Un mystérieux inconnu visite la tombe d’un garçon décédé pendant près de 70 ans – puis sa sœur révèle son identité

La fidélité peut prendre des formes bien diverses et ne concerne donc pas que les relations amoureuses, mais existe également en amitié. Une telle valeur s’avère du coup être un atout indispensable pour la pérennité de tout rapport humain, car c’est elle qui permet à la confiance de perdurer malgré les épreuves de la vie et les perturbations que cette dernière comporte. L’histoire de ce garçon en témoigne clairement.

L’importance de l’amitié dans notre vie

L’amitié est un lien bien différent de ceux que nous tissons quotidiennement autour de nous tels que ceux que nous entretenons avec les voisins, les collègues ou encore certaines connaissances, puisqu’il est question là d’une relation où les deux personnes concernées se choisissent mutuellement. Mais en réalité, cette attirance ou choix que nous désignons comme étant une affinité n’est en réalité que la concrétisation de certains besoins affectifs que nous éprouvons ainsi que de principes qu’on nous a inculqués durant notre enfance

C’est pour cette raison que la perception que les gens ont de ce lien change tout comme la priorité qu’ils lui accordent dans leurs vies respectives. Mais une chose demeure sûre, c’est qu’un ami est parmi ces quelques personnes qui peuvent nous apporter une certaine sécurité affective dont nous manquons cruellement à des moments spécifiques de notre vie, sans compter sur les conseils qu’il peut prodiguer ou l’aide pratique qu’il peut fournir. Ce lien est si indispensable par moments, qu’il nous évite de plonger dans la solitude la plus profonde.

Une histoire de décès qui avait marqué les mémoires

Tout a commencé en 1947, lorsqu’un jeune scout de 12 ans, nommé Karl Smith, s’est noyé dans la mer. La tragédie a marqué pour toujours les habitants du village, plus particulièrement les parents du garçon. Ces derniers ont d’ailleurs reçu des centaines de lettres de la part des voisins à ce sujet.

Un mystérieux étranger

La sœur de Karl, Ann, n’avait que 7 ans quand son frère est décédé, elle n’avait donc pas beaucoup de souvenirs de lui. Au fil des années, de plus de plus de membres de la famille quittaient ce monde mais cela ne l’a jamais empêchée de visiter la tombe de son frère.

Néanmoins, elle n’a pas tardé à remarquer qu’elle n’était pas la seule à visiter le site funéraire. Quelqu’un d’autre laissait des cadeaux personnels sur la pierre tombale de son frère.

Un mystérieux étranger

Quelqu’un d’autre visitait la tombe

Elle savait qu’il ne restait plus de proches qui se souvenaient de Karl, et pourtant elle trouvait de nouveaux objets sur la tombe de son frère à chaque fois qu’elle y allait. Une fois, elle avait trouvé une plume de faisan, une autre, elle a trouvé une gerbe de maïs. Elle était déjà tombée aussi sur des messages personnels. Le mystère a duré pendant plus de 70 ans sans qu’Ann ne puisse découvrir l’identité du mystérieux visiteur.

Un mystérieux étranger

Du coup, la vieille femme a publié des annonces dans le journal local, assisté à des réunions de scouts et fait tout son possible mais sans le moindre résultat. Cet inconnu semblait impossible à trouver. 

Etait-ce un ancien camarade de classe de Karl ? Un ami de la famille peut-être ? Un ami d’enfance ? Les questions étaient nombreuses mais une chose demeurait sûre pour Ann, c’est que cette personne était très attachée à son frère. Sinon pourquoi continuerait-elle à visiter sa tombe pendant 70 ans tout en laissant des petits cadeaux à chaque fois ?

Un mystérieux étranger

Une question à laquelle il fallait absolument trouver une réponse

Ann a refusé d’abandonner et finalement elle a obtenu de l’aide de la part de la journaliste Camila Ruz. Cette dernière a creusé le plus profondément possible dans les indices laissés dans les lettres manuscrites laissées sur la tombe de Karl. Il s’était avéré alors que l’étranger avait des liens beaucoup plus étroits avec Karl que quiconque n’aurait pu imaginer.

Ronald Westbourough, de Gloucester, était l’homme mystérieux qui se cachait derrière les cadeaux qu’on trouvait sur la tombe de Karl. C’était son ami le plus proche lorsqu’ils étaient scouts. Ils avaient même partagé la même tente la nuit précédant sa mort. C’était même Ronald qui avait trouvé le cadavre du jeune garçon flottant dans l’eau.

Cette histoire a certes un côté tragique qui attriste tous ceux qui en entendent parler, mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit là d’une énorme preuve d’amitié et de fidélité. Un homme qui n’a jamais renoncé à rendre visite à son meilleur ami d’enfance, et ce, pendant sept décennies.

Lire aussi « Oui, je l’ai tué » Ce garçon de 14 ans s’effondre en avouant les raisons pour lesquelles il a poignardé son beau-père à mort

Contenus sponsorisés