour une association caritative : la Phoenix Rescue Mission.

willrussell1
Source : Dailymail

Un coup du destin

De son côté, Amy Roberson est désormais une jeune femme de 24 ans. Elle aussi souhaite rencontrer pour la première fois son père biologique. Après plusieurs tentatives, elle arrive à contacter l’un de ses frères qui lui donne le numéro de leur père. Elle l’appelle et la paire se donne rendez-vous le lendemain matin

amy 3
Source : Dailymail

Les retrouvailles ont été chaleureuses et émotionnelles, marquant enfin la réunion tant attendue du père et de sa fille. Après avoir passé une matinée à discuter, les deux se disent au revoir pour se rendre au travail. 

willrussell2
Source : Dailymail

C’est à ce moment-là qu’ils réalisent qu’ils se dirigent tous deux vers le même endroit. Will et Amy sont alors sous le choc :   ils ont travaillé côte à côte pendant des années sans le savoir. En effet, Amy Roberson est aussi bénévole dans la Phoenix Rescue Mission.

amy1 2
Source : Dailymail

Quelques mois après leurs retrouvailles, Amy souhaite fêter la première fête des pères avec Will. Après des années de regrets et de prières, un père et sa fille sont enfin réunis. 

willamy
Source : Dailymail

Savoir d’où l’on vient

Un peu partout dans le monde et pour des raisons diverses, des enfants sont confiés aux services d’adoption. Lorsqu’ils grandissent, retrouver leurs géniteurs peut devenir une véritable quête, une recherche de leur propre identité. Comme l’expliquent nos confrères du Monde, plus on avance dans l’âge, plus la question de connaître ses origines se fait insistante. Celle-ci serait notamment exacerbée face à certaines circonstances marquantes de la vie. Parmi elles: le deuil, la naissance, une rupture amoureuse ou encore l’échec professionnel. Il est toutefois important de ne pas stigmatiser les personnes adoptées, indique la psychologue Diane Drory. Pour la spécialiste et co-auteure du livre “Le Complexe de Moïse. Paroles d’adoptés devenus adultes”, “Si elles ont pu traverser l’épreuve de l’adoption, c’est qu’elles ont en elles une incroyable force de vie. Il faut leur faire confiance, ne pas les victimiser. Et ne pas attribuer toutes les difficultés qu’elles rencontrent à l’adoption ».

Lire aussi Un couple obligé de se séparer à l’adolescence se réunit après 53 ans et retrouve leur fille placée en adoption

Contenus sponsorisés