Un jeune papa décède du cancer après que les médecins lui aient dit qu’il avait juste du stress

Chaque année, ce sont près de 9,6 millions de personnes dans le monde qui meurent suite à un cancer. Lorsque la maladie est identifiée à un stade précoce, les chances de guérison augmentent. Malheureusement, le cancer est souvent silencieux et ne manifeste aucun symptôme avant d’atteindre un stade avancé. Dans un témoignage relayé par le média The Sun, un jeune père meurt d’un cancer de l’œsophage après que les médecins lui aient qu’il n’avait que de l’anxiété.

Les cancers représentent la première cause de mortalité chez les hommes et la deuxième chez les femmes, juste après les maladies cardiovasculaires. De nombreux facteurs favorisent le développement d’un cancer : le tabagisme, la sédentarité, l’alcool ou encore l’obésité. Souvent asymptomatique, il n’est pas rare que des cellules cancéreuses se propagent insidieusement dans l’organisme et qu’elles soient confondues avec une maladie bénigne.

Un père décède d’un cancer de l’œsophage confondu avec de l’anxiété 

Ryan Greenan, âgé de 35 ans, est père de deux enfants. Un jour, le jeune homme s’est rendu chez son médecin traitant pour des difficultés de déglutition. L’homme avait mal à la gorge, notamment lorsqu’il s’agissait de boire ou de manger.
Un jeune papa décède du cancer

Mais son jeune âge a induit une erreur de diagnostic, balayant l’hypothèse d’un cancer. Ainsi, le médecin a considéré que son problème venait probablement d’un reflux gastrique. Rassuré, le jeune père a alors lâché prise, malgré les troubles gênants qui persistaient. Au fil du temps, Ryan perdait du poids et ses symptômes continuaient de s’aggraver.

Un jeune papa décède du cancer

Après avoir perdu connaissance, l’homme a dû être hospitalisé d’urgence. Malheureusement, le diagnostic a révélé que celui-ci avait un cancer de l’œsophage qui a fini par atteindre les poumons et le foie.

Un jeune papa décède du cancer

Ryan, qui venait tout juste de se fiancer à une jeune femme du nom de Natasha, a rendu l’âme trois semaines après que le diagnostic ait été établi.

Un jeune papa décède du cancer
Kerry, la sœur du défunt, a révélé que la découverte du cancer de son frère les avait tous choqués puisqu’ils pensaient que « le cancer de l’œsophage n’affectait que les personnes âgées ». De ce fait, elle recommande aux médecins d’effectuer des tests pour dépister cette maladie mortelle chez des patients plus jeunes. « Lorsque Ryan est allé chez le médecin pour la première fois, on lui a dit que c’était de l’anxiété et qu’il était trop jeune pour que ce soit un cancer parce qu’il n’avait que 35 ans », a affirmé Kerry. Dévastée, elle a ajouté « on nous a dit que c’était juste pour voir quels étaient les symptômes et le lendemain, on nous a dit que c’était un cancer et qu’il n’y avait plus rien à faire puisqu’il s’était propagé ».   La famille de Ryan, en deuil, espère que cette histoire tragique pourra sensibiliser chacun face à cette maladie et inciter à recourir à des examens plus approfondis en cas de présence de symptômes précurseurs.

Les symptômes d’un cancer de l’œsophage 

Selon l’Institut National du Cancer, certains symptômes sont caractéristiques d’un cancer de l’œsophage :

–         Une difficulté à avaler qui se manifeste par une sensation de blocage ou de gêne qui devient récurrente

–         Une perte d’appétit et un amaigrissement

–         Une fatigue généralisée

D’autres symptômes plus rares peuvent être observés :

–         Des douleurs en haut de l’abdomen

–         Des maux au niveau de la poitrine, derrière le sternum ou entre les omoplates

–         Des ganglions lymphatiques présents sur le cou ou au-dessus des clavicules

–         Une toux lors de la déglutition ou une modification de la voix

–         Un épanchement pleural

–         Un saignement digestif qui peut déboucher sur des vomissements de sang

Lire aussi Humiliée par son médecin à cause de son poids, elle est diagnostiquée avec un cancer du côlon de stad 3

Contenus sponsorisés