Pourquoi les hublots des avions sont-ils ovales ?

En voyageant en avion, vous ne vous êtes sans doute jamais posé de questions sur l’origine ou la nature de certains de ses composants. Toutefois, cet engin possède des formes et caractéristiques bien spécifiques qui peuvent vous surprendre. Le hublot par exemple aura systématiquement une forme ronde ou ovale, ce qui prouve encore une fois que rien n’est fait au hasard dans le domaine de l'aéronautique. Découvrez alors pourquoi ces composants sont tous ronds ou ovales !

Une fois monté dans l’avion, votre seul souci est de trouver votre place et de poser vos bagages pour vous préparer au décollage. Mais vous êtes-vous déjà posé la question sur certains petits détails surprenants de l’avion, tant par leur côté esthétique que par leurs formes intrigantes.

Pourquoi alors la forme ronde des hublots est-elle adoptée dans les avions ?

Dans un avion tout est quasiment rond voire ovale et vous ne trouverez quasiment pas de composants aux contours nets et angulaires. Il y a bien une raison derrière cela qui n’est pas du tout sans importance.

Les bords carrés d’un hublot, un danger pour les passagers

Hublot

Hublot. Source : spm

Quand les bords ne sont pas bien arrondis, ils peuvent comporter de nombreux dangers pour les passagers. Si les contours sont carrés les composants peuvent être tranchants et blesser toute personne qui se situe à proximité de ces derniers notamment au niveau des genoux, des bras et toutes autres parties du corps. Toutefois, ce qu’il faut savoir, c’est que ce principe apporte à la fois une protection aux passagers mais aussi à l’avion car lorsque les contours sont angulaires, les finitions s’usent rapidement ce qui participe pleinement à la détérioration des différents composants. Notons que dans les années 50, les hublots d’avion étaient plus grands et carrés, ce qui offrait sans doute un plus grand confort et une vue imprenable sur l’extérieur mais comportait un énorme risque pour les passagers en cas d’accident.

Conseil : Afin de mieux tolérer un long vol, il est conseillé de boire jusqu’à 1,5 litre d’eau au minimum. En effet, l’air qui est respiré à l’intérieur de l’avion provient d’une très haute altitude, ce qui le rend très froid et sec. Pour minimiser les risques liés à la déshydratation, il faut au contraire augmenter sa consommation d’eau et prêter attention aux autres signes qui peuvent gêner comme la sécheresse des yeux et de la peau. A cette effet, il vaut mieux se munir de gouttes contre la sécheresse oculaire et une crème hydratante. De plus, manger léger peut vous aider à mieux supporter votre vol sans oublier de mettre des habits confortables et de reposer votre cou via un coussin de voyage.

Les hublots ronds, une idée ingénieuse pour la sécurité des passagers

Passagers dans l’avion.

Passagers dans l’avion. Source : spm

Hormis le côté esthétique de la forme ronde qui rend la vue des hublots plus agréable en avion, il existe une raison bien plus technique pour expliquer le choix de cette forme. De nombreux accidents aériens survenus dans les années 50, ont donné suite à des enquêtes sur la solidité des hublots. Ces analyses ont pu déterminer la cause de ces crashs qui n’est autre que l’existence des hublots carrés dans ces appareils. En effet, à force de voler, le fuselage d’un avion se fragilise ce qui entraîne des fissures notamment au niveau de ces petites fenêtres. Résultat : les coins ne supportent pas la pression, ce qui entraîne une rupture de la vitre et donc une dépressurisation brutale. Le fait est que cette forme ovale ou arrondie des hublots permet de mieux répartir la pression subie, ce qui limite l’apparition de microfissures.  Il est à noter que la pression à l’intérieur d’un avion est plus élevée qu’à l’extérieur. C’est pour cette raison que la pressurisation de la cabine est essentielle pour permettre au passager de respirer convenablement en plein vol.

En cas de dépressurisation soudaine en plein vol, il est recommandé d’utiliser les masques à oxygène. Ceux-ci vous permettront de respirer une quinzaine de minutes, le temps nécessaire au pilote pour faire descendre l’avion à la bonne altitude.

La présence de formes arrondies dans les différents composants d’un avion paraît indispensable pour garantir la sécurité des passagers. Malgré son design qui est plus sécuritaire, le hublot quelle que soit sa forme reste l’élément le plus dangereux dans ce type d’engin. L’avion sans hublot, comme nouveau concept, offrira-t-il alors une meilleure sécurité aux passagers ?

Lire aussi 5 fonctionnalités du mode avion sur votre téléphone que de nombreux utilisateurs ne connaissent pas

Contenus sponsorisés