Pourquoi faut-il planter des bouteilles dans le jardin cet hiver ?

Avec l’excès d’humidité et la chute des températures pendant l’hiver, certaines plantes ont besoin d’être protégées du froid tout en leur fournissant une bonne aération. Voici quelques recommandations à suivre pour isoler les plantes et arbustes du gel et bien les hiverner.

Pour protéger certains végétaux de l’air froid, il conviendra d’effectuer des gestes simples pour y parvenir. Voici ce que vous devez savoir pour faire passer l’hiver aux plantes fragiles. Pas besoin d’être des pros du jardinage !

Comment protéger vos plantes cet hiver ?

1. Protéger les plantes vulnérables

Pendant la période hivernale, les températures basses n’épargnent pas certaines plantes en pot ou en pleine terre. Également appelées plantes non rustiques, il faudra les isoler le mieux possible en les voilant avec des protections hivernales sur leurs parties aériennes ou ajouter un paillage suffisamment épais au niveau de leur base. En outre, puisqu’il s’agit ici de ne maintenir qu’une légère humidité pour ces plantes, limitez au maximum les arrosages. Voici les plantes dont il est question :

Les plantes méditerranéennes

Dès les premières gelées, il faut protéger les plantes contre le froid en les plaçant dans un endroit qui soit frais, aéré et qui profite d’un peu de lumière. Cela peut être une cave ou un garage. Les plantes concernées sont par exemple le bananier, bougainvillée, agrumes, oranger, lantana, palmier, olivier, le laurier rose, etc.

bougainvillée

Bougainvillée – Source : spm

Les plantes à fleurs tropicales

Comme pour les méditerranéennes, ces plantes doivent être isolées dès le début de l’automne. Privilégiez donc une zone lumineuse dont la température ne doit pas être en dessous des 10°C. Les plantes les moins tolérantes ici sont les hibiscus et les orchidées. En outre, si ces dernières sont de climat tempéré, il leur sera bénéfique de passer un séjour dehors pour la floraison à venir.

hibiscus

L’hibiscus – Source : spm

Les plantes gélives

Les plantes gélives sont sensibles au gel. Parmi ces plantes à protéger, on pense aux daturas, aux bulbes d’été, aux géraniums ou encore le fuchsia.

geraniums-1

Le géranium – Source : spm

Les cactus

Isolez les cactus dès le début de l’hiver. Comme pour les plantes tropicales, privilégiez une zone lumineuse et fraîche. Sachez d’ailleurs que les cactus n’ont pas besoin d’arrosage. Si vous vous demandez ce que vous pouvez semer en novembre, voici une liste de plantes, fruits et légumes pour démarrer votre jardin d’hiver.

2. Protéger les plantes du jardin

fleur gelée

Fleur gelée – Source : spm

Les arbustes gélifs

Que ce soit avec de la paille de seigle ou du roseau, mettez-en autour du tronc de l’arbuste (pour les rosiers tiges par exemple) et utilisez un voile d’hivernage pour en recouvrir le feuillage. Mettez-en une double couche pour les plantes les plus sensibles au froid. Ainsi, arbres et arbustes seront protégés du froid.

Les plantes de massif frileuses

Servez-vous d’une corbeille d’osier percée pour faire tenir le paillis tout en permettant à l’air de circuler. C’est une méthode qui protège de l’excès de l’humidité tout en hivernant le cœur de la plante.

Les bulbes non rustiques

Contrairement aux autres plantes, vous aurez besoin de mettre les bulbes à l’abri dans un emplacement dépourvu de lumière après les avoir retirées au préalable de la terre. Pour les protéger du gel, vous pouvez par exemple les conserver dans un carton.

Pour ce qui des légumes du potager, il vous appartient de procéder à un paillage copieux du sol pour les protéger des gelées à venir. Ce processus permet de recueillir facilement les légumes. Un autre geste à accomplir consiste à couvrir les plantes aromatiques et les salades avec des cloches de protection, une bouteille coupé en deux ou une bâche.

Voici également d’autres astuces pour empêcher vos plantes d’intérieur de mourir cet hiver.

3. Protéger les plantes en pots des terrasses/balcons

protection hivernale

Protection hivernale – Source : spm

Assurez-vous d’abriter les plantes frileuses en pot dans la véranda ou dans un autre endroit isolé, frais et bien éclairé avant l’arrivée de la saison froide. Le mieux est de les rentrer avant les premières manifestations du froid pour les mettre à l’abri des courants d’air et prévenir le choc thermique.

4. Ce que vous pouvez faire si vous n’avez pas de véranda

Si vous n’avez pas de véranda, vous serez contraints de laisser les plantes à l’extérieur. Voici quelques conseils pour en prendre soin pendant la période de grand froid :

Pour les plantes les plus fragiles, entourez-les avec du papier journal, du polystyrène, du papier-bulles ou un film plastique en prenant soin de bien les envelopper pour protéger les racines. Toujours dans l’optique de protéger les pots du froid, faites-en sorte de les surélever pour éviter le contact direct avec le sol froid. Effectuez un paillage à la base des plantes en pot. Tassez légèrement ce dernier pour éviter que le vent ne l’éparpille. Mettez un voile d’hivernage sur les plantations et n’hésitez pas à en mettre davantage sur les plantes les plus fragiles.

Choisissez des coins qui ne soient pas exposés aux vents froids. Pour cela mettez-les à proximité des murs pour qu’ils ne subissent pas les courants d’air et les intempéries. Toujours en matière de jardinage, voici comment vous débarrasser des parasites sans pesticides mais seulement avec du citron.

Lire aussi Que semer en novembre ? La liste complète des plantes, fruits et légumes pour démarrer votre jardin d’hiver

Contenus sponsorisés