Un coiffeur met 13 heures à offrir un changement extrême à une adolescente qui ne s’est pas brossé les cheveux pendant des mois

La dépression est un trouble psychologique caractérisé par une grande tristesse, un désintérêt pour toute activité qui était autrefois source de plaisir, un désespoir et un mal-être intense. Parfois, la personne déprimée n’a plus envie de vivre et n’a plus la force de procéder à certains gestes anodins comme se laver, se brosser les dents, se coiffer, préparer à manger ou encore s’habiller. C’est le cas d’une adolescente américaine qui a bénéficié d’un relooking extrême, après avoir passé plusieurs mois sans se brosser les cheveux.

L’adolescence est une période critique qui peut causer plusieurs changements physiques et un bouleversement émotionnel soudain. Le rôle des hormones peut être pris en compte dans ces fluctuations de l’humeur, mais pas que. Une pression subie à l’école, des interactions sociales complexes, une quête identitaire inassouvie et un manque de confiance en soi peuvent déboucher sur des troubles de l’humeur et du comportement. Kayley Olsson, une coiffeuse à Waterloo, a raconté l’histoire d’une jeune fille déprimée qui est entrée dans le savon avec les cheveux plein de nœuds. Sa réaction bienveillante a été relayée par BBC News.

Une adolescente s’est rendue chez le coiffeur pour se raser les cheveux

La dépression peut créer un fossé entre l’adolescent et ses parents. Parfois, ces derniers ont du mal à échanger avec leur progéniture et à se faire entendre. Et pour cause, cette période est souvent caractérisée par un besoin d’indépendance et peut entraîner un repli sur soi-même. Dans une publication sur Facebook, Kayley Olsson a partagé une histoire émouvante qu’elle a vécue dans le salon de coiffure dans lequel elle travaille. Une jeune fille de 16 ans est entrée dans le salon, et a révélé qu’elle souffrait d’une dépression sévère depuis quelques années déjà.

Les cheveux emmêlés de l’adolescente en dépression – Source : Jesus Daily

L’adolescente, qui a pu se confier à sa coiffeuse, lui a expliqué que si elle était là, c’est parce qu’elle avait sa photo de classe. Ne s’étant pas brossée les cheveux depuis plusieurs mois, elle souhaitait les raser. Comme l’a expliqué Kayley, la fille se sentait abattue et inutile, et ne parvenait même pas à se coiffer. Lorsqu’elle se levait de son lit, c’était uniquement pour aller aux toilettes.

Les coiffeuses décident de la relooker

Malgré la formulation de sa demande, la coiffeuse a refusé de raser les cheveux de l’adolescente, et ce, même si elle savait que démêler les nœuds allait lui prendre beaucoup de temps. Accompagnée de sa collègue, Mariah Wenger, elle a décidé d’offrir à cette jeune adolescente un nouveau look pour lui remonter le moral. “Couper ses cheveux n’était absolument pas une option pour moi”, a-t-elle déclaré. “Le rasage était un dernier recours et c’est quelque chose qu’aucune de nous ne voulait faire”, a poursuivi Mariah.

Kayley Olsson a décidé de coiffer la jeune fille  – Source : BBC

Pendant plus de 10 heures, les deux femmes se sont acharnées pour démêler les cheveux de l’adolescente et les brosser. Pendant tout ce temps, les coiffeuses ont sympathisé avec leur cliente et ont tenté d’atténuer sa souffrance à grand renfort de mots encourageants, de compliments et de conseils bienveillants. Mariah, qui a deux enfants, a expliqué qu’elle luttait quotidiennement contre la dépression post-partum et l’anxiété. Elle sait que les problèmes de santé mentale ne sont pas faciles à accepter. L’adolescente en dépression n’avait pas confiance en elle et se sentait insignifiante. Pour l’aider, Kayley voulait lui montrer à quel point elle était belle et forte.

mariah

Mariah a fait part de son expérience à la jeune fille – Source : BBC

Après avoir démêlé ses cheveux, les coiffeuses ont été ravies de constater que la jeune fille esquissait un sourire avant de dire “Vous m’avez redonné l’impression d’être moi”.

Les cheveux de la jeune fille après la coiffure – Source : Jesus Daily

Émues, Mariah et Kayley ont versé quelques larmes de joie après avoir vu le résultat de leur travail acharné.

Un résultat impressionnant – Source : Jesus Daily

Un geste qui a été salué par de nombreux internautes

Après avoir publié cette histoire, Kayley a reçu plus de 60 000 commentaires. Plusieurs personnes faisaient part de leurs troubles de la santé mentale et de la difficulté qu’elles avaient à aller de l’avant.
“J’ai lutté contre la dépression et les pensées suicidaires. C’est même difficile de sortir du lit mais j’essaye de combattre tout ce qui est négatif”, a écrit une internaute.

“Je suis content qu’il y ait des gens qui comprennent la maladie mentale… Alors un grand merci à vous d’avoir mis tout votre coeur dans cette petite femme”, a indiqué un autre utilisateur.

D’autres internautes ont affirmé que prendre soin de soi et se sentir beau aidait à atténuer la dépression. “Vous êtes géniales de reconnaitre un problème de santé mental et de lui rendre sa dignité en réglant ses problèmes de cheveux”, a déclaré une femme.

La dépression à l’adolescence : des signes à détecter

L’adolescence est une période difficile marquant le passage à l’âge adulte. Selon le site Vidal, 3% des adolescents passent par une période de dépression, et deux tiers d’entre eux sont des filles. Parfois, cette dépression prend une forme masquée et peut avoir des conséquences dramatiques. En effet, chaque année, ce sont près de 700 adolescents qui se suicident en France pour mettre fin à leurs souffrances. Dans certains cas, ce mal-être s’exprime par des comportements à risque. Les adolescents peuvent consommer des drogues ou de l’alcool de manière excessive et se mettre en danger. Certains peuvent fuguer, se mutiler ou perdre toute motivation et quitter l’école. D’autres, comme cette jeune fille, souffrent de troubles alimentaires et mettent leur corps en péril. Les adolescentes en dépression peuvent souffrir de troubles somatiques comme des douleurs abdominales ou des insomnies à répétition. Chez les garçons, la dépression peut apparaître de manière différente. Ces derniers peuvent se montrer agressifs, violents ou développer un repli sur eux-mêmes et minimiser les interactions sociales. Des troubles du sommeil, des idées noires et un décrochage scolaire sont également des signes relatifs à une dépression. Par ailleurs, on considère que les adolescents qui ont vécu un épisode dépressif qui n’a pas été pris en charge sont plus exposés à souffrir de dépression à l’âge adulte. Dans ce sens, il est primordial de repérer les signes de la dépression chez l’adolescent et de consulter un professionnel de la santé mentale pour pallier cette maladie.

Lire aussi Ces 75 femmes qui ont abandonné la teinture et ont accepté leurs cheveux gris naturels n’ont jamais regretté leur choix

Contenus sponsorisés