Un policier retrouve un bébé dans une voiture où il fait extrêmement chaud

Faire les courses n’est pas toujours une partie de plaisir, surtout quand vous êtes accompagnés d’un enfant qui veut tout mettre dans le charriot ou d’un bébé qui pleure de fatigue. Pour éviter cela, certains parents préfèrent laisser leurs petits tranquillement à la maison, tandis que d’autres, faute de trouver qui les garder, les laissent dans la voiture, le temps de récupérer rapidement ce dont ils ont besoin. Cependant, cet acte dangereux risque de coûter la vie aux enfants et ce n’est pas pour rien que les agents de police interviennent en urgence dès qu’ils reçoivent une alerte de ce genre. D’ailleurs, l’agent Jason Short en a fait lui-même l’expérience, sauf que ce qui va se passer par lui suite était loin de tout ce qu’il pouvait imaginer.

Même si cela peut sembler pratique et sans danger, laisser un bébé ou un enfant seul dans une voiture, même avec les vitres entrouvertes, n’est pas du tout une bonne idée. En plus du risque d’avoir peur ou d’être kidnappé, c’est la vie du petit qui est en danger. En effet, la température à l’intérieur de l’habitacle d’une voiture stationnée dehors augmente d’un degré par minute, d’après une étude de l’Agence fédérale chargée de la sécurité routière. Ainsi, la chaleur du véhicule devient rapidement suffocante ce qui peut provoquer une déshydratation, surtout chez les bébés incapables de réguler leur température corporelle, une perte de connaissance due à un coup de chaleur, voire le décès.

Dans ce qui suit, vous retrouverez l’histoire de Jason Short, un officier de police de Keene au Hampshire, qui a reçu une alerte concernant un bébé laissé seul dans une voiture. En arrivant sur place, le policier se rend compte d’une chose incroyable.

Une mission de sauvetage inhabituelle

Un jour, alors qu’il était de service, Jason Short reçoit un appel lui indiquant qu’un bébé se trouvait seul dans une voiture stationnée dans un parking, alors qu’il faisait extrêmement chaud. Il s’est donc rendu en urgence sur les lieux pour venir en aide au petit dont le pronostic vital pouvait être engagé, s’il était là depuis un long moment.

Un policier retrouve un bébé dans une voiture où il fait extrêmement chaud

Une fois sur place, l’agent a pu voir à travers la vitre de la voiture, un bébé emmitouflé dans une couverture avec ses petits pieds qui dépassent. Il n’hésite donc pas à briser la vitre avec sa matraque pour faire sortir le petit du véhicule.

En le portant dans ses bras, Jason avait l’impression qu’il était déjà trop tard. Le bébé semblait sans vie et son teint était pâle et embrouillé.

En voyant la scène, une foule s’est rassemblée autour de la voiture et Jason a commencé à faire un massage cardiaque au petit pour essayer de le ranimer, en attendant l’arrivée des secours. C’est à ce moment-là qu’il a réalisé que quelque chose ne tournait pas rond. En effet, le bébé qu’il essayait de sauver n’en était pas un.  Il s’agissait d’une poupée réaliste.

Un policier retrouve un bébé dans une voiture où il fait extrêmement chaud

Entre-temps, la propriétaire de la voiture, Carolynne Seiffer, avait terminé ses courses et quittait le magasin. En arrivant au parking, elle s’est retrouvée nez-à-nez avec une foule entourant sa voiture à la vitre cassée. En réalisant que sa poupée réaliste, qu’elle appelait Ainsley, était à l’origine de tout ce chaos, elle était terriblement embarrassée.

La jeune femme avait en fait près de 40 poupées réalistes, qui l’aidaient à gérer son deuil après la mort de son garçon. Apparemment, ces poupées agissent comme une thérapie pour les parents qui ont perdu leur enfant.

Un policier retrouve un bébé dans une voiture où il fait extrêmement chaud

Après avoir compris qu’il a tout fait pour sauver une poupée, l’agent de police était également embarrassé mais affirme n’avoir aucun regret. Il est d’ailleurs soulagé que ce ne fût pas un vrai bébé et déclare être prêt à refaire la même chose, si un cas pareil se produisait. Selon lui, il vaudrait mieux supposer que c’est un enfant et que ce ne soit pas le cas, plutôt que le contraire.

Quant à Carolynne, le département de police de Keene lui a remboursé les frais de réparation de sa vitre.

À cause de ce genre d’incidents, la police recommande aux propriétaires de ce genre de poupées de ne pas les laisser en évidence à l’arrière de la voiture, de les mettre dans le coffre, ou de les emmener carrément avec eux.

Lire aussi Des médecins débranchent un bébé de la machine qui le maintient en vie sans consulter les parents

Contenus sponsorisés